Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 décembre 2016 1 12 /12 /décembre /2016 22:56

 

 

 

 

 Suite sur les réincarnations.

 

 

 

 

 

Dialogue imaginaire avec Dieu ( les réincarnations).

 

 

 

 

Les âmes-sœurs se limitent-elles aux membres de la famille ?

 

Non. Cette notion s’étend aux personnes qui ont un niveau de conscience équivalent et entre lesquelles il existe une grande affection. Au-delà des membres de la « famille de sang »,des amis ou des proches sont souvent des âmes-sœurs, ce qui explique leur attachement mutuel et leurs affinités dans différents domaines.

 

 

Pouvons-nous nous souvenir de nos vies passées ?

 

Oui, mais pas de façon systématique et uniquement par bribes. Il ne faut rien forcer dans ce domaine, car si vous ne vous rappelez pas spontanément vos vies passées, c’est qu’il y a une bonne raison à cela.

 

 

Laquelle ?

 

Vous épargner le souvenir de choses indignes que vous avez pu faire dans l’une d’elles, et vous éviter ainsi le traumatisme que cela produirait dans votre vie présente.

 

 

Comment être certains que l’on se réincarne ?

 

Il vous est arrivé à tous d’avoir un sentiment de « déjà vu ». C’est aussi la réincarnation qui explique l’attirance que vous éprouvez parfois pour tel pays que vous n’avez pourtant jamais visité, telle civilisation antique, telle période de l’histoire, etc. Songe aussi aux enfants prodiges qui, dès leur plus jeune âge, font des choses qui nécessitent une expérience impossible à acquérir en quelques années.

 

 

Comment concilier la réincarnation et la résurrection des corps,

prônée par certaines religions ?

 

La résurrection n’a aucun fondement ontologique. A quoi servirait-il de ressusciter dans le même corps ? Et à quel âge ? Comment concevoir que des défunts inhumés depuis des siècles ou incinérés puissent se reconstituer et revivre ? Assurément, c’est votre âme qui « ressuscite », au sens qu’elle se réincarne chaque fois dans un corps nouveau. Et pour cela, nul n’est besoin d’attendre le « le jugement dernier » que je suis censé rendre à la fin des temps.

 

 

Le fait que la population mondiale augmente régulièrement n’est-

il pas en contradiction avec la réincarnation ?

 

Non, car indépendamment de ceux et de celles parmi vous qui se réincarnent, l’Âme universelle émane d’elle-même autant d’âmes que nécessaire pour répondre aux besoins de l’humanité. Pense également à ce que je t’ai dit à propos des animaux les plus évolués, à savoir qu’ils accèdent un jour au règne humain.

 

 

Y a-t-il in lien entre le niveau de conscience d’une personne et

son niveau intellectuel ? 

 

Non. Certains individus très intelligents et très cultivés manquent considérablement d’humanisme et de spiritualité. Mais tôt ou tard, leur intelligence et leur culture cessent de faire illusion et les laissent face à eux-mêmes. C’est alors l’occasion pour eux de s’interroger sur le sens profond de l’existence et de commencer une quête intérieure.

 

 

Est-ce à dire que tout être humain en vient un jour ou l’autre à

mener une quête spirituelle ?

 

 

Oui, et ce, indépendamment de sa race, de sa nationalité, de son milieu socio-culturel…

Comme je te l’ai déjà dit, c’est ce qui justifie votre existence. De vie en vie, vous prenez graduellement conscience de la nécessité de vous parfaire au contact des autres, ce qui vous conduit à travailler sur vous-mêmes et à vous améliorer.

 

 

Mais ne dit-on pas que « la perfection n’est pas de ce

monde » ?

 

Bien que vous n’en ayez pas conscience objectivement, l’aspiration à la perfection fait partie de votre nature profonde. Tu remarqueras d’ailleurs que nombre d’entre vous sont perfectionnistes dans ce qu’ils font. Sous l’impulsion de votre âme, vous ne cessez de vous parfaire et, par là même, d’évoluer spirituellement. A l’échelle humaine, ce processus est très long, au point de sembler imperceptible. Mais il se poursuit inexorablement, jusqu’au jour où, dans l’une de vos vies successives, vous accédez, sinon à la perfection, du moins à l’état de sagesse.

 

 

Mais qu’est-ce que la sagesse ?

 

C’est l’état de conscience de tout individu qui manifeste dans son comportement les vertus inhérentes à son âme, laquelle, je te le rappelle, est pure et parfaite en essence.

 

 

Un tel état semble inaccessible !

 

Détrompe-toi. Il est accessible à long terme, comme en témoigne la vie de certains parmi vous qui ont fait œuvre de sagesse. Mais au risque de te surprendre, le plus important à mes yeux n’est pas d’atteindre cet état, mais de s’évertuer à l’atteindre. Imagine ce que serait le monde si tous les hommes aussi imparfaits qu’ils soient s’évertuaient chaque jour à devenir meilleurs dans leurs jugements et dans leur comportement. Tu conviendras que la Terre ne serait pas si loin de ce fameux paradis que les religions situent quelque part dans le ciel.

 

 

Faut-il être parfait ou proche de la perfection pour être

heureux ?

 

Non. Comme je viens de te le dire, c’e »st plus l’effort à se parfaire que la perfection elle-même qui est louable au regard des lois qui régissent votre évolution spirituelle. Avoir conscience que le but de la vie est de s’améliorer, et travailler sur soi pour atteindre ce but, ne peut que vous être bénéfique sur tous les plans et vous rendre heureux. C’est ce qui explique pourquoi vous êtes contents de vous-mêmes lorsque vous avez surmonté l’une de vos faiblesses ou transmuté l’un de vos défauts.

 

 

Qu’entends-Tu par « transmuter » ?

 

 

Tout défaut est l’absence de la qualité opposée. Par exemple, l’orgueil est l’absence d’humilité, l’égoïsme l’absence de générosité, etc. Le meilleur moyen de « vaincre » un défaut n’est donc pas de le combattre, mais de le remplacer graduellement par la qualité opposée, qualité que vous possédez virtuellement et qui ne demande qu’à être éveillée. Là se trouve le fondement de la transmutation spirituelle que vous devez opérer en vous pour vous parfaire.

 

             

 

 

 

Suite le 16 décembre :

 

"les défauts"…

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : cheminphilosophique
  • cheminphilosophique
  • : Je suis passionnée de philosophie, je partage avec vous ces textes et citations qui font partie de moi.
  • Contact

Bienvenue sur mon blog!

Entrer chez moi, c'est découvrir mes idéaux, mes créations personnelles et d'autres thèmes qui me passionnent.
 

Bonne visite !

 

 

Ce blog a été créé le 22-08-2010 par mon adorable petit-fils Maxime


 

1 NOUVELLE SEPARATION

 

***

hobbies

 

  compteur pour blog