Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
18 février 2020 2 18 /02 /février /2020 09:10

Bonjour mes chers abonnés

 

spécialement  aujourd'hui je vous envois le texte car je rentre à l’hôpital pour quelques jours . 

 

J’espère que vous recevez le mail vous disant qu'il y un nouveau texte , ce qui n'est pas souvent le cas.

Si vous recevez ce mail , sachez que je met le texte tous les samedi.

 

A très bientôt à vous tous.

 

Micheline  

 

TEXTES DE MIKAEL AIVANOF

 

 

Considérer que la communion se célèbre uniquement dans une église ou un temple, c’est en limiter le sens. Il faut désormais donner à cet acte un sens plus large, plus vaste.

 

Car la communion est la condition même de la vie. Manger, boire, mais aussi respirer, marcher, regarder, écouter, aimer, travailler et chercher à entrer sans cesse en relation avec toutes les créatures et les forces vivantes de la nature, c’est cela aussi communier.

 

 

Tous les actes de la vie quotidienne peuvent devenir pour nous des occasions de vivre des états de conscience magnifiques qui sont des formes de communion. C’est même toutes ces formes de communion qui donnent ensuite un sens à la communion des chrétiens.

 

Le jour où nous comprendrons la communion dans sa véritable dimension, sa dimension cosmique, dans toutes les régions de notre être nous sentirons circuler des courants d’énergies abondantes et pures, et nous saurons ce qu’est la vie éternelle qui n’a ni commencement ni fin.

https://www.choix-realite.org

 

 

Partager cet article
Repost0
15 février 2020 6 15 /02 /février /2020 10:20

 

TEXTES DE MIKAEL AIVANOF

 

 

Vous devez comprendre le silence comme la condition absolue pour la véritable parole, les véritables révélations. Dans le silence, vous sentez peu à peu des messages qui vous parviennent, une voix qui commence à vous parler.

C’est elle qui vous prévient, vous dirige, vous protège… Si vous ne l’entendez pas, c’est que vous faites trop de bruit, non seulement dans le plan physique, mais aussi dans vos pensées et vos sentiments. Pour que cette voix vous parle, vous devez installer le silence en vous.

On appelle parfois cette voix « la voix du silence », c’est même le titre de certains livres de la sagesse orientale. Quand le yogi arrive à tout apaiser en lui et même à arrêter sa pensée – parce que dans son mouvement, la pensée, elle aussi, fait du bruit – il entend alors cette voix du silence qui est la voix même de Dieu.

https://www.choix-realite.org

 

Vidéo de Michel Pépé

Partager cet article
Repost0
18 janvier 2020 6 18 /01 /janvier /2020 09:13

Dans un monde fragilisé par l’écroulement des liens de « sens » entre les personnes (famille, travail, amour), ce projet est porteur d’un message fondamental pour nous tous

 

TEXTES DE MIKAEL AIVANOF

 

Citation du Jour «  PAS COMMANDER »

Si vous arrivez à placer le Seigneur à la tête de votre existence, les anges et les archanges Le suivront pour Lui tenir compagnie, et ce sera pour vous la véritable transformation. Mais pour cela, il faut au moins que vous vous disiez : « Ce n’est pas moi qui veux commander, je veux être serviteur, je veux obéir, c’est le Seigneur qui doit venir s’installer en moi », et travailler dans ce sens autant que vous le pouvez.

À la fin quand le Seigneur trouve qu’il y a pour Lui de bonnes conditions, Il vient, et quand Il vient, les anges viennent avec Lui et s’installent partout. Vous voyez, seulement un changement de la tête et tout est changé, cela ne peut pas être autrement.

Comment voulez-vous que le Seigneur ayant décidé de s’installer quelque part se retrouve tout seul ou entouré de diables ? Non, non, Il arrive accompagné de toute une suite d’entités lumineuses et belles qui viennent chanter auprès de Lui.

https://www.choix-realite.org/

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
13 décembre 2019 5 13 /12 /décembre /2019 09:38

 

TEXTES DE MIKAEL AIVANOF

 

 

Pour comprendre pourquoi le nombre 13 est considéré comme un nombre maléfique, il faut commencer par s’arrêter un moment sur le nombre 12. Une journée se divise en deux fois douze heures, une année en douze mois, et il y a douze signes du zodiaque, etc.

Le 12 est donc le nombre de ce qui forme un tout, un ensemble complet. Or le 13, c’est 12 + 1.

Le 1 qui vient s’ajouter n’appartient pas à l’ensemble formé par le 12 ; il est comme un élément étranger, et s’il n’est pas pur, désintéressé, s’il ne vibre pas en harmonie avec l’entité à laquelle il s’ajoute, c’est tout l’ensemble qui est menacé. Voilà pourquoi le 13 est considéré comme un nombre difficile qui apporte des épreuves, et même parfois la mort : la treizième carte du Tarot est celle de la mort.

Maintenant, on peut dire aussi que le 1 qui s’ajoute au 12 représente le commencement d’un autre cycle ou d’un autre ensemble. Dans la Science initiatique, la mort n’est jamais considérée comme une fin, un terme au-delà duquel il n’y a plus rien, mais comme le début d’une vie nouvelle.

https://www.choix-realite.org

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
23 novembre 2019 6 23 /11 /novembre /2019 09:58

 

TEXTES DE MIKAEL AIVANOF

 

 

 

Prier ne se limite pas à prononcer des paroles. D’où vient que très souvent, lorsqu’elles prient, les personnes joignent spontanément leurs deux mains ? Par ce geste, elles retrouvent instinctivement le sens profond de la prière : une main représente l’intellect et l’autre le cœur.

Pour qu’une prière soit puissante, il faut qu’elle vienne de l’intellect et du cœur, de la pensée et du sentiment, c’est-à-dire des deux principes masculin et féminin.

Cela ne signifie pas que, pour prier, il faut obligatoirement joindre les mains physiquement.

On peut prier en joignant ou non les mains… et on peut aussi prier, mains ouvertes à hauteur du visage, paumes en avant ; là, les bras forment avec la tête la lettre hébraïque Shin ש.

On peut prier dans n’importe quelle posture, ce n’est pas l’attitude physique qui compte, mais l’attitude intérieure, la participation de la pensée et du sentiment.

Dans la prière, l’essentiel n’est pas non plus les mots. Ils sont bien sûr importants, mais à condition que dans le plan psychique aussi, ils soient vivifiés par la pensée et le sentiment.

https://www.choix-realite.org/

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
26 octobre 2019 6 26 /10 /octobre /2019 08:28

 

TEXTES DE MIKAEL AIVANOF

 

Chaque maison, chaque bâtiment est surmonté d’un toit. Dans le langage éternel des symboles, le toit représente le monde de l’esprit, et chacun doit se mettre sous l’inspiration de l’esprit pour ne pas se laisser gagner par le désordre et la confusion.

 

Lorsque des troubles éclatent autour de vous ou en vous-même, efforcez-vous de monter sur votre toit et de vous y maintenir ; c’est-à-dire réfléchissez, raisonnez, liez-vous au monde divin, afin de trouver la paix et la lumière.

Alors seulement vous y verrez clair et vous saurez les décisions à prendre.

Quels que soient les dangers physiques ou psychiques auxquels nous pouvons être exposés, c’est en montant sur le toit, en nous projetant dans le monde spirituel, que nous avons les plus grandes chances de trouver les solutions pour agir efficacement dans la matière.

 

La matière, elle, ne nous assure jamais tout à fait le salut. Les bonnes conditions matérielles ont leur utilité, mais même les plus favorables ne nous mettent pas définitivement à l’abri.

Et cela va même plus loin, car si nous n’avons pas recours à l’esprit pour découvrir la meilleure manière d’utiliser des conditions matérielles favorables, elles peuvent se retourner contre nous.

https://www.choix-realite.org

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
30 juillet 2019 2 30 /07 /juillet /2019 10:11

Un dernier petit article avant ma  pause tout le mois d’août. 

 

 

 

 

 

TEXTES DE MIKAEL AIVANOF

 

Un désert apparaît d’abord comme un lieu vide, sans vie, et donc sans intérêt, ou même dangereux parfois, et on se dépêche de le traverser. En réalité, loin du bruit, de l’agitation et du désordre des humains, les déserts, comme les sommets des montagnes, sont des lieux vivants, habités.

Les esprits de la nature, mais aussi certains êtres très évolués qui ont maintenant quitté la terre, viennent s’y réfugier afin de ne pas être dérangés dans leurs travaux, et on peut percevoir leur présence. Dans le silence de ces immenses étendues entre la terre et le ciel, l’âme a la sensation de retourner vers la Source originelle, de s’y abreuver, de s’y nourrir.

https://www.choix-realite.org

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
13 juillet 2019 6 13 /07 /juillet /2019 08:24

 

TEXTES DE MIKAEL AIVANOF

 

 

La paix, la véritable paix est un état intérieur stable et constant. Une fois que vous avez réussi à la réaliser vraiment, vous ne pouvez plus la perdre.

Elle vous suit partout.

Vous direz que la vie n’étant qu’une suite d’alternances : succès et échecs, abondance et pauvreté, santé et maladie, joie et peine… il est impossible de se sentir toujours en paix.

Si, lorsque vous aurez appris à rétablir chaque jour le lien entre votre conscience et les centres spirituels situés dans votre cerveau et votre plexus solaire, plus rien ne vous troublera vraiment. Vous pourrez tomber malade, perdre soudain toute votre fortune, être emprisonné, persécuté, voir disparaître les êtres que vous aimez, si vous vous êtes accroché solidement à un point fixe en vous, cette paix ne vous quittera plus.

 

Je ne dis pas que vous n’allez plus souffrir. Mais souffrir ne signifie pas perdre sa paix.

Dans la mesure où votre conscience ne stagne pas au niveau des événements, pour chaque difficulté, chaque épreuve, vous trouvez une explication, une vérité qui vous apaise et vous console. Parce que vous êtes arrivé à vous projeter jusqu’à un sommet, très haut, vous comprenez que vos difficultés et vos souffrances sont passagères, que vous êtes, vous, immortel, et qu’il y a une région en vous où aucun mal ne peut plus vous atteindre.

https://www.choix-realite.org

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
6 juillet 2019 6 06 /07 /juillet /2019 08:46

 

TEXTE DE MIKAEL AIVANOF

 

 

Dieu est l’infini, l’immensité, Il imprègne l’univers entier de sa présence, et chacun de nous est une partie infinitésimale de Lui. Mais combien de personnes sont là à se plaindre de ce que Dieu ne les entend pas, ne leur répond pas ! Et puisqu’Il est sourd, pourquoi continuer à se tourner vers Lui ? Eh non, Dieu n’est pas sourd, mais ces personnes se sont entourées de carapaces si épaisses que sa présence, sa lumière, son amour ne peuvent pas passer à travers.

 

Les couches d’impuretés qu’elles ont formées par leurs pensées, leurs sentiments, leurs actes, ont obstrué toutes les voies de communication. Si elles travaillent à se purifier jusqu’à rendre leurs corps subtils réceptifs, un jour le contact sera rétabli et elles se sentiront envahies par la présence divine.

 

De même que nous vivons en Dieu, Dieu vit aussi en nous. Quand les humains parviendront à cette compréhension de Dieu, ils Le sentiront en eux comme une vie, une force, une lumière dont rien ne pourra les séparer.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
8 juin 2019 6 08 /06 /juin /2019 08:52

TEXTES DE MIKAEL AIVANOF

 

 

 

 

Vous allez marcher dans la forêt… Ne vous contentez pas de regarder distraitement les arbres en passant, mais dites-vous que ce sont là des créatures auprès desquelles vous pouvez vous régénérer. Choisissez-en un : chêne, pin, hêtre, bouleau… Saluez-le en lui demandant de vous donner de sa force.

 

Puis adossez-vous à lui en plaçant votre main gauche dans le dos, la paume contre le tronc de l’arbre, et la paume de la main droite sur votre plexus solaire. Concentrez-vous en pensant que vous recevez par la main gauche des courants de vie de cet arbre et que vous les déversez par la main droite dans votre plexus solaire.

 

 

Après quelques minutes vous vous sentirez apaisé, renforcé.

Remerciez alors l’arbre de ce qu’il vous a donné, et continuez votre chemin.

 

Pour bien pratiquer cette transfusion d’énergies, il faut évidemment être conscient que les arbres sont des êtres vivants et les aimer. De nos jours, très peu de personnes soupçonnent la force prodigieuse que possèdent les arbres des forêts.

 

Parce qu’elles ne cherchent pas à étudier le langage de chaque chose dans la nature, la plupart ont perdu les secrets de la régénération. En apprenant à se vivifier auprès des arbres, elles retrouveront ces secrets.

https://www.choix-realite.org

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : cheminphilosophique
  • : Je suis passionnée de philosophie, je partage avec vous ces textes et citations qui font partie de moi.
  • Contact

Bienvenue sur mon blog!

Entrer chez moi, c'est découvrir mes idéaux, mes créations personnelles et d'autres thèmes qui me passionnent.
 

Bonne visite !

 

 

Ce blog a été créé le 22-08-2010 par mon adorable petit-fils Maxime


 

1 NOUVELLE SEPARATION

 

***

hobbies

 

  compteur pour blog