Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
26 mai 2018 6 26 /05 /mai /2018 08:43

 

Auteur inconnu

 

 

 

 

Les mamans sont le premier sourire qu'il vous est donné de contempler

Et ce sourire jamais ne s'effacera de votre cœur.

Celui qui en a été privé recherchera sa vie durant sa douceur.

Alors sachez l'apprécier et surtout sachez vous en souvenir.

Il sera la douceur de votre existence et sa nostalgie.

 

 

On peut avoir des frères, des sœurs et des amis à foison mais on n'a qu'une seule maman... et quand on est maman, rien ne compte plus que ses enfants !

 

 

L'amour de ma mère était si grand que j'ai travaillé dur pour le justifier

 

(Marc Chagall)

 

 

Dieu ne pouvait être partout, alors il a créé la mère (Proverbe juif)

 

Une maman formidable donne toujours une grand-mère exceptionnelle.

 

 

L'enfant reconnaît sa mère à son sourire (Virgile)

 

 

L'amour d'une mère c'est comme l'air : c'est tellement banal qu'on ne le remarque même pas. Jusqu'à ce qu'on en manque (Pam Brown)

 

 

 

Maman j'ai besoin de tes yeux posés sur moi

Tu es ce que je crois

Et ce que j'ai de mieux et accompagne-moi

Il peut couler du temps sur tes cheveux d'argent

Je serai une enfant jusqu'à mon dernier jour

Tellement j'ai d'amour pour toi

J'ai tellement d'amour pour toi

 

 

 

Une mère ne meurt jamais car on l'appellera toujours "maman".

 

Citations d' André Lévy

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost0
19 septembre 2016 1 19 /09 /septembre /2016 22:30

 

 

POEME DE VERLAINE

 

 

 

 

 

 

 

 

Le bel automne

 

 

 

 

J'aime l'Automne.

Ses couleurs d'or et de rouille.

Ses feuilles tombées dont la chanson

bruisse sous mes pas de promeneur.

 

J'aime l'Automne.

Ses rosées et ses brumes de fraîcheur

qui s'illuminent peu à peu aux clartés du petit matin.

 

J'aime l'Automne.

Ses effluves riches de mélancolie et de rêve,

dont la poésie enchante mon cœur au soir de la vie.

 

J'aime l'Automne

Et Verlaine qui tisse en quelques lignes sublimes

Un lien si étroit entre les paysages qui m'entourent

et ceux de mon univers intérieur.

 

J'aime l'Automne

Et sa divine musique qui chaque année

inonde et réjouit mon âme.

 

Et quoi de plus merveilleux que ce Nocturne de Chopin

Pour me faire rêver plus encore

En cette saison bénie des dieux.

 

http://hybouves.pagesperso-orange.fr/verlaine.html

 

 

 

 

 

Le bel automne

Partager cet article

Repost0
18 septembre 2016 7 18 /09 /septembre /2016 21:44

 

 

Port de Larros, un des 7 ports ostréicoles de la ville.

 

Texte et tableau De G. GAULTIER poète et peintre.

 

 

 

 

 

 

 

Les journées du patrimoine à Gujan-Mestras
Les pinasses du texte ci-dessus.

Les pinasses du texte ci-dessus.

Partager cet article

Repost0
18 décembre 2015 5 18 /12 /décembre /2015 13:02

 

 

 

Auteur inconnu

 

 

Dialogue entre une Colombe et une mésange

 

 

 

Une mésange s'adresse à une colombe:

Dis-moi, quel est le poids d'un flocon de neige?

 

Et la mésange de répondre:

Ça ne pèse pas, ça pèse moins que rien.

Attends, ma colombe, je vais te raconter une histoire.

 

L'autre jour, j'étais sur la branche d'un sapin quand il a commencé à neiger.

 

Tout doucement.

 

Une petite neige tranquille, pas méchante, sans bruit et sans tempête.

Comme je n'avais rien de mieux à faire, je me suis mise à compter

les flocons qui tombaient sur la branche où je me trouvais.

 

J'en ai compté 751 972.

 

Oui, je commençais à avoir mal aux yeux et

 

ça s'embrouillait un peu dans ma tête,

 

mais je me rappelle bien: 751 972.

 

Oui, c'est ça.

Et quand le 751 973e flocon est tombé sur la branche, même si ça ne pèse pas,

même si c'est rien, moins que rien comme tu le dis, eh !

 

bien, figure-toi que la branche s'est cassée.

 

La colombe se mit à réfléchir.

 

Peut-être ne manque-t-il finalement que le geste d'une personne

pour que le monde bascule,

pour que bien des choses changent et pour que les gens vivent mieux.

 

Et si cette colombe disait vrai?

 

 

 

 

 

Dialogue entre une Colombe et une mésange

 

 

 

PENSEE

 

Tout doucement nous allons vers cette fête

 

Que c’est magnifique…

 

La récompense d’être tous ensemble

 

C’est le plus beau cadeau,

 

Souhaitons nous la joie, le rire, l'envie de chanter !

 

Francine

 

http://mimijade.free.fr/1Francine/Noel/Noel1.htm

 

 

Partager cet article

Repost0
22 septembre 2015 2 22 /09 /septembre /2015 08:39
L’automne
L’automne

 

 

 

 

Salut ! Bois couronnés d’un reste de verdure !

Feuillages jaunissants sur les gazons épars !

Salut, derniers beaux jours !

Le deuil de la nature Convient à la douleur et plaît à mes regards !

 

Je suis d’un pas rêveur le sentier solitaire,

J’aime à revoir encor, pour la dernière fois,

Ce soleil pâlissant, dont la faible lumière

Perce à peine à mes pieds l’obscurité des bois !

 

 

Oui, dans ces jours d’automne où la nature expire,

A ses regards voilés, je trouve plus d’attraits,

C’est l’adieu d’un ami, c’est le dernier sourire

Des lèvres que la mort va fermer pour jamais !

 

 

Ainsi, prêt à quitter l’horizon de la vie,

Pleurant de mes longs jours l’espoir évanoui,

Je me retourne encore, et d’un regard d’envie

Je contemple ses biens dont je n’ai pas joui !

 

 

Terre, soleil, vallons, belle et douce nature,

Je vous dois une larme aux bords de mon tombeau ;

L’air est si parfumé ! la lumière est si pure !

Aux regards d’un mourant le soleil est si beau !

 

 

Je voudrais maintenant vider jusqu’à la lie

Ce calice mêlé de nectar et de fiel !

Au fond de cette coupe où je buvais la vie,

Peut-être restait-il une goutte de miel ?

 

 

Peut-être l’avenir me gardait-il encore

Un retour de bonheur dont l’espoir est perdu ?

Peut-être dans la foule, une âme que j’ignore

Aurait compris mon âme, et m’aurait répondu ? …

 

 

La fleur tombe en livrant ses parfums au zéphire ;

A la vie, au soleil, ce sont là ses adieux ;

Moi, je meurs; et mon âme, au moment qu’elle expire,

S’exhale comme un son triste et mélodieux.

 

 

Alphonse de Lamartine, Méditations poétique

 

 

 

 

 

L’automne

 

 

 

 

« Une journée nuageuse ne peut rien

 

contre un tempérament radieux. »

 

William Arthur Ward

Partager cet article

Repost0

Présentation

  • : cheminphilosophique
  • : Je suis passionnée de philosophie, je partage avec vous ces textes et citations qui font partie de moi.
  • Contact

Bienvenue sur mon blog!

Entrer chez moi, c'est découvrir mes idéaux, mes créations personnelles et d'autres thèmes qui me passionnent.
 

Bonne visite !

 

 

Ce blog a été créé le 22-08-2010 par mon adorable petit-fils Maxime


 

1 NOUVELLE SEPARATION

 

***

hobbies

 

  compteur pour blog