Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
15 octobre 2011 6 15 /10 /octobre /2011 20:11

0 GLOBE TERRE

 

Nous assistons depuis la révolution mécaniste à ce que nous pouvons appeler une désacralisation progressive de la Terre dans la mesure où nous n’avons plus envers elle la reconnaissance et le respect que nous lui devons, pour tout ce qu’elle peut apporter à l’homme.

 

Entendons-nous bien, il ne s’agit pas de lui rendre des cultes comme dans le passé mais de la traiter comme il se doit afin d’éviter »l’indignation de la Mère sacrée », comme le dit si bien Pline l’Ancien, devant cette cette soif de possession de l’homme qui veut lui arracher ses biens les plus précieux.

 

Cette indignation, nous l’entendons chaque jour et pourtant, nous ne faisons pas le nécessaire pour y répondre.

 

Prenons quelques exemples pour nous en convaincre une fois de plus : nous arrachons à la Terre ses arbres et nous augmentons le réchauffement climatique.

 

Avec le réchauffement climatique, les paysages changent comme au Groenland où le mode de vie des habitants s’en trouve affecté.

 

Avec lui encore on peut s’attendre, d’après les spécialistes, à de nombreuses catastrophes : inondations, tempêtes, canicules, famines etc. et aussi à l’extinction de nombreuses espèces animales et végétales qui ne trouvent plus sur la Terre le terrain favorable à leur survie.

 

Et nous »fils de la Terre », ne subissons-nous pas les conséquences de tous ces bouleversements ?

Et le poète dit : « Le feu, les tempêtes et les séismes sont à la Terre ce que le convoitise, la haine et le al sont au cœur de l’homme. »

 

Il est certain que tout comme la Terre, les hommes se trouvent de plus en plus perturbés et ont aussi leurs tempêtes et leurs séismes, ne sachant plus parfois où sont leurs repères, ayant perdu le sens sacré dans un monde où règnent la convoitise, la violence et la démesure.

 

Il est assurément temps de prendre conscience que seul l’homme est responsable des menaces qui pèsent sur notre planète et de renouer au plus vite le lien qui l’unit à la Terre pour lui redonner toute sa sacralité.

 

Alors, « toutes les choses… les montagnes, les rivières, les mers, les plaines » vont de nouveau »s’humaniser et parler à l’homme une langue presque humaine. Elles ne l’écrasent pas, ne le tourmentent pas ; elles deviennent ses amies et ses collaboratrices ».

 

Ce message de Kazantzakis nous incite à interroger de nouveau notre Terre Mère, à la déchiffrer et découvrir ses Vérités cachées, comme dans un grand livre qu’elle met à notre disposition pour notre bien et celui de l’humanité. 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : cheminphilosophique
  • : Je suis passionnée de philosophie, je partage avec vous ces textes et citations qui font partie de moi.
  • Contact

Bienvenue sur mon blog!

Entrer chez moi, c'est découvrir mes idéaux, mes créations personnelles et d'autres thèmes qui me passionnent.
 

Bonne visite !

 

 

Ce blog a été créé le 22-08-2010 par mon adorable petit-fils Maxime


 

1 NOUVELLE SEPARATION

 

***

hobbies

 

  compteur pour blog