Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
29 septembre 2012 6 29 /09 /septembre /2012 22:24
SUPERBE PLUME BLEUE
 
L’inquiétude nous donne l’illusion que nous faisons réellement quelque chose pour régler un problème ou éviter un tort. En réalité, tout ce que nous faisons, c’est augmenter au maximum notre niveau d’anxiété et créer un stress négatif en nous-mêmes. C’est comme faire tourner nos roues dans le sable — on dirait qu’il y a beaucoup de mouvement, mais nous n’allons nulle part. L’inquiétude est très amusante pour notre ego, mais elle est une absurdité totale pour notre esprit.
 
Nos sujets d’inquiétude peuvent varier de l’emploi de notre conjoint à l’économie mondiale. Nous nous en faisons peut-être pour des catastrophes qui ne se sont jamais produites et qui ne se produiront jamais. Nous nous inquiétons peut-être de ce qu’une autre personne devrait ou ne devrait pas penser, ressentir, vouloir, avoir ou faire.
 
Lorsque nous nous inquiétons au sujet des problèmes des autres, nous oublions d’avoir confiance qu’eux-mêmes et leur Puissance supérieure peuvent s’en occuper. Nous nous détournons de l’espoir et de la foi naturels de notre esprit et plutôt, nous laissons le champ libre à la tentative futile de notre ego pour contrôler des gens et des événements. Nous évitons aussi les pensées constructives au sujet de nous-mêmes et de nos propres problèmes. L’inquiétude est véritablement une perte de temps et d’énergie, mais elle est souvent notre réaction aux problèmes des autres.
 
Nous imaginons parfois tous les malheurs qui pourraient arriver à nos parents, nos enfants, notre conjoint, nos amis et nos collègues de travail. Nous avons peut-être l’impression que toute cette inquiétude les aide de quelque façon ou au moins, leur prouve que nous nous soucions d’eux. Nous croyons sans doute que notre inquiétude est naturelle et indépendante de notre volonté.
 
Nous pouvons apprendre à reconnaître la différence entre la bienveillance et une inquiétude inefficace. Nous pouvons renoncer à nos pensées anxieuses sur ce qui pourrait arriver aux personnes qui nous sont chères, et porter toute notre attention sur les véritables choix et les vrais problèmes auxquels nous avons à faire face. Nous pouvons renoncer à la peur de notre ego et la remplacer par la foi, l’espoir, l’amour et la confiance en notre esprit.
 
Source : Ray, Veronica. Choisir d’être heureux, p. 101
 
 
 
Vidéo:Quand ça ne tourne pas rond...de Nicole Charest
 

 
 
 
 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : cheminphilosophique
  • : Je suis passionnée de philosophie, je partage avec vous ces textes et citations qui font partie de moi.
  • Contact

Bienvenue sur mon blog!

Entrer chez moi, c'est découvrir mes idéaux, mes créations personnelles et d'autres thèmes qui me passionnent.
 

Bonne visite !

 

 

Ce blog a été créé le 22-08-2010 par mon adorable petit-fils Maxime


 

1 NOUVELLE SEPARATION

 

***

hobbies

 

  compteur pour blog