Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
2 octobre 2013 3 02 /10 /octobre /2013 21:08

DE VOS PENSEES DECISION ET ACTION

 

 

Saviez-vous que vous êtes en constant dialogue avec l’Univers?

 

 

Saviez-vous que la nature, mais aussi les gens qui vous entourent perçoivent, vos pensées, vos décisions et vos émotions?

 

 

La plupart des gens ne le réalisent pas consciemment, mais ils réagissent tout de même à vos états intérieurs. Vous avez sans doute déjà vu un bébé se mettre à pleurer instantanément en présence de quelqu’un vivant des émotions négatives. Peut-être, vous-même vous êtes-vous déjà sentis mal à l’aise dans une situation ou face à quelqu’un, sans vraiment savoir consciemment pourquoi?

 

 

Chaque pensée dirigée, chaque décision que vous prenez, que vous en parliez à l’autre ou non, et chaque action que vous faites à donc un effet sur votre petit univers, et à parfois des répercussions beaucoup plus loin que vous ne pouvez l’imaginer.

 

 

Si vous cultivez la gratitude face à tout ce que vous aimez et appréciez de la vie, si vous cherchez à voir l’étincelle divine chez autrui, si vous cherchez à contribuer au monde, alors vous faites une différence positive autour de vous, simplement par votre existence et votre présence. (Cela ne veut pas dire de faire l’autruche et d’éviter de voir les torts et les travers des gens et des situations, cela veut simplement dire de les voir, en être conscient, mais de s’efforcer de voir aussi le bon dans tout.)

 

 

Si vous critiquez, dénigrez, diminuez les gens, les situations et les choses autour de vous, alors vous empêchez les gens, les situations et les choses de s’améliorer.

 

 

Si vous vous plaignez, rejetez le blâme sur les autres, l’économie, la maladie ou autre, vous jouez le rôle de la victime et vous vous enfoncez dans une spirale sans fin qui vous détruit peu à peu.

 

 

Heureusement, rien de tout cela n’est permanent.

 

 

Vous pouvez changer vos pensées, vos décisions et vos actions à tout moment, et ce faisant vous établissez un nouveau dialogue avec l’Univers, sur de nouvelles bases.

 

 

Peut-être n’aviez-vous pas vu jusqu’à aujourd’hui l’importance de la teneur de votre discussion avec l’Univers?

 

 

Dans tous les cas, vous n’avez pas à vous juger pour qui était hier. Je vous invite seulement à commencer à assumer, vos pensées, vous décisions et vos actions, une seule à la fois. Et si vous en échappez, vous les rattraperez une prochaine fois!

 

 

Pour vous aider, je vous offre ces deux processus verbaux de transformation avec l’Alchimie du cœur à répéter aussi souvent que vous en sentez le besoin:

 

 

J’appelle toutes les parties de mon être qui n’assument pas totalement les conséquences de mes pensées, de mes décisions et de mes actions. Je vous remercie de votre présence et je vous accueille.

 

 

J’appelle toutes les parties de mon être qui m’en veulent pour les conséquences de mes pensées, mes décisions et mes actions. Je vous remercie de votre présence et je vous accueille.

 

 

Bonne discussion avec l’Univers!

 

Namasté,

 

Rédigé par : Daniel Desjardins

 

http://lapressegalactique.net/2013/09/28/quel-est-limpact-de-vos-pensees-decisions-et-actions/

Partager cet article
Repost0
30 septembre 2013 1 30 /09 /septembre /2013 21:23

00SORTIR DE L ILLUSION

 

 

L’illusion, c’est croire à la limitation, quelle qu’elle soit. C’est adhérer au mythe de la personne, chercher à comprendre, vouloir expliquer, justifier, évoluer, s’améliorer. C’est croire que la Vie, Dieu, l’Absolu, peu importe comment vous le nommez, s’est trompé et que nous sommes là pour rectifier. C’est croire qu’il n’existe rien en dehors de « Cela », sauf nous.

 

 

Sortir de l’illusion, c’est ne plus adhérer aux suggestions mentales, ne plus se couper de la Vie, ne plus entrer en opposition. C’est avoir l’humilité de reconnaître que le problème réside dans notre ignorance totale de la Réalité. Aussi bien nous concernant que concernant la Vie.

 

 

Vouloir comprendre, expliquer n’est pas mauvais en soi, ce sont les prémices dont nous partons qui entretiennent l’illusion. En nous séparant de la Vie, nous nous divisons nous-mêmes intérieurement. Nous nous confrontons alors à la force de Vie sous forme d’émotions que nous essayons de gérer avec un mental lui-même divisé (bien et mal etc…). Mais jamais le mental divisé ne pourra comprendre Ce dont il n’est qu’une pâle expression. Nous entrons dans le cercle vicieux des croyances qui entretiennent les émotions et des émotions qui entretiennent les croyances, et nous nous enfonçons dans l’illusion.

 

 

Ce qui nous fait souffrir, au sens large, est toujours une résistance à la Vie. Si nous pouvons faire face à ce qui se déroule en nous sans nous opposer, sans vouloir comprendre, justifier, expliquer. Si nous laissons la pure lumière de la Présence, en nous, opérer, alors la force de Vie retrouve son Intelligence, et en se réunifiant, nous réunifie intérieurement. A ce moment peut émerger une connaissance spontanée de la Réalité. Quand nous sortons de tous les rôles, nous sommes la Vérité et la Vie, la lumière qui éclaire le monde. Nous le sommes aussi dans l’illusion, mais notre lumière n’est qu’une flamme vacillante dans l’obscurité.

 

 

Ce processus peut durer plus ou moins longtemps, car le mental a tendance à récupérer ces moments de clarté pour alimenter l’histoire du personnage que nous croyons être. Si nous acceptons de laisser tomber le masque, nous sortons peu à peu de l’illusion de la dualité, de la séparation, ce qui peut aller, selon notre degré d’abandon, d’une remise en harmonie avec la Vie jusqu’à l’effacement total de la conscience de séparation.

 

 

Dans cette divinisation de l’humain et cette humanisation du divin, nous devenons ce que nous sommes, de toute éternité : une expression unique de la Vie, dans sa totalité. Cette expression est grandiose, car la Vie, la vraie, ne fait rien à moitié. Les êtres qui ont marqué l’histoire de l’humanité, tels le Christ, Bouddha et bien d’autres, étaient des expressions de cette totalité. Laisser fleurir notre Unicité, voilà notre destinée. C’est inévitable, la seule question est : quand allons nous l’accepter ?

 

Ce qu’il nous faut trouver, c’est la juste façon de l’exprimer, pour entrer dans le fleuve de l’éternité. Jusque là, nous restons dans une vie limitée, soumis aux « aléas » créés par nos résistances, où chaque petit bonheur se transforme en souffrance, chaque réussite en échec, pour mieux nous appeler à sortir de tous les ersatz que nous nous obstinons à prendre pour la Vie.

 

Chantal Hubert, Libre et Vivant.

Vu sur http://psycho-ressources.com/

 

 

Partager cet article
Repost0
28 septembre 2013 6 28 /09 /septembre /2013 20:57

00 EST CE QUE TU ES HEUREUX VOILA CE QUE TU ATTENDAIS

 

 

Quel est le vrai sens du mot heureux ? Il est facile de savoir ce que les gens en pensent, juste en posant cette question. C'est quoi qui te rendrait heureux ? La plupart des gens, vont dire que l'argent rend heureux, d'autres vont dire que c'est la santé, d'autres diront que c'est avoir un enfant, être avec des membres de la famille, trouver l'âme sœur, concrétiser un projet etc...

 

 

Mais en cet instant est-ce que ces gens vivent heureux? La réponse est; qu'ils ne le vivent pas totalement. Mais en quoi consiste être heureux? D'après-toi quel est l'élément qui apporte le bonheur sans être dans l'attente de réaliser ou acquérir quoi que ce soit? Tant et aussi longtemps que tu donnes de l'importance dans les attentes pour acquérir, pour avoir, pour être, pour réaliser ou concrétiser un désir quelconque, tu es condamné à vivre dans le manque. C'est ce qui fait que tu n'es pas heureux en totalité.

 

 

Être Heureux veut simplement dire que tu acceptes d'être en paix avec tout ce qui est, tu n'es plus dans l'attente, tu vis ton instant présent dans toute sa totalité, tu fais UN. Tu contemples la vie sous toutes ces manifestations, tu apprends à la découvrir, à lui apporter tout ton amour inconditionnel, tu respectes son apprentissage et évolution ainsi que ta propre évolution. Tu n'es pas plus petit ou plus grand, tu te centres pour sentir et ressentir cette autre vibration pour vraiment te sentir unifié. Tu remercies la VIE pour toute cette abondance et par le fait tu la partages à ton tour.

 

Tu prends juste ce qui est nécessaire à ton évolution. Le bonheur vient du fait que tu vis cette relation d'amour avec tout ce qui est et cela dans le respect de tout, tous et chacun. Il te suffit juste d'être en parfaite harmonie avec tout, ce qui inclut, le règne minéral, là où tu laisses ton esprit sentir et ressentir l'énergie qui s'en dégage et tu laisses les images, les mots venir pour apprécier à sa juste valeur ce bel échange sacré. Tu fais de même avec le règne végétal et animal.

 

 

À vrai dire tu te nourris de ces échanges, ils t'apportent la lumière dont tu as besoin pour ta forme actuelle, ainsi que ton âme et esprit. La nourriture divine te vient de cet échange que tu as avec le TOUT manifesté. Les minéraux t'apportent ce bel échange sacré, le végétal t'apporte la beauté de la nature et tu te nourris de celle-ci en permettant à ton corps de fusionner tout en la contemplant. Il en est de même avec le règne animal, tu rends grâce à toute cette diversité, à tous ces êtres de lumière venus en faire l'expérience, ainsi en est-il avec ta propre expérience dans ce monde. Tu reconnais le Sacré en toute chose, ainsi qu'en tous les êtres de lumière qui viennent vivre une expérience divine dans ce monde, tout est lumière et nous en sommes l'essence divine.

 

 

Il y a tant de chose à dire, voilà en gros de ce qui va te rendre heureux, ce qui va t'apporter le vrai bonheur. Voilà le vrai sens du mot heureux, grâce au pouvoir de l'amour, c'est ce qui nous permet de nous réaliser en tant qu'Unité, de voir que la totalité ne fait qu'Un, de voir la lumière en tout.

 

 

Si tu n'es pas heureux change ta perception car l'image que tu as de toi, t'empêche de vivre ce bonheur éternel. L'élément essentiel est l'AMOUR, rien ne nous empêche d'avoir un but, des rêves, l'important c'est de vivre heureux en cet instant présent. La vie et toute sa manifestation est ce cadeau que celle-ci nous offre de tout son amour. En réalité ce qui va te rendre heureux c'est que tu vas faire UN avec tout et tout est ta lumière, ainsi en est-il pour chacun.

 

 

Juste Être dans la lumière de l'Un, tout et chacun évoluant tous ensemble dans le même vaisseau Père/Mère.

 

Auteur : Raphaël Juste Être

http://www.choix-realite.org/6788/est-ce-que-tu-es-heureux-voila-ce-que-tu-attendais-de-connaitre

 

 

Partager cet article
Repost0
26 septembre 2013 4 26 /09 /septembre /2013 19:20

00TU ES LA LUMIERE AU BOUT DU TUNNEL

 

Ô Enfant créateur, tu ne t'attendais pas à cette surprise, de constater que ce monde est en fait ta création. Ce fut toute une révélation, toi qui pensais que Dieu était l'unique créateur, qu’il avait tout créé. Tes parents t'ont permis de naître en ce monde, ainsi ils ont pu naître grâce à leurs parents, c'est ainsi que l'être humain perpétue son existence.

 

 

Mais depuis, toi qui es en train de lire ce message, tu as beaucoup progressé dans ta compréhension. Le temps est venu de te prendre en main pour ainsi apporter la lumière en ce monde. En cette vie, tu as eu plusieurs guides, maîtres, anges et archanges, Jésus, Marie, Bouddha et autres, l'important ce n’est pas les messagers car ils sont tous le produit de la lumière, ils sont tous les portes paroles, ils sont tous issus de la source originelle. Il en est de même pour toi, la vérité est celle-ci, la source originelle a plusieurs visages, une multitude de messagers car tous sont porteurs de lumière.

 

 

La seule différence pour toi, enfant créateur, c'est le temps de naître à nouveau. Il est temps d'endosser la globalité de la lumière et ne faire qu'UN. Tous ces êtres de lumière, peu importe le nom qu'ils ont eu pour apporter le contenu de leur lumière, ils ont tous le même élément commun, chacun a en son cœur cette globalité lumineuse. Tu pensais que l'ombre était distincte de la lumière, tu croyais qu'il y avait un enfer et un paradis. Maintenant tu sais que toutes ces croyances n'avaient qu'un but, celui de te faire choisir entre ce qui est bien ou pas, tout pour avoir bonne conscience mais rien à faire, quel que soit ton choix, il exprimait la personnalité au profit de l'Ego.

 

 

Enfant créateur, pendant trop longtemps, tu t'es toi-même créé un tunnel qui t'empêchait de voir la lumière, tu étais en mesure de la voir mais jamais entièrement, tu n'avais qu'un bref aperçu. Qu'est-ce le tunnel? C'est l'Ego, le petit soi humain, doté d'une personnalité et d'une conscience. Il est le responsable d'avoir mis un voile, une couche d'épaisseur, empêchant ainsi la lumière d’illuminer tout ton être afin de te faire vivre cette globalité, le Un en tout, baigné de ta vraie lumière. Étant soumis à l'Ego, toi enfant créateur, tu t'étais toi-même condamné à vivre dans la dualité, ainsi privé de ta lumière, tu n'avais pas d'autre choix de vivre avec cette obscurité et cette part de lumière que tu apercevais au bout de ce tunnel.

 

 

C'est ainsi que l'être humain s'est bâti sa propre forteresse, incluant ses propres démons et ses propres Dieux. Depuis que ce monde est soumis à L'EGO, au petit soi humain, l'humanité s'est condamnée à vivre perpétuellement ce conflit entre le bien et le mal. N'ayant pas compris que tout venait de sa propre interprétation, il cherchait désespérément le vrai amour car il souffrait d'un manque d'amour car tout était le fruit de son Ego, de son petit soi humain. Interprétant les messages de lumière selon sa personnalité, selon sa conscience, faisant ainsi référence à toutes ses croyances, tout pour renforcer sa forteresse. Il n'est pas difficile de voir encore aujourd'hui qu’il y a ces vestiges qui glorifient l'Ego. Quoi qu'il en soit ces vestiges ne pourront résister à la lumière. Car l'émergence de l'être humain à sa divinité, à son Soi Divin se manifeste, se concrétise pour montrer la voie à suivre, cette démarche spirituelle, cette quête de vérité.

 

 

Tous les messages des porteurs de lumière ont infiltré l'Ego de tout et chacun, fissurant la forteresse, c'est ainsi que nous contemplons ce grand miracle de la vie. L'Ego en train de s'effriter, il n'a plus cette liberté, cette emprise, le petit soi humain passe à un autre niveau de connaissance. Il accède à la lumière pour réaliser son Unité, pour endosser la globalité de la lumière et ne faire qu'Un dans la plus haute vibration qui soit, celle de l'amour inconditionnel, absolu. Tout cela devient possible car toi qui lis ce message en cet instant, ta grande FOI te permet de porter un dernier coup à cette forteresse, en endossant ta lumière, ta globalité. Tu n'as plus Foi en ton Ego, à ce petit soi humain. Tu as fait ce pas celui de te faire confiance pour accéder à plus grand que toi, à ton soi divin.

 

 

L'enfant créateur qui est devenu le porte parole de la source originelle est né de nouveau car n'étant plus dicté par le petit soi humain, sa personnalité et sa conscience, il s'abreuve de la lumière, à sa source originelle. L'enfant créateur est de retour à la maison, endossant la globalité de la lumière pour créer une nouvelle matrice, un monde sans forteresse, qui reflète que le pouvoir de l'Amour, de l'Unité, de la Paix Éternelle. Voilà sa devise, sa lumière dévoilée. C'est ainsi que l'enfant créateur reprit son pouvoir de création, exprimant ainsi son Soi Divin pour la globalité.

 

 

Sa lumière unie aux autres porteurs de lumière contribue à élever ce monde, à infiltrer, pénétrer, enlever, dissoudre les voiles du mystificateur l'Ego, pour l'aider à y percevoir la lumière, sans rien imposer. La lumière qui reprend sa juste place pour contribuer au plan divin afin que tout, tous et chacun vivent dans l'Unité, dans l'Amour Absolu, dans la paix éternelle.

 

 

Toi qui en cet instant t'imprègnes de cette lumière, tu n'as qu'un pas à franchir, tu n'as qu'à placer ta propre FOI en ton cœur pour que tu sois toi aussi un porte parole de la vérité, de ta vraie lumière. Prends ton épée de lumière et coupe les liens qui t'unissent à ton petit soi humain, ainsi tu t'envoleras pour fusionner avec ton Soi Divin pour endosser la lumière de la globalité. Ne cherche pas en dehors de toi, tu as tout en toi, ne cherche pas à comprendre, tout est en toi, avant même de le demander tu as déjà reçu. Le fait de renaître à nouveau, tu élèves tout, quel que soit le règne de vie, tu es leur porte parole, tu fais Un avec tous ces êtres lumineux, ainsi avec cette terre Gaïa. Elle n'est pas la seule à ascensionner, tout ascensionne car tout est relié, tout est UN.

 

 

Libre à toi d'être dans le tunnel ou pas, tu es lumière et sa globalité, rien ne peut contredire cette vérité éternelle, à part toi. >

 

 

Juste Être dans la lumière de l'Un, tout et chacun évoluant tous ensemble dans le même vaisseau Père/Mère.

 

 

Auteur ; Raphaël Juste Être

 

http://www.choix-realite.org/6787/tu-es-la-lumiere-au-bout-du-tunnel

 

 

 

Partager cet article
Repost0
24 septembre 2013 2 24 /09 /septembre /2013 22:08

00A PROPOS DE L HUMANISME

 

 

Si les Rosicruciens se disent spiritualistes, ils s’efforcent également d’être humanistes. Dans la Positio Fraternitatis, Manifeste que l’A.M.O.R.C. a publié en 2001, on peut d’ailleurs lire : « Nous croyons que tout être humain est une cellule élémentaire d’un seul et même corps, celui de l’Humanité entière. En vertu de ce principe, notre conception de l’humanisme consiste à dire que tous les hommes devraient avoir les mêmes droits, bénéficier du même respect et jouir de la même liberté, et ce, indépendamment du pays où ils sont nés et de celui où ils vivent. » J’ajouterai que cet humanisme se retrouve dans l’Ordre lui-même, puisqu’il regroupe des hommes et des femmes de toutes races, de toutes nationalités, de toutes classes sociales, de toutes religions, etc.

 

 

Tous les êtres humains sont des frères et sœurs de sang, car celui qui coule dans leur veine est fondamentalement le même. De plus, ils ont le même génome et appartiennent au même genre : le genre humain. Ils sont donc intimement liés sur le plan physique. Mais d’un point de vue rosicrucien, ils sont plus que cela ; ce sont des âmes-sœurs, car ils ont la même origine spirituelle. En effet, chacun d’eux possède une âme qui provient de l’Âme universelle, laquelle est une émanation de cette Intelligence, de cette Conscience, de cette Énergie, de cette Force (peu importe le terme) que l’on appelle «Dieu». Cela veut dire que l’Humanité est une en essence et provient de la même Source divine.

 

 

Vous avez certainement remarqué que nombre de personnes se sentent davantage attirées par ceux qui ont la même nationalité, la même religion, les mêmes idées politiques, les mêmes tendances philosophiques, les mêmes appointances culturelles, les mêmes goûts artistiques, etc. Cette tendance s’explique par le fait qu’il existe en tout être humain un instinct grégaire qui l’incite à rechercher l’affinité parmi ceux qui lui ressemblent. Cela peut se comprendre et n’est pas négatif en soi. En revanche, ce qui est anormal et même condamnable, c’est de rejeter, ou pire encore de haïr, ceux qui pensent et vivent différemment. Se comporter ainsi à l’égard d’autrui traduit un manque évident de tolérance et d’humanisme.

 

 

Le Maître Jésus et d’autres Sages du passé ont engagé tous les êtres humains à s’aimer les uns les autres. Que l’on soit croyant ou non, on ne peut nier qu’il s’agit d’un commandement profondément humaniste. Cela étant, il faut reconnaître qu’il exprime un idéal très difficile à atteindre pour le commun des mortels, y compris pour les Rosicruciens. Aussi, plutôt que de vouloir absolument aimer tout le monde, au risque de s’illusionner ou de faire preuve d’hypocrisie, il faut d’abord commencer par ne haïr personne. Vue sous cet angle, et aussi contradictoire que cela paraisse, l’absence totale de haine est un grand pas vers l’amour universel.

 

 

Bien que la spiritualité fasse partie intégrante de ma vie, s’il fallait choisir entre « être spiritualiste » et « être humaniste », j’opterais pour le second choix. Je pense en effet que la priorité pour tout être humain est d’apprendre, sinon à aimer, du moins à respecter son prochain, au-delà de toute distinction. Sans cet amour ou ce respect mutuel, l’humanité ne parviendra jamais à vivre en paix et dans l’harmonie. Cela étant, je pense que l’idéal est de se conformer à un humanisme empreint de spiritualité, car cela lui donne une dimension transcendantale que l’athéisme et encore moins le matérialisme ne peuvent véhiculer.

 

 

 

Serge Toussaint

Grand Maître de l’Ordre de la Rose-Croix

 

 http://www.blog-rose-croix.fr/a-propos-de-lhumanisme/

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
22 septembre 2013 7 22 /09 /septembre /2013 21:00

reve

 

 

Chacun sait qu’il a en lui une voix qui parle,

 

Une voix simple et claire, qu’il étouffe trop souvent.

 

Parce qu’elle est exigeante, nette comme une ligne droite.

 

Cette voix, cette source qu’on obstrue, c’est elle qui dit le juste, elle qui nous donne les moyens d’atteindre l’équilibre et la libération de soi.

 

 

Mais nous avons peur d’être nous-mêmes.

 

 

Quand l’homme s’est révélé à lui-même, quand l’homme a écouté une fois la source qui est en lui, qui peut dire jusqu’où il s’élèvera ?

 

 

 

Il faut se donner des projets qui vous grandissent.

 

 

Des projets qui tendent la vie vers le haut, qui obligent à choisir la cime plutôt que le fossé.

 

 

Des projets généreux qui font la vie généreuse et qui permettent à la vie de l’homme de se déployer, de s’élever.

 

Martin Gray

 

http://motiviation-energie.skynetblogs.be

 

 

 

Partager cet article
Repost0
20 septembre 2013 5 20 /09 /septembre /2013 21:03

0 C EST L AUTOMNE

 

 

 

Bel automne, tu es si incompris,

à mal te connaître, on te témoigne du mépris.

Tu es celui qui met fin à nos vacances,

mais sans toi, pas de moissons, pas de vendanges.

Moi je t'aime pour la qualité de ton pinceau,

qui pare la nature de son plus beau manteau.

Sous le tapis de feuilles, le sol fraîchement dégarni,

y trouvera le repos du travail accompli.

Même si la nature ne t'accorde pas son plus beau ciel,

sa mort, que tu provoques, nous est essentielle.

Sache mon bel automne, que tu resteras toujours,

la fleur la plus estimée du jardin de mes amours!

 

http://www.chezserenite.com/textes/textes40.htm

 

 

 

 

                                       00 SEPARATION POUR POEMES DES SAISONS

 

 

 

  

Partager cet article
Repost0
19 septembre 2013 4 19 /09 /septembre /2013 21:04

00 A PROPOS DE LA MORALE

 

 

 

Comme j’ai déjà eu l’occasion de le dire et de l’écrire, je « milite » depuis de nombreuses années pour le retour de la morale à l’école, et ce, indépendamment de toute position idéologique ou politique. A moins d’être de mauvaise foi (laïque ou religieuse), on ne peut nier que la société n’a cessé de perdre ses repères moraux au cours des dernières décennies, au point de donner l’impression d’être déliquescente et décadente. Quoi qu’on en dise, les valeurs nécessaires au « vivre ensemble » ont progressivement disparu, au profit d’un comportement individualiste fondé sur le rejet ou la négation de l’autre. Si nous voulons remédier à cet état de fait, il faut impérativement réinstaurer ces valeurs.

 

 

 

Certaines personnes, parmi lesquelles des enseignants, s’opposent au « retour » de la morale à l’école, considérant que c’est là une mesure réactionnaire qui nous ramène à une époque qui n’a plus lieu d’être. De mon point de vue, cette opposition de leur part s’apparente à une position idéologique qui ne tient pas compte de la réalité sociale actuelle. Elle me semble d’autant plus regrettable que la morale n’est ni de gauche, ni de droite, ni du centre, …

Elle répond à une nécessité citoyenne et constitue le fondement de la vie en société.

 

 En l’état actuel des choses, je pense qu’il devrait y avoir consensus en la matière. Que faut-il entendre par « morale » ? D’une manière générale, il s’agit d’inculquer aux enfants le respect d’eux-mêmes, des autres et de l’environnement.

 

 Chacun devrait convenir qu’une telle définition n’a rien de moraliste ou de moralisateur.

 

Par extension, la morale, qu’il faudrait peut-être désigner sous le terme « éthique » pour lui retirer toute connotation religieuse et lui donner une connotation plus laïque, consiste à expliquer aux enfants en quoi il est bien et utile de se montrer polis, ponctuels, tolérants, patients, généreux, modestes, courageux, honnêtes, etc…

 

 Là encore, je ne vois pas en quoi il est « ringard » et déplacé de les encourager à éveiller de telles vertu.

En quoi cela peut-il être négatif ou préjudiciable ? Certes, ce sont les parents qui devraient inculquer l’éthique à leurs enfants.

Mais la plupart n’ont plus les repères voulus pour le faire ou n’en voient pas l’intérêt, de sorte qu’il est devenu nécessaire de (re)confier en partie ce rôle à l’école.

 

En fait, on n’aurait jamais dû mettre fin aux «leçons de morale» qui faisaient autrefois partie du programme scolaire. Sans doute aurait-il fallu les adapter à l’évolution de la société, mais elles avaient toute leur raison d’être.

 

Toujours est-il que l’enseignement de l’éthique devrait être systématique et faire l’objet d’une discipline à part entière, au même titre que les matières dites de base. Par ailleurs, je pense qu’elles devraient être obligatoires et non pas laissées à l’initiative des enseignants (je l’ai moi-même été).

 

 

La question qui se pose est naturellement de savoir comment enseigner l’éthique à l’école.

 

Je pense que le mieux serait tout simplement de choisir chaque jour un proverbe, un adage ou une maxime (qui pourraient être regroupés dans un recueil destiné à l’enseignant), de l’écrire sur le tableau (comme cela se faisait jadis), et d’engager une réflexion avec les enfants durant une quinzaine de minutes. Une telle manière de faire contribuerait à officialiser et systématiser l’importance de l’éthique.

 

 

Là encore, certains diront que c’est dépassé et que cela nous ramène inutilement en arrière. Est-ce à dire que tout ce qui était fait autrefois à l’école était stupide et infondé ?

Ce n’est pas mon sentiment…

 

Serge Toussaint

 

http://www.blog-rose-croix.fr/20110909a-propos-de-la-morale/

 

 

 

Partager cet article
Repost0
17 septembre 2013 2 17 /09 /septembre /2013 21:08

00 NOUVELLE IMAGE

 

 

Retrouver le calme, le vide intérieur, le silence d'Or... mais comment me direz-vous ? Avec toutes les informations extérieures qui proviennent de tellement de plans, de sources différentes ...

 

 

C'est le moment, de descendre en son cœur pour atteindre, ce calme, à l'intérieur, et nulle part ailleurs... retrouver un peu de paix dans ce monde en perpétuel mouvement, transformation, et sollicitation.

 

 

Vous êtes de plus en plus amenés et attirés à l'extérieur de vous par tous ces messages, informations divers qui sollicitent votre attention en dehors de vous.

 

 

Et si vous repreniez la maitrise de votre mental, justement, en étant dans la clarté et le discernement, en regardant le monde et ce qui vous entoure, dans un plus grand détachement, et en revenant tout simplement à vous, et à votre être intérieur, votre âme.

 

 

Par le souffle, par l'inspire et l'expire, vous pouvez à nouveau, vous recentrer, vous calmer, revenir à cet instant si précieux et si éphémère en même temps.

 

 

Ne rien retenir, ne plus s'identifier à quoique ce soit, ni à son corps physique, ni à ce monde, ni à ce système... Être simplement, être soi, être attentif-ve à ce qui nous entoure sans s'y perdre et sans rentrer dans la complexité de ce mental, qui s'affole, se perd dans toutes ces sources d'informations externes très alléchantes et trop souvent perturbantes.

 

 

Être dans le calme intérieur et dans la sagesse de concevoir, ou entrevoir que l'extérieur doit rester ce qu'il est, un monde illusoire où nous pouvons y vivre, tout en comprenant qu'il n'est qu'un temps, une fraction, une seconde, un espace temps où nos pensées peuvent être créatrices dans la positivité comme dans la négativité et qu'il est temps de reprendre la maitrise de cela en étant centré, aligné, présent à nous-mêmes et ensuite à l'autre.

 

 

Ne cherchez plus, n'attendez plus, soyez simplement ivre du présent, ivre d'amour, ivre de sagesse, remplit de l'acceptation des choses et des événements, ne vous posez plus aucune question, observez simplement ce qui vous entoure, la vie, vos relations, les circonstances qui vous amènent à vivre telle ou telle chose... et restez dans cette observation, ne vous laissez plus embarquer par l'illusion de ce monde qui vous demande de vous identifier ou de vous impliquer en quoique ce soit. La seule implication que vous pouvez vous offrir, c'est d'être complètement conscient et éveillé en toutes choses, en toutes expériences dans la clarté que cela n'est qu'un jeu, illusoire et éphémère et que le souffle, la respiration, la méditation vous ramène à l'essentiel à votre essence-ciel, et que tout le reste n'est qu'illusion.

 

 

Votre âme, vous guide et vous éclaire sur ce chemin... même si les obstacles ou les mûrs mis sur ce chemin vous semblent difficiles ou trop lourds à surmonter ou à dépasser, ils ne sont que des reflets de cette illusion qui vous maintient dans le jeu... regardez au-delà des apparences, restez bien centrés en vos cœurs et découvrez la vraie richesse de tout ceci, la réalisation du Soi dans l'éveil et la conscience éclairée.

 

 

Juste regarder, observer, se détacher, et respirer...

 

 

Dans l'Amour du Père-Mère, nous sommes de tous temps et de toute éternité.

 

 

Ce jeu est son jeu, sa création, et il n’attend que notre retour en son amour dans la reconnaissance profonde que nous sommes bien vivants grâce à son souffle placé en nous depuis notre naissance et jusqu'à notre mort.

 

 

Reconnaissons alors dès aujourd'hui, que nous sommes sa création, ses enfants et que tout ce qui nous entoure, est Lui, est le Tout, l'infini, le blanc, le noir, la nuit, le jour, l'ombre et la lumière et qu'il vibre en chaque élément qui compose ce jeu de l'illusion où il nous regarde vivre et expérimenter la matière pour retourner un jour à lui.

 

 

Je vous souhaite une journée dans la paix intérieure, dans la sagesse et la compréhension de vos vies respectives et dans la joie d'Être...

 

Je nous aime infiniment et nous souhaite conscients et éveillés à chaque instant,

 

Marievah

 

Source : MARIEVAH.net

 

http://www.choix-realite.org/6786/retrouver-le-calme-interieur

 

 

 

Partager cet article
Repost0
15 septembre 2013 7 15 /09 /septembre /2013 21:09

00 POUR LE TEXTE RECOMMENCE

 

 

« Si tu es las et que la route est longue,

Si tu t'aperçois que tu t'es trompé de chemin,

Ne perd pas une seconde, gagne du temps !

Recommence

 

 

Si la vie te semble trop absurde,

Si tu es déçu par trop de choses et trop de gens,

... Ne cherche pas à comprendre pourquoi…

Recommence

 

 

Si tu as essayé d'aimer et d'être utile,

Si tu as connu la pauvreté et les limites

Ne laisse pas là une tâche à moitié faîte.

Recommence

 

 

Si les autres te regardent avec reproche,

S'ils sont déçus par toi, irrités,

Ne te révolte pas, ne leur demande rien.

Recommence

 

 

Car l'arbre rebourgeonne en oubliant l'hiver

Car le rameau fleurit sans demander pourquoi

Car l'oiseau fait son nid sans songer à l'automne

Car la vie est espoir…

Et tout recommence »

 

Ne perd jamais espoir !

 

 

Eléonor GOSSELIN

 

http://www.frizou.org/textes/13/34-recommence.html

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : cheminphilosophique
  • : Je suis passionnée de philosophie, je partage avec vous ces textes et citations qui font partie de moi.
  • Contact

Bienvenue sur mon blog!

Entrer chez moi, c'est découvrir mes idéaux, mes créations personnelles et d'autres thèmes qui me passionnent.
 

Bonne visite !

 

 

Ce blog a été créé le 22-08-2010 par mon adorable petit-fils Maxime


 

1 NOUVELLE SEPARATION

 

***

hobbies

 

  compteur pour blog