Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
22 septembre 2014 1 22 /09 /septembre /2014 08:13

 

00 IMAGE MYSTIQUE-copie-1

 

Beaucoup considèrent la glande pinéale comme le Troisième Œil Spirituel, notre Vision Intérieure. La Glande Pinéale est de la taille d'un pois et se trouve dans le centre du cerveau dans une caverne minuscule derrière et au-dessus de la glande pituitaire qui elle, se trouve un peu derrière la racine du nez. Il est placé (localisé) directement derrière les yeux, attaché au troisième ventricule, la glande pinéale contient une carte complète du champ (domaine) visuel des yeux.

 

 

Les cristaux de la glande pinéale

 

 

Pendant qu'a lieu le re-câblage du corps physique, il se passe des choses, notamment dans le cerveau. Le corps physique évolue et l'un de ces changements a lieu dans la glande pinéale, bien qu'il ne se limite pas à cet endroit. Des cristaux se forment dans la glande pinéale; ce sont des structures cristallines qu'on appelle des cristaux de calcite qui se forment dans le cerveau de tous les êtres humains.

 

 

Ces cristaux peuvent être réglés pour recevoir des fréquences électromagnétiques. Vous communiquez les uns avec les autres grâce à des fréquences électromagnétiques (des ondes hertziennes) qui traversent votre corps. De nombreuses fréquences électromagnétiques traversent votre corps physique en ce moment même, sans vous gêner, et cependant vous n'en êtes pas conscients. Cela va changer. Au début, vous pourrez en devenir hyper-conscients, ce qui peut s'avérer problématique. L'idée est d'amener cela dans votre zone de confort pour que cela vous active. Il ne s'agit pas d'une course, très chers. Prenez s'il vous plaît votre temps et ne surmenez pas trop votre corps qui doit prendre son temps. Cependant, vous le ferez et le ferez bien.

 

 

Les cristaux qui se sont formés dans votre cerveau y sont depuis un certain temps. En réalité, vous avez commencé votre seconde vague de réalisation il y a environ 60 ans, et c'est à cette époque que les cristaux ont commencé à se former. Ces cristaux sont restés à l'état latent dans votre corps, attendant d'être activés. La science médicale commence maintenant à les observer et on peut vraiment voir des images de ces cristaux qui se forment dans la glande pinéale. Selon la science, ils sont problématiques parce qu'ils causent des problèmes dans la structure physiologique humaine. On croit avoir fait quelque chose de faux. Nous vous le disons, cela fait naturellement partie de votre évolution et c'est même passionnant, parce qu'on peut maintenant le voir. Vous parlez de communication interne et de télépathie, vous la pratiquez même. Bien que la plupart des gens sachent qu'elle est réelle, elle était toujours un peu hors de portée pour la plupart d'entre nous, mais plus maintenant. Comment peut-on activer les cristaux et les utiliser de la meilleure façon ? Et, plus important encore, comment les régler pour ne capter qu'une station à la fois ? C'est le problème qu'auront beaucoup d'entre vous en activant ces cristaux. Les cristaux sont vivants; la Terre est vivante. C'est un être sensible, très conscient. Et si les cristaux sont le niveau vibratoire le plus élevé du règne minéral, on peut aisément dire que les cristaux sont la matière cervicale de la Terre. En fait, les cristaux constituent la glande pinéale de la planète Terre. Les cristaux qui vous sont le plus familiers sont des niveaux vibratoires les plus élevés du règne minéral. C'est la raison pour laquelle beaucoup d'entre vous parlent aux cristaux, en reçoivent des messages ou conservent des souvenirs dans des cristaux. Vous possédez la gamme vibratoire la plus élevée du règne animal et de même, les cristaux possèdent la plus haute du règne minéral.

 

 

Les humains deviennent cristallins

 

 

Vous avez entendu dire que les Enfants de Cristal et les Enfants Indigo viennent avec des aptitudes télépathiques déjà présentes en eux. Ils ne savent pas les utiliser, mais ils disposent d'une communication interne qu'avec un peu d'exercice, ils peuvent parfaitement régler et utiliser. Vous la possédez aussi : c'est la formation de ces cristaux. Apprendre à utiliser ces cristaux et apprendre à vous y adapter aura un effet très intéressant sur l'humanité. Nous vous le disons, ce n'est pas seulement du règne humain que nous parlons, parce que si vous observez la structure cellulaire des végétaux, vous verrez que de plus en plus de végétaux deviennent de nature cristalline.

 

 

Vous allez commencer à voir des végétaux et des animaux revêtir des caractéristiques d'énergie cristalline, ce qui ne s'est encore jamais vu sur cette planète. Cela fait partie de votre évolution naturelle, vous devenez cristallins.

 

 

Ce n'est pas une transformation difficile. Si vous consultiez votre tableau périodique des éléments, vous verriez que les structures à base de carbone que vous avez actuellement et la structure de silicium ne sont en réalité seulement éloignées que de quelques molécules. Avec quelques réarrangements, vous passez de l'une à l'autre. Non seulement c'est ce qui se passe sur toute la Terre, mais les règnes végétaux, animaux et des insectes prennent aussi des structures cristallines. Ce qui est intéressant, c'est qu'il viendra un jour où vous n'aurez plus besoin des cristaux physiques et où ils commenceront à se dissoudre. Ce sont là des situations temporaires, mais vous en êtes exactement au point où elles commencent à se former.

 

 

Il y a des dépôts de calcium sur la glande pinéale de la majorité des êtres humains. Il existe une quantité de raisons à ces dépôts. Votre science croit que ce cela a quelque chose à voir avec le fluor contenu dans votre eau.

 

 

Au début de l'utilisation des téléphones cellulaires sur votre planète, on a eu la preuve que des tumeurs se formaient, ce qui a créé de nombreuses discussions. Nous vous disons que c'était tout à fait réel, mais que cela ne s'est jamais matérialisé pour devenir le gros problème auquel on s'attendait. C'est la glande pinéale qui est devenue vulnérable à une nouvelle fréquence maintenue à une trop petite distance, mais cela même a aussi changé. À cause de votre attrait massif pour les téléphones portables, le corps humain s'est adapté et a appris à faire la sourde oreille à cette fréquence particulière. Vous commencez à vous adapter de beaucoup de façons. Cette adaptation s'est faite par instinct de survie et à un niveau inconscient. Maintenant vous allez apprendre à la régler à un niveau conscient. Vous arriverez à communiquer non seulement entre vous, mais avec le reste de la Terre. Vous pourrez avoir des conversations par l'intermédiaire d'un cristal. Vous allez commencer à activer cela de différentes manières, mais c'est maintenant que la preuve physique se révèle sur cette planète. Cela se passe actuellement chez tous les humains, jeunes et vieux confondus.

 

 

Sources : lightworker.com

 

http://www.choix-realite.org/7282/les-humains-deviennent-cristallins

 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
16 septembre 2014 2 16 /09 /septembre /2014 08:11

 

 

 

Un Roi avait pour fils unique un jeune Prince courageux, habile et intelligent. Pour parfaire son apprentissage de la Vie, il l'envoya auprès d'un Vieux Sage.

 

 

 

 

 

- Éclaire-moi sur le Sentier de la Vie, demanda le Prince.

 

- Mes paroles s'évanouiront comme les traces de tes pas dans le sable, répondit le Sage. Cependant je veux bien te donner quelques indications. Sur ta route, tu trouveras 3 portes. Lis les préceptes indiqués sur chacune d'entre elles. Un besoin irrésistible te poussera à les suivre. Ne cherche pas à t'en détourner, car tu serais condamné à revivre sans cesse ce que tu aurais fui. Je ne puis t'en dire plus. Tu dois éprouver tout cela dans ton cœur et dans ta chair. Va, maintenant. Suis cette route, droit devant toi.

 

 

 

 

 

Le Vieux Sage disparut et le Prince s'engagea sur le Chemin de la Vie.

 

Il se trouva bientôt face à une grande porte sur laquelle on pouvait lire :

 

 

 

 

 

"CHANGE LE MONDE"

 

- C'était bien là mon intention, pensa le Prince, car si certaines choses me plaisent dans ce monde, d'autres ne me conviennent pas.

 

 

 

 

 

Et il entama son premier combat. Son idéal, sa fougue et sa vigueur le poussèrent à se confronter au monde, à entreprendre, à conquérir, à modeler la réalité selon son désir. Il y trouva le plaisir et l'ivresse du conquérant, mais pas l'apaisement du cœur. Il réussit à changer certaines choses mais beaucoup d'autres lui résistèrent. Bien des années passèrent.

 

 

 

 

 

Un jour il rencontra le Vieux Sage qui lui demanda :

 

- Qu'as-tu appris sur le chemin ?

 

- J'ai appris, répondit le Prince, à discerner ce qui est en mon pouvoir et ce qui m'échappe, ce qui dépend de moi et ce qui n'en dépend pas.

 

- C'est bien, dit le Vieil Homme. Utilise tes forces pour agir sur ce qui est en ton pouvoir. Oublie ce qui échappe à ton emprise.

 

 

 

 

 

Et il disparut.

 

 

 

 

 

Peu après, le Prince se trouva face à une seconde porte. On pouvait y lire :

 

 

 

 

 

"CHANGE LES AUTRES"

 

- C'était bien là mon intention, pensa-t-il. Les autres sont source de plaisir, de joie et de satisfaction mais aussi de douleur, d'amertume et de frustration.

 

 

 

 

 

Et il s'insurgea contre tout ce qui pouvait le déranger ou lui déplaire chez ses semblables. Il chercha à infléchir leur caractère et à extirper leurs défauts. Ce fut là son deuxième combat. Bien des années passèrent.

 

 

 

 

 

Un jour, alors qu'il méditait sur l'utilité de ses tentatives de changer les autres, il croisa le Vieux Sage qui lui demanda :

 

- Qu'as-tu appris sur le chemin ?

 

- J'ai appris, répondit le Prince, que les autres ne sont pas la cause ou la source de mes joies et de mes peines, de mes satisfactions et de mes déboires. Ils n'en sont que le révélateur ou l'occasion. C'est en moi que prennent racine toutes ces choses.

 

- Tu as raison, dit le Sage. Par ce qu'ils réveillent en toi, les autres te révèlent à toi-même. Sois reconnaissant envers ceux qui font vibrer en toi joie et plaisir. Mais sois-le aussi envers ceux qui font naître en toi souffrance ou frustration, car à travers eux la Vie t'enseigne ce qui te reste à apprendre et le chemin que tu dois encore parcourir.

 

 

 

Et le Vieil Homme disparut.

 

 

 

 

 

Peu après, le Prince arriva devant une porte où figuraient ces mots :

 

 

 

 

 

"CHANGE-TOI TOI-MÊME"

 

- Si je suis moi-même la cause de mes problèmes, c'est bien ce qui me reste à faire, se dit-il.

 

 

 

 

 

Et il entama son troisième combat. Il chercha à infléchir son caractère, à combattre ses imperfections, à supprimer ses défauts, à changer tout ce qui ne lui plaisait pas en lui, tout ce qui ne correspondait pas à son idéal.

 

 

 

 

 

Après bien des années de ce combat où il connut quelques succès mais aussi des échecs et des résistances, le Prince rencontra le Sage qui lui demanda :

 

- Qu'as-tu appris sur le chemin ?

 

- J'ai appris, répondit le Prince, qu'il y a en nous des choses qu'on peut améliorer, d'autres qui nous résistent et qu'on n'arrive pas à briser.

 

- C'est bien, dit le Sage.

 

- Oui, poursuivit le Prince, mais je commence à être las de me battre contre tout, contre tous, contre moi-même. Cela ne finira-t-il jamais ? Quand trouverai-je le repos ? J'ai envie de cesser le combat, de renoncer, de tout abandonner, de lâcher prise.

 

- C'est justement ton prochain apprentissage, dit le Vieux Sage. Mais avant d'aller plus loin, retourne-toi et contemple le chemin parcouru.

 

 

 

 

 

Et il disparut.

 

 

 

 

 

Regardant en arrière, le Prince vit dans le lointain la troisième porte et s'aperçut qu'elle portait sur sa face arrière une inscription qui disait :

 

 

 

 

 

"ACCEPTE-TOI TOI-MEME"

 

Le Prince s'étonna de ne point avoir vu cette inscription lorsqu'il avait franchi la porte la première fois, dans l'autre sens.

 

 

 

- Quand on combat, on devient aveugle, se dit-il.

 

 

 

 

 

Il vit aussi, gisant sur le sol, éparpillé autour de lui, tout ce qu'il avait rejeté et combattu en lui : ses défauts, ses ombres, ses peurs, ses limites, tous ses vieux démons. Il apprit alors à les reconnaître, à les accepter, à les aimer. Il apprit à s'aimer lui-même sans plus se comparer, se juger, se blâmer.

 

 

 

 

 

Il rencontra le Vieux Sage qui lui demanda :

 

- Qu'as-tu appris sur le chemin ?

 

- J'ai appris, répondit le Prince, que détester ou refuser une partie de moi, c'est me condamner à ne jamais être en accord avec moi-même. J'ai appris à m'accepter moi-même totalement, inconditionnellement.

 

- C'est bien, dit le Vieil Homme, c'est la première Sagesse. Maintenant tu peux repasser la troisième porte.

 

 

 

 

 

À peine arrivé de l'autre côté, le Prince aperçut au loin la face arrière de la seconde porte et y lut :

 

 

 

"ACCEPTE LES AUTRES"

 

Tout autour de lui il reconnut les personnes qu'il avait côtoyées dans sa vie. Celles qu'il avait aimées et celles qu'il avait détestées. Celles qu'il avait soutenues et celles qu'il avait combattues. Mais à sa grande surprise, il était maintenant incapable de voir(*) leurs imperfections, leurs défauts, ce qui autrefois l'avait tellement gêné et contre quoi il s'était battu.

 

 

 

 

 

Il rencontra à nouveau le Vieux Sage.

 

- Qu'as-tu appris sur le chemin ? demanda ce dernier.

 

- J'ai appris, répondit le Prince, qu'en étant en accord avec moi-même, je n'avais plus rien à reprocher aux autres, plus rien à craindre d'eux. J'ai appris à accepter et à aimer les autres totalement, inconditionnellement.

 

- C'est bien, dit le Vieux Sage. C'est la seconde Sagesse. Tu peux franchir à nouveau la deuxième porte.

 

 

 

Arrivé de l'autre côté, le Prince aperçut la face arrière de la première porte et y lut :

 

 

 

 

 

"ACCEPTE LE MONDE"

 

Curieux, se dit-il, que je n'aie pas vu cette inscription la première fois. Il regarda autour de lui et reconnut ce monde qu'il avait cherché à conquérir, à transformer, à changer. Il fut frappé par l'éclat et la beauté de toute chose. Par leur Perfection.(**) C'était pourtant le même monde qu'autrefois. Était-ce le monde qui avait changé ou son regard ?

 

 

 

 

 

Il croisa le Vieux Sage qui lui demanda :

 

- Qu'as-tu appris sur le chemin ?

 

- J'ai appris, dit le Prince, que le monde est le miroir de mon âme. Que mon âme ne voit pas le monde, elle se voit dans le monde. Quand elle est enjouée, le monde lui semble gai. Quand elle est accablée, le monde lui semble triste. Le monde, lui, n'est ni triste ni gai. Il est là ; il existe ; c'est tout. Ce n'était pas le monde qui me troublait, mais l'idée que je m'en faisais. J'ai appris à l'accepter sans le juger, totalement, inconditionnellement.

 

- C'est la troisième Sagesse, dit le Vieil Homme. Te voilà à présent en accord avec toi-même, avec les autres et avec le Monde.

 

 

 

 

 

Un profond sentiment de Paix, de Sérénité, de Plénitude envahit le Prince. Le Silence l'habita.

 

 

 

 

 

Tu es prêt, maintenant, à franchir le Dernier Seuil, dit le Vieux Sage. Celui du passage du Silence de la Plénitude à la Plénitude du Silence.

 

 

 

 

 

Et le Vieil Homme disparut.

 

 

 

Charles Brulhart

 

www.metafora.ch

 

 

 

Auteur

 

Charles Brulhart

 

 

 

Source VIVRELIBRE.free.fr

 

 

 

 

 

http://www.choix-realite.org/7360/les-trois-portes-de-la-sagesse

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
14 septembre 2014 7 14 /09 /septembre /2014 08:50

 

 

 

L'éveil est avant tout quelque chose de très personnel, il n'y a aucun intermédiaire, juste toi et toi. L'être est à la fois son propre guide, son propre juge, son propre maître, son propre élève et ainsi de suite. Il sait instinctivement ou intuitivement que le seul chemin qui lui permet de s'en sortir, de le faire grandir, de le faire évoluer, de le faire avancer, de le faire transcender, c'est par le chemin de l'amour. Pourquoi est-il confronté à tous ces scénarios, à toutes ces illusions ? Comme tout vient de l'Esprit et qu'il est lui-même le créateur de sa propre création, il est cette conscience, qui à la fois interprète des rôles dans le but de le faire grandir, de le faire évoluer, de constater sa propre création.

 

 

 

 

 

Peu importe le nom qu'on lui attribue, il est à la fois tout et rien. L'éveil c'est de prendre conscience de tous ces rôles, non pas pour les juger, mais de comprendre le pourquoi du pourquoi. Comprenant le pourquoi, l'être débute un processus d'éveil, qui lui permettra de faire la paix avec toutes ces illusions, avec toutes ces facettes. N'oublions pas ce qui est à l'extérieur se trouve aussi à l'intérieur.

 

 

 

 

 

Comment faire pour enclencher ce processus d'éveil qui permettra à la conscience de passer à un autre niveau, à une sphère plus élevée de sa supra conscience? L'être devra commencer un processus de paix, accepter et accueillir tout dans l'amour, il comprend que pour accéder à cette ultime paix, il doit tout transcender par le pouvoir de l'amour. Changer la perception de sa vision extérieure et intérieure pour que les deux soient unifiées, reflétant le même regard, basé sur une seule vérité, sur l'amour.

 

 

 

 

 

Pourquoi en est-il ainsi? L'être est confronté avec la manifestation extérieure, ce qui lui reflète toutes ces relations conflictuelles, pour cela l'être doit retrouver l'équilibre, le juste milieu. Ainsi l'être en prenant conscience qu'il est le seul à remettre tout en place pour atteindre le parfait équilibre, vivre pleinement l'éveil, afin de ne plus être perturbé, dérangé, troublé etc.. par les différents rôles.

 

 

 

 

 

Alors commence ce processus de paix, d'unification dans le but de résoudre, de dissoudre toutes les relations conflictuelles, qui perturbent l'émotionnel, le psychique et le physique, le spirituel. Tout est une démarche à retrouver cette ultime et suprême paix afin que l'être soit en mesure d'être en paix avec tous ces rôles, toutes ces illusions. Alors l'être s'éveille, comprenant ce qu'il avait à transcender c'est cet autre aspect de lui, de sa personnalité, son Ego, ce qu'il pense et croit être.

 

 

 

 

 

 

 

Toutes ces croyances, toutes ces vérités, basées sur toute cette manifestation extérieure, pour retrouver la paix dans sa conscience, dans tout son être, son esprit et son âme. Il n'endosse plus aucun rôle, il endosse qu'un habit, celui qui lui a toujours permis d'apprendre et d'évoluer, ce qu'il avait au plus profond de son être, l'amour. Juste être amour, rien de moins, rien de plus. Le langage du cœur, juste être amour. C'est ainsi que l'être se libère de tout conflit, retrouvant la paix dans tout son être, reflétant l'amour absolu à l'extérieur comme à l'intérieur, le parfait équilibre.

 

 

 

Par Raphaël Juste Être

 

 

 

http://www.choix-realite.org/7342/leveil-est-avant-tout-quelque-chose-de-tres-personnel

 

 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
12 septembre 2014 5 12 /09 /septembre /2014 08:18

 

 

 

 

Pour ceux et celles qui n'en peuvent plus de lutter, qui sont au bout du rouleau, pourtant ce n'est pas votre manque de volonté, de courage qui est en cause, ni votre amour inconditionnel. Ces scénarios n'ont qu'un seul but, vous faire sortir de ces illusions.

 

 

 

C'est tout à fait normal de réagir de la façon que nous réagissons dans ces instants. J'ai déjà passé par là. Peu importe ce que je faisais et cela avec toute la volonté, la bonté, tout l'amour inconditionnel, tout était contre-moi. Cela a duré presque deux ans et plus. Avant que tout mon être me dise stop. Il y a eu ce moment ou j'avais manifesté ma colère, trop c'est trop, tu te dis, il n'y a pas un être sur terre qui vit ce genre de truc.

 

 

 

En exprimant cette colère, pensant qu'en agissant ainsi j'allais pouvoir mieux me sentir. J'avais pu évacuer toute cette pression. Mais jamais je m'aurais douté que c'est moi qui fut foudroyé par ma colère, plusieurs éclairs ressentis dans mon cœur, une souffrance indescriptible, pensant même que j'allais y passer.

 

 

 

Et c'est là que j'ai compris que la colère n'était pas une solution. Que tout ce que je faisais me revenait comme un boomerang. Est-ce que je méritais toutes ces confrontations ? Même avec toute ma bonté et mon amour inconditionnel, je n'ai pas pu faire face à toute cette dualité. Tout mon être n'en pouvait plus, ne pouvait plus continuer à recevoir toutes ces incompréhensions, injustices, ces scénarios que la vie m'envoyait.

 

 

 

Et la petite voix qui me disait Et c'est là que j'ai lâché prise de ce monde, des illusions. Retrouvant ainsi ma PAIX et ma conscience s'est ouverte, je n'étais plus dans ce monde car je n'y croyais plus. Je ne croyais plus à ce monde, pour moi c'était devenu une évidence, j'avais ouvert les yeux. Tous ces scénarios avaient contribué à cet éveil pour me faire comprendre dans quelle réalité était baigné mon esprit, mon âme, mon corps et mon cœur.

 

 

 

En lâchant prise, en ne croyant plus à ce monde, et cette voix qui me disait c'est ce que j'ai fait. Et j'ai vu dans quel film se trouvaient tous les êtres humains à être confrontés à toutes ces illusions. Il n'y a qu'un chemin, celui de retrouver la paix dans l'esprit, ce qui implique tout l'être. Seul l'amour a ce pouvoir de nous libérer de ces illusions et être en paix. De ne plus donner de l'importance aux scénarios, le film des illusions roule, et tous les spectateurs sont hypnotisés par une telle manifestation, tout semble si réel.

 

 

 

Je rends grâce à la vie de m'avoir fait comprendre que j'étais hypnotisé, que j'étais aveuglé par ce monde, dans lequel tous les êtres humains jouent leur rôle.

 

 

 

Avant d'être à bout de souffle, au bout du rouleau, épuisé mentalement, physiquement et émotionnellement, ne crois-tu pas qu'il est temps de faire la paix dans ton esprit, dans tout ton être? Il n'y a qu'un chemin et c'est celui de l'Amour. Ne crois plus à ces jeux, à ce film, peu importe qui a tort ou qui a raison, ce n'est pas dans ce monde que tu y trouveras la paix, tout se passe en toi, dans tout ton être. Il n'y a que toi pour le faire, celui de te choisir. Juste Être amour, en élevant, en transcendant, en épurant, en guérissant TOUT par l'Amour. C'est ainsi que tu retrouveras la PAIX dans tout ton être à vivre l'Unité dans l'Amour Absolu.

 

 

 

Comprends que se sont tous des acteurs, des comédiens qui ne font qu'alimenter ces illusions, ce film. Enfin, en choisissant la paix, l'amour, c'est ainsi que tu sortiras de cette matrice pour vivre ton unité dans l'amour absolu.

 

 

 

Par Raphaël Juste Être

 

 

 

Juste Être dans la lumière de l'Un, tout et chacun évoluant tous ensemble dans le même vaisseau Père/Mère.

 

 

 

http://www.choix-realite.org/7338/a-bout-de-souffle-tu-as-tout-essaye-ce-message-est-pour-toi

 

 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
10 septembre 2014 3 10 /09 /septembre /2014 08:01

 

 

 

Tout le monde hurle après ce monde, il le juge, il le condamne avant même de savoir pourquoi.

 

 

 

Pourquoi ce monde est-il jugé? Je vais vous faire réfléchir un petit peu. Pourquoi un élève a besoin d'un maître et le maître a besoin d'un élève? Quel est le rôle du maître? L'élève a besoin du maître pour se développer, croître, apprendre, être guidé pour permettre à l'élève d'atteindre son statut de maître, de dépasser le maître. Alors que le rôle du maître est de tout faire pour que son élève puisse atteindre son objectif, d'atteindre cette maturité. Il va employer toutes les ressources possibles et imaginaires pour que son élève puisse s'élever en tant que maître.

 

 

 

Ce monde est votre maître, il est partout, il est la voisine d'à coté, le livreur de pizza, le chauffeur de taxi, votre ami facebook, il se cache même dans vos enfants, en gros le maître est partout, toute cette réalité en est ce reflet.

 

L'élève que vous êtes est confronté à tout ce beau monde, à tout ce qui vit, à tout ce qui est, même le ciel, la lune, le soleil, les étoiles, les univers, tout joue ce rôle de maître.

 

 

 

Et toi, l'élève, depuis ta naissance en ce monde, on ta posé une étiquette, tu es un élève, tu es venu apprendre, le plus drôle, c'est que tu ne sais pas ce que tu dois apprendre. Le plus triste, c'est qu'il y a des êtres humains qui n'ont pas réussi à devenir un maître, pourtant ces mêmes êtres sont des maîtres pour tous les autres. Quelle mystère, quel énigme, toute une devinette, l'être qui naît en ce monde est un élève, il doit apprendre pour devenir un maître, mais à la fois, il naît en étant un maître pour tous les autres humains, pour tout ce qui est. Quelle est ce mystère, ce secret de polichinelle?

 

 

 

Vous n'avez aucune idée, qui est ce maître, quelle est la vraie nature du maître, pour lui-même il est un élève et pour les autres il est un maître. En plus ce monde et tout ce qui est, représente la totalité du maître. Tu te poses cette question : Qu'est-ce que je dois comprendre? Qu'est-ce que je dois saisir? Qu'est-ce que le maître veut m'enseigner? Si tout est le maître, qu'est-ce que je dois élucider, déchiffrer? Une chose est sure, c'est ma relation que j'entretiens avec la totalité, car tout représente le maître et en même-temps je représente le maître à la totalité.

 

 

 

Cette relation me fait vivre mon aspect émotionnel, mental et physique, je regarde la multitude de scénarios qui se passent dans ce monde et toutes ces relations que j'entretiens, et celles que je suis au courant, que je partage, que je vis dans tous les instants. Tu continues à te poser des questions. Qu'est-ce que je dois comprendre, saisir? Il y a sûrement une explication, la réponse est en moi, en tout ce qui est. Tous ces scénarios, toute cette grande pièce de théâtre dans laquelle je me retrouve en train d'être à la fois un élève et le maître.

 

 

 

Cher ami, il est normal de se poser toutes ces questions, pourquoi es-tu à la fois élève et maître? C'est qu'en toi se trouve la plus grande lumière, la plus grande intelligence divine, elle sait quoi faire, elle orchestre tout, rien ne lui échappe, elle est juste. Pourtant, tu n'as pas cette perception que tout est juste en voyant toutes ces injustices. Oui, mon ami, cette force qui est en toi, est l'AMOUR. C'est pour cette raison que tu ne t'en souviens pas, c'est pourquoi tu es un élève et à la fois un maître pour tous les autres, pour tout ce qui est. Tu fais tout pour les aider à trouver cette force en eux, tu les juges, tu les condamnes, tu les critiques, tu les aimes, quoi qu'il en soit, tu les éprouves afin de faire sortir, de faire émerger ce qu'il y a de plus beau en eux, cette force, leur plus grande lumière, l'amour.

 

 

 

Alors, maintenant, tu sais que ce monde est en réalité, tu sais pourquoi toutes ces épreuves, qui te font subir, juste pour te faire émerger ce qu'il y a en ton cœur, en tout ton être, c'est l'amour. L'amour est cette force qui unifie tout, car il est la lumière de l'Unité dans l'amour absolu. Cher ami, tu viens de comprendre que TOUT est AMOUR. Tu devais l'intégrer, voilà pourquoi la raison d'être de ce monde.

 

 

 

Par Raphaël Juste Être

 

 

 

Auteur : Raphaël Juste Être/régis Violette


 

http://www.choix-realite.org/7346/decouvre-la-relation-maitre-et-eleve-ainsi-tu-comprendras-le-pourquoi-de-ce-monde


 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
25 août 2014 1 25 /08 /août /2014 08:14

 

 

 

La culpabilité est définie comme d’après le dictionnaire Larousse comme : « l’Etat de quelqu’un qui est coupable d’une infraction ou d’une faute. Ou encore un sentiment de faute ressenti par un sujet, que celle-ci soit réelle ou imaginaire ».

 

 

 

La culpabilité tant sur le plan personnel que dans le cadre des relations étatiques entre différents pays, peut effectivement limiter l’enthousiasme et l’exaltation de l’Homme à poursuive un état d’amélioration dans ses rapports avec son semblable.

 

 

 

La culpabilité nait des actions qui engendrent le regret. Elle nait également suite aux conséquences nocives des actions qui émanent des décisions prises par l’homme souvent à la hâte sans un réel aperçu sur leurs impacts futur. Ou encore provient des décisions réfléchies de l’homme, qui au moment de l’action ne peux mieux faire parce qu’il s’appuie sur des éléments qui semblent très importantes pour lui mais qui obstruent son appréciation aux choses à leurs justes valeurs.

 

 

 

La culpabilité vient des erreurs dues à l’imperfection humaine. L’homme évolue sur le plan terrestre qui le confronte à divers expérimentations et le conduit à des prises de décisions. Ces diverses expériences l’obligent très souvent à prendre des décisions positives ou négatives le menant parfois à des erreurs, à la justesse, à la lumière ou à la vérité sur différentes questions. Les expériences ont dans la subtilité aussi, un avantage celle de conduire l’instruction, car quoi de plus instructif que de vivre les expériences personnellement, vue que ceci permet de saisir pleinement les contours et de savoir si elles procurent la paix intérieur et extérieur. A titre personnel ou collectif elles permettent finalement aussi aux hommes de méditer et comprendre profondément l’impact de leurs actions bonnes ou mauvaises tout en leurs proposant les voies pour l’amélioration. Elles sont leçons de vie et des pédagogues elles donnent de s’assagir perpétuellement.

 

 

 

C’est pourquoi rester dans la culpabilité suite aux mauvaises expériences au lieu de chercher à saisir l’autre opportunité instructives et positive qui se présente, qui est la possibilité de s’améliorer, de réparer ou d’amoindrir les erreurs est à tort. Car non seulement l’erreur n’est pas restaurée mais son fardeau est davantage pensant par le temps que la conscience entraine à ressasser sur le sujet en suscitant divers extrapolations qui ranime les émotions négatives. Ce qui n’est pas sans conséquences sur la santé et les qualités relations humaines.

 

 

 

Certes la culpabilité donne d’accuser la responsabilité d’un acte blâmable propice à facilité le changement de manière positive. Mais son poids peut empêcher de de se libérer l’esprit afin de pouvoir édifier de nouvelles conditions bienveillantes, cordiales entre semblables. Mais comme le dit un autre dicton courant « l’erreur est humaine». Nous somme tous imparfaits, et les erreurs nous courtois quotidiennement. L’essentiel pour L’homme en quête de paix intérieur et extérieur, est de toujours poursuivre le chemin de l’amélioration vers bien. Et d’user continuellement de l’instrument pacifique qui est le pardon afin de se pardonner et demander pardon lorsqu’il cause du tort à son semblable.

 

 

 

 

 

Auteur Adassa Fepessi

 

 

 

Source ARCHANGEGABRIEL.wix.com

 

http://www.choix-realite.org/7327/enlever-le-poids-de-la-culpabilite

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
17 août 2014 7 17 /08 /août /2014 08:28

 

 

 

Le jugement est en réalité un manque de compréhension, un manque d'amour. Pourquoi y a t-il jugement? La peur fait naître le jugement car l'être vit une contradiction, un mal-être, une incompréhension basée sur des croyances, sur des perceptions. Quel que soit le jugement, il vient juste confirmer l'injustice, car en réalité le fait de juger, c'est de se faire justice à soi-même, de se donner bonne conscience.

 

 

 

Le jugement n'apporte pas la paix, il ne fait qu'alimenter le conflit, la séparation, l'incompréhension. Car celui qui juge croit détenir l'ultime vérité. La seule vérité, c'est l'amour pur libre de tout jugement. Est-ce que le vrai amour juge et condamne ? Non, il accepte et accueille la vérité de chacun, ce qui veut dire quelles que soient les croyances ou perceptions véhiculées, l'amour ne juge point car il est au dessus de toutes ces illusions.

 

 

 

Soyons très vigilants dans notre perception, dans notre façon de voir et d'interpréter les faits et gestes de notre prochain, de nos connaissances, de nos frères et sœurs. Posons-nous simplement cette question : Est-ce que l'amour juge et condamne qui ou quoi que ce soit? La réponse est non, l'amour élève et transcende tout. C'est le message que Jésus est venu apporter en ce monde, c'est la base de son enseignement. Avant de juger qui ou quoi que ce soit, juste à vous poser cette question : Que ferait l'amour? Que ferait Jésus? Que ferait Bouddha?

 

 

 

Aimez-vous les uns les autres, ne laissez pas l'Ego prendre le dessus de vos émotions. En réalité il n'y a que l'amour qui compte, le reste n'est que le fruit de vos croyances, de vos peurs. L'amour ne connaît pas la peur, ni les croyances, ni les perceptions, ni les jugements, pourquoi en est-il ainsi? C'est que l'amour est la plus haute vibration, fréquence. Celui qui ne vit que par l'amour ne connaît pas la peur, ni le jugement, il est à nouveau unifié dans l'Unité et dans l'amour absolu. Tout son être baigne dans l'amour, son corps, son âme et son esprit, il est la voie du cœur, là où les êtres aperçoivent la noirceur, il ne voit que la lumière de l'amour.

 

 

 

Car au-delà de toutes les perceptions, vérités, croyances, il n'y a que l'amour pour tout unifier dans l'Unité et dans l'amour absolu.

 

Par Raphaël Juste Être

 

 

 

Gratitude à mon cœur de lumière pour cette création Sandra Sandy

 

 

 

Juste Être dans la lumière de l'Un, tout et chacun évoluant tous ensemble dans le même vaisseau Père/Mère.

 

 

 

Prendre note que tous les messages de Raphaël Juste Être sont gratuits, un don de soi, un don du cœur...

 

 

 

Vivez l'Unité, l'Éveil, découvrir la lumière qui libère de la dualité. Bonjour à tous et à toutes, pour ceux et celles qui ont besoin d'aide, d'être écoutés, accompagnés et soutenus dans leur cheminement personnel et spirituel. justeetre@hotmail.com

 

 

 

Auteur Raphaël Juste Être/régis Violette

 

 

 

http://www.choix-realite.org/7323/quen-est-il-du-jugement-gratuit-envers-soi-et-son-prochain

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
22 juillet 2014 2 22 /07 /juillet /2014 08:52

 

 

 

 

Lisez avec votre cœur.

 

 

 

 

 

Soyez doux avec la vie. Quand vous donnez de la douceur, vous êtes comme la fleur qui offre aux arbres et aux hirondelles la délicate senteur de son parfum. L’exhalaison du parfum d’une fleur est le sourire qui se dessine dans chaque pétale, et qui voyage à la manière d’une vapeur lumineuse et légère qui s’élève lentement du sol et qui se démultiplie à travers l’atmosphère… Elle devient transparente, cette délicate exhalaison, et elle dépose son empreinte suave au creux du vent. Quand vous donnez de la douceur, vous êtes encore comme la lune ronde et blonde, dont la lumière rafraîchissante se miroite dans la mer qui chante et qui chuchote, et dans la montagne revêtue à son sommet par une nappe de blancheur et de pureté. La douceur demeure en vous comme l’invisible parfum qui émane de la fleur éternelle de votre cœur, et comme la transparente lumière qui rayonne de la beauté de votre cœur. Quand vous donnez de la douceur, vous donnez cette même impalpable énergie qui émane des étoiles et qui remplit le ciel de beauté et de grâce.

 

 

 

 

 

Soyez doux avec vos frères et vos sœurs en humanité. La douceur en vous, c’est votre cœur vivant qui se souvient que la présence des autres est ce qui embellit le monde et ce qui fait circuler à travers la planète, un courant de douce chaleur et de douce mélodie… C’est un ronronnement qui chante dans votre cœur, quand votre cœur se laisse remplir par le sourire et la tendresse, par l’affection et le bonheur… C’est comme de toutes petites et de toutes délicates impulsions de courant de vie qui pulsent au-dedans de votre cœur, au même rythme où poussent les fleurs des champs et où tombent les flocons de neige… Quand vous touchez les autres avec douceur, par la douceur dans votre regard et par la douceur dans vos mots, par la douceur dans votre voix et par la douceur dans vos gestes… de fines et silencieuses impulsions de lumière émanent alors de votre cœur et se communiquent aux autres, elles entrent par la porte de leur cœur, quand leur cœur se tient les bras ouverts pour recevoir un don d’amitié, pour accueillir un don de fraternité… pour étreindre un don d’amour.

 

 

 

 

 

Soyez doux avec vous-même. Quelque chose dans votre cœur a la fragilité d’un papillon en train de sortir de son cocon… Pour que s’épanouisse la beauté de votre cœur, c’est la douce énergie de la tendresse qui doit entourer le silence de votre cœur… Les étoiles brillent sans troubler la sérénité de l’espace et sans réveiller les oiseaux blottis entre deux branches et qui rêvent d’un autre ciel et d’un autre jour… C’est la douceur qui appose une délicate et indéfinissable pression sur les parois couleur sable du cocon, et qui crée un passage pour ce qui doit prendre son envol et sa liberté… il ne faut pour cela aucune force et aucune fougue, mais seulement les délicates nervures des ailes toutes neuves du papillon qui se réjouit déjà de découvrir ce que veut dire danser autour d’un rayon de soleil… Les étoiles… si puissantes et si ardentes en leur sein… n’illuminent pas le ciel d’un éblouissement insoutenable… mais plutôt que de déchaîner une lumière éclatante dans le ciel, elles répandent seulement de la douceur et de la tendresse… Que votre cœur vibre avec douceur, comme rayonnent les étoiles silencieuses et sereines dans l’espace.

 

 

 

 

 

Maître Kessani (maître de pratique solaire).

 

 

 

 

 

http://www.choix-realite.org/7283/ressourcement-spirituel-la-douceur


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
16 juillet 2014 3 16 /07 /juillet /2014 08:25

 

 

 

À l’étude apparait une différence importante entre ce que l’on appelle en spiritualité l’égo, et la personnalité.

 

 

 

 

 

Car si l’égo et la personnalité n’étaient qu’une seule et même chose, un maître qui aurait repoussé son égo n’aurait plus de personnalité : il serait comme transparent, sans volonté propre ni particularités, et prenant celles des autres pour la sienne.

 

 

 

 

 

Cela n’est pas le cas.

 

 

 

 

 

Il apparait donc que même lorsque l’égo disparait, il reste une personnalité pleine et entière.

 

 

 

 

 

Mais alors quelle est la nuance entre égo et personnalité ?

 

 

 

 

 

L’égo est la part sombre de la personnalité. Et si celui-ci disparait, repoussé par la lumière, la paix et la joie ; la personnalité n’en restera pas moins réelle, stabilisée, et soutenue et au service du Moi supérieur pour le plus grand plaisir de l’âme incarnée.

 

 

 

 

 

L'expression de l’égo est donc modifiable et modulable. C'est-à-dire que nos parts sombres peuvent être travaillées en cette incarnation vers le bien. Et cela change le caractère.

 

 

 

 

 

Ce dernier est synonyme de personnalité : l'on peut très bien avoir un bon caractère ou un mauvais ; et bien sûr un mélange des deux tendances qui donnent une telle variété aux âmes de ce monde.

 

 

 

 

 

Une fois la partie démon (l’égo) maîtrisée ; elle permet de jouer le jeu de l’univers avec son étoile-Âme-essence pour le plus grand bonheur de Soi-même, et de tous.

 

 

 

 

 

Beaucoup de paix et d’amour pour nous tous.

 

 

 

 

 

 

 

http://www.choix-realite.org/7273/nuance-entre-ego-et-personnalite-ou-caractere

 

 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
12 juillet 2014 6 12 /07 /juillet /2014 08:37

 

2 GOUTTE DE PLUIE

 

 

Nous cherchons du courage dans certaines circonstances que nous vivons.

 

La foi est le courage de savoir faire confiance et d'avoir la patience de surmonter les situations qui nous dérangent.

 

En demandant aux Anges de nous aider et de voir clair en nous,

 

Nous diminuons l'inquiétude que nous cultivons sans nous en rendre compte.

 

Et indirectement nous sentons un soulagement et un apaisement.

 

C'est le souffle de l'ange sui vient nous donner du courage.

 

Haaiah 

 

http://lestextesdeclara.com/menu.htm

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : cheminphilosophique
  • : Je suis passionnée de philosophie, je partage avec vous ces textes et citations qui font partie de moi.
  • Contact

Bienvenue sur mon blog!

Entrer chez moi, c'est découvrir mes idéaux, mes créations personnelles et d'autres thèmes qui me passionnent.
 

Bonne visite !

 

 

Ce blog a été créé le 22-08-2010 par mon adorable petit-fils Maxime


 

1 NOUVELLE SEPARATION

 

***

hobbies

 

  compteur pour blog