Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
20 septembre 2013 5 20 /09 /septembre /2013 21:03

0 C EST L AUTOMNE

 

 

 

Bel automne, tu es si incompris,

à mal te connaître, on te témoigne du mépris.

Tu es celui qui met fin à nos vacances,

mais sans toi, pas de moissons, pas de vendanges.

Moi je t'aime pour la qualité de ton pinceau,

qui pare la nature de son plus beau manteau.

Sous le tapis de feuilles, le sol fraîchement dégarni,

y trouvera le repos du travail accompli.

Même si la nature ne t'accorde pas son plus beau ciel,

sa mort, que tu provoques, nous est essentielle.

Sache mon bel automne, que tu resteras toujours,

la fleur la plus estimée du jardin de mes amours!

 

http://www.chezserenite.com/textes/textes40.htm

 

 

 

 

                                       00 SEPARATION POUR POEMES DES SAISONS

 

 

 

  

Partager cet article
Repost0
19 septembre 2013 4 19 /09 /septembre /2013 21:04

00 A PROPOS DE LA MORALE

 

 

 

Comme j’ai déjà eu l’occasion de le dire et de l’écrire, je « milite » depuis de nombreuses années pour le retour de la morale à l’école, et ce, indépendamment de toute position idéologique ou politique. A moins d’être de mauvaise foi (laïque ou religieuse), on ne peut nier que la société n’a cessé de perdre ses repères moraux au cours des dernières décennies, au point de donner l’impression d’être déliquescente et décadente. Quoi qu’on en dise, les valeurs nécessaires au « vivre ensemble » ont progressivement disparu, au profit d’un comportement individualiste fondé sur le rejet ou la négation de l’autre. Si nous voulons remédier à cet état de fait, il faut impérativement réinstaurer ces valeurs.

 

 

 

Certaines personnes, parmi lesquelles des enseignants, s’opposent au « retour » de la morale à l’école, considérant que c’est là une mesure réactionnaire qui nous ramène à une époque qui n’a plus lieu d’être. De mon point de vue, cette opposition de leur part s’apparente à une position idéologique qui ne tient pas compte de la réalité sociale actuelle. Elle me semble d’autant plus regrettable que la morale n’est ni de gauche, ni de droite, ni du centre, …

Elle répond à une nécessité citoyenne et constitue le fondement de la vie en société.

 

 En l’état actuel des choses, je pense qu’il devrait y avoir consensus en la matière. Que faut-il entendre par « morale » ? D’une manière générale, il s’agit d’inculquer aux enfants le respect d’eux-mêmes, des autres et de l’environnement.

 

 Chacun devrait convenir qu’une telle définition n’a rien de moraliste ou de moralisateur.

 

Par extension, la morale, qu’il faudrait peut-être désigner sous le terme « éthique » pour lui retirer toute connotation religieuse et lui donner une connotation plus laïque, consiste à expliquer aux enfants en quoi il est bien et utile de se montrer polis, ponctuels, tolérants, patients, généreux, modestes, courageux, honnêtes, etc…

 

 Là encore, je ne vois pas en quoi il est « ringard » et déplacé de les encourager à éveiller de telles vertu.

En quoi cela peut-il être négatif ou préjudiciable ? Certes, ce sont les parents qui devraient inculquer l’éthique à leurs enfants.

Mais la plupart n’ont plus les repères voulus pour le faire ou n’en voient pas l’intérêt, de sorte qu’il est devenu nécessaire de (re)confier en partie ce rôle à l’école.

 

En fait, on n’aurait jamais dû mettre fin aux «leçons de morale» qui faisaient autrefois partie du programme scolaire. Sans doute aurait-il fallu les adapter à l’évolution de la société, mais elles avaient toute leur raison d’être.

 

Toujours est-il que l’enseignement de l’éthique devrait être systématique et faire l’objet d’une discipline à part entière, au même titre que les matières dites de base. Par ailleurs, je pense qu’elles devraient être obligatoires et non pas laissées à l’initiative des enseignants (je l’ai moi-même été).

 

 

La question qui se pose est naturellement de savoir comment enseigner l’éthique à l’école.

 

Je pense que le mieux serait tout simplement de choisir chaque jour un proverbe, un adage ou une maxime (qui pourraient être regroupés dans un recueil destiné à l’enseignant), de l’écrire sur le tableau (comme cela se faisait jadis), et d’engager une réflexion avec les enfants durant une quinzaine de minutes. Une telle manière de faire contribuerait à officialiser et systématiser l’importance de l’éthique.

 

 

Là encore, certains diront que c’est dépassé et que cela nous ramène inutilement en arrière. Est-ce à dire que tout ce qui était fait autrefois à l’école était stupide et infondé ?

Ce n’est pas mon sentiment…

 

Serge Toussaint

 

http://www.blog-rose-croix.fr/20110909a-propos-de-la-morale/

 

 

 

Partager cet article
Repost0
17 septembre 2013 2 17 /09 /septembre /2013 21:08

00 NOUVELLE IMAGE

 

 

Retrouver le calme, le vide intérieur, le silence d'Or... mais comment me direz-vous ? Avec toutes les informations extérieures qui proviennent de tellement de plans, de sources différentes ...

 

 

C'est le moment, de descendre en son cœur pour atteindre, ce calme, à l'intérieur, et nulle part ailleurs... retrouver un peu de paix dans ce monde en perpétuel mouvement, transformation, et sollicitation.

 

 

Vous êtes de plus en plus amenés et attirés à l'extérieur de vous par tous ces messages, informations divers qui sollicitent votre attention en dehors de vous.

 

 

Et si vous repreniez la maitrise de votre mental, justement, en étant dans la clarté et le discernement, en regardant le monde et ce qui vous entoure, dans un plus grand détachement, et en revenant tout simplement à vous, et à votre être intérieur, votre âme.

 

 

Par le souffle, par l'inspire et l'expire, vous pouvez à nouveau, vous recentrer, vous calmer, revenir à cet instant si précieux et si éphémère en même temps.

 

 

Ne rien retenir, ne plus s'identifier à quoique ce soit, ni à son corps physique, ni à ce monde, ni à ce système... Être simplement, être soi, être attentif-ve à ce qui nous entoure sans s'y perdre et sans rentrer dans la complexité de ce mental, qui s'affole, se perd dans toutes ces sources d'informations externes très alléchantes et trop souvent perturbantes.

 

 

Être dans le calme intérieur et dans la sagesse de concevoir, ou entrevoir que l'extérieur doit rester ce qu'il est, un monde illusoire où nous pouvons y vivre, tout en comprenant qu'il n'est qu'un temps, une fraction, une seconde, un espace temps où nos pensées peuvent être créatrices dans la positivité comme dans la négativité et qu'il est temps de reprendre la maitrise de cela en étant centré, aligné, présent à nous-mêmes et ensuite à l'autre.

 

 

Ne cherchez plus, n'attendez plus, soyez simplement ivre du présent, ivre d'amour, ivre de sagesse, remplit de l'acceptation des choses et des événements, ne vous posez plus aucune question, observez simplement ce qui vous entoure, la vie, vos relations, les circonstances qui vous amènent à vivre telle ou telle chose... et restez dans cette observation, ne vous laissez plus embarquer par l'illusion de ce monde qui vous demande de vous identifier ou de vous impliquer en quoique ce soit. La seule implication que vous pouvez vous offrir, c'est d'être complètement conscient et éveillé en toutes choses, en toutes expériences dans la clarté que cela n'est qu'un jeu, illusoire et éphémère et que le souffle, la respiration, la méditation vous ramène à l'essentiel à votre essence-ciel, et que tout le reste n'est qu'illusion.

 

 

Votre âme, vous guide et vous éclaire sur ce chemin... même si les obstacles ou les mûrs mis sur ce chemin vous semblent difficiles ou trop lourds à surmonter ou à dépasser, ils ne sont que des reflets de cette illusion qui vous maintient dans le jeu... regardez au-delà des apparences, restez bien centrés en vos cœurs et découvrez la vraie richesse de tout ceci, la réalisation du Soi dans l'éveil et la conscience éclairée.

 

 

Juste regarder, observer, se détacher, et respirer...

 

 

Dans l'Amour du Père-Mère, nous sommes de tous temps et de toute éternité.

 

 

Ce jeu est son jeu, sa création, et il n’attend que notre retour en son amour dans la reconnaissance profonde que nous sommes bien vivants grâce à son souffle placé en nous depuis notre naissance et jusqu'à notre mort.

 

 

Reconnaissons alors dès aujourd'hui, que nous sommes sa création, ses enfants et que tout ce qui nous entoure, est Lui, est le Tout, l'infini, le blanc, le noir, la nuit, le jour, l'ombre et la lumière et qu'il vibre en chaque élément qui compose ce jeu de l'illusion où il nous regarde vivre et expérimenter la matière pour retourner un jour à lui.

 

 

Je vous souhaite une journée dans la paix intérieure, dans la sagesse et la compréhension de vos vies respectives et dans la joie d'Être...

 

Je nous aime infiniment et nous souhaite conscients et éveillés à chaque instant,

 

Marievah

 

Source : MARIEVAH.net

 

http://www.choix-realite.org/6786/retrouver-le-calme-interieur

 

 

 

Partager cet article
Repost0
15 septembre 2013 7 15 /09 /septembre /2013 21:09

00 POUR LE TEXTE RECOMMENCE

 

 

« Si tu es las et que la route est longue,

Si tu t'aperçois que tu t'es trompé de chemin,

Ne perd pas une seconde, gagne du temps !

Recommence

 

 

Si la vie te semble trop absurde,

Si tu es déçu par trop de choses et trop de gens,

... Ne cherche pas à comprendre pourquoi…

Recommence

 

 

Si tu as essayé d'aimer et d'être utile,

Si tu as connu la pauvreté et les limites

Ne laisse pas là une tâche à moitié faîte.

Recommence

 

 

Si les autres te regardent avec reproche,

S'ils sont déçus par toi, irrités,

Ne te révolte pas, ne leur demande rien.

Recommence

 

 

Car l'arbre rebourgeonne en oubliant l'hiver

Car le rameau fleurit sans demander pourquoi

Car l'oiseau fait son nid sans songer à l'automne

Car la vie est espoir…

Et tout recommence »

 

Ne perd jamais espoir !

 

 

Eléonor GOSSELIN

 

http://www.frizou.org/textes/13/34-recommence.html

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
13 septembre 2013 5 13 /09 /septembre /2013 20:55

0 TE RESPECTER

 

 

Ami/e bien-aimé/e, te respecter est la première des attitudes à trouver, à instaurer pour te permettre, pour t’autoriser ce que tu ressens être juste pour toi… Te respecter commence dès ton réveil, pour qu’au cours de ta journée, tu sois déjà dans une plus juste attitude… Te respecter, c’est entrer dans le feeling de la pensée pure de toute intention nocive, intention venant du monde de l’égo, du monde de la peur… Pour te respecter, jour après jour, il t’est proposé de penser juste, d’être tout simplement en accord avec toi-même…

 

 

Tout commence donc par le regard que tu poses sur toi, sur ce que tu penses de toi, ce que tu crois être… Je dis qu’il est temps que tu admettes ton immensité, quels que soient les doutes que tu utilises encore et toujours… Je dis aussi que tu peux exister, compte tenu des certitudes et intimes convictions qui te portent et te poussent en ta lumière, compte tenu de ta sincérité et de ce que tu espères devenir…

 

 

Sais-tu combien de temps il te faut pour mettre en place ce grand respect de toi ?… Qu’importe ce qui vient à ton esprit à ce sujet, tu as tout le temps qu’il te faudra parce que tu es éternel/le !… Ton âme est éternelle, ton être est éternel !, et donc, apprends que le respect s’instaure au fil des incarnations, au fil des temps, voire aussi sur les différents plans d’existence…

 

 

 Evite les impatiences et les besoins d’aller très vite au but, puisque le but est déjà d’ÊTRE là !…

 

 

Oui, être là, et oser te rencontrer, en tes failles et faiblesses, en ce que tu n’as pas encore résolu, en ce que tu aimes de toi, en ce que tu refuses d’admettre… C’est en cette attitude d’ÊTRE que tu admettras l’immensité de la rédemption, de l’acceptation, du pardon total, et c’est par la notion de « présence au cœur de toi-même » que tu sauras ce qu’est le vrai respect… C’est au nom de ce respect de la Vie en toi que Je te salue, que Je te soutiens à toujours accueillir ce que tu vis, en toi et hors toi, pour éviter les regrets, les rejets, les sentiments d’infériorité…

 

 

Nul/le n’est à même de te juger, pas même toi, parce que ce que tu expérimentes ou explores est peut-être en-dehors des normes, des conventions sociales, en-dehors des mondes connus… Ce que tu expérimentes est en toi, et chacun/e peut devenir ce que tu deviens, explorant les mêmes sentiers ou prenant des chemins différents, tous vous menant vers la Divinité en vous, les expériences restant des élans, des tremplins, des ponts…

 

 

Vos sociétés pensent souvent qu’il existe des normes à suivre, ou des conditions particulières pour que tous suivent le même mouvement… Or, non, tous ne sont pas dans les mêmes moules, ni issus des mêmes gènes, encore moins nés pour les mêmes buts, hormis celui de vivre votre condition humaine reliée à votre divinité pour aimer, aimer, et encore aimer… Il n’est pas prévu que vous soyez des copies conformes à ce que certains pensent être le mieux, parce que le mieux est seulement ce que votre cœur dicte, chacun, chacune en ses énergies, ses domaines sélectifs, ses ouvertures et projets…

 

 

Ne juge jamais ce que tu ignores, ni d’ailleurs ce que tu connais, parce que la Connaissance est infinie, illimitée, elle ne demande pas « tes » conditions, elle utilise les Lois Eternelles de paix et d’harmonie… Puise à nos enseignements le courage, la foi, la joie de vivre et d’aimer sans condition ce que tu es et ce que sont les autres, afin de favoriser ton étape actuelle, et sans t’empêcher d’être libre, va vers ton instabilité pour la regarder bien en face, sans la juger, pour changer ce qui peut l’être, en associant ta pensée à tes actes et à tes dires… Plus tu seras authentique, plus tu diras ce que tu as sur le cœur, plus ton corps physique et ton cœur aimant t’aideront à pousser des portes nouvelles, et plus tu trouveras du courage au fond de toi pour aller plus loin en ta conscience…

 

 

N’hésite pas !… Ose être toi-même !… N’hésite pas à relever le défi d’aller au fond de toi chercher qui tu es, ce qui te mènera au respect de la Vie en toi, et te donnera de grands bonheurs, quand bien même tu commenceras par de courts instants de satisfaction… La Vie t’aidera, la Lumière t’aidera, l’Amour en toi t’aidera, et nul/le ne te reprochera quoi que ce soit, car tu cesseras de te mentir, de te protéger – les autres sont à voir comme des amis, jamais comme un danger, ils te ressemblent, sont tes frères et sœurs de l’Âme Universelle –, tu cesseras de te cacher, finalement, derrière des apparences qui ne sont pas ta vraie nature…

 

 

Puisses-tu, ami/e bien-aimé/e, réussir ce projet et t’aimer de plus en plus, pour construire ton unité et délaisser progressivement tes fragmentations, pour unir et rassembler tes sentiments, pour vivre ta noce d’or entre tes principes de cœur et tes valeurs… Il n’y a pas à tergiverser, tu es Ombre et Lumière en même temps, et tu sais maintenant que l’alliance des deux, en ton cœur, sera une seule et unique synergie de Vie, une seule énergie…

 

Tu es la Vie, elle est toi, elle vibre en ce que tu es, tu es aussi sa puissance !… Ensemble, Personnalité et Moi Divin Serein peuvent beaucoup, peuvent te donner la main… Ainsi, ne plus te combattre ouvrira la porte du cœur, l’ouverture de ton chakra poitrine se fera par la douceur et l’accueil, et tu n’y verras que le feu de la transformation de la dureté et de l’exigence en souplesse et valorisation… Que cela soit !…

 

 

Une formidable aventure peut être perçue maintenant comme une chance de changement en toi, et par répercussions, hors toi… Le veux-tu ?… ou veux-tu encore un temps patienter, frémir, bouillir, revenir au point de départ, stagner ?… Veux-tu prendre ma Main de Lumière pour te conduire plus près de ton âme, de ton cœur et de ton être, somme toute plus près de la Divine Providence ?… donc de la Vie ?… Veux-tu vraiment être DANS ta vie, et non HORS de toi ?… Veux-tu être vivant/e ?…

 

 

Sache que Je le créerai tôt ou tard en toi, avec toi, puisque Je suis l’Amour et que mon rôle en toi est d’expanser ta conscience et d’aimer le Tout… Je te l’ai toujours suggéré !… M’as-tu entendu ?… M’en crois-tu capable ?… M’entends-tu aujourd’hui, Moi ta « petite voix intérieure » ?… Elle a toujours existé en toi, elle te sortira de tes encombrements, elle te mènera avec Moi l’Amour vers le Respect que Je te porte, vers l’Unité Pensée-Parole-Acte-Cœur-Conscience-Fraternité…

 

 

C’est l’un des buts de ton incarnation, pourquoi le raterais-tu ?… Oui, tu peux réussir ce but !… Que cela soit !…

 

Je t’aime infiniment et bénis ton âme, ta pensée, tes choix, ta voie, et toutes tes vibrations…

 

A tout de suite, en tes sentiments de plus grand respect de toi !…

 

ERENA et le COLLECTIF d’ORION

 

 

http://lapressegalactique.net/2013/09/03/te-respecter/

 

 

LAPRESSEGALACTIQUE.ORG

 

Partager cet article
Repost0
11 septembre 2013 3 11 /09 /septembre /2013 20:57

0 IMAGE PHILOSOPHIQUE

 

 

 

On entend souvent dire que la gratitude est l'attitude par excellence à adopter pour attirer à soi toujours plus d'abondance. Alors aujourd'hui, je vous propose un texte écrit par Fabrice Béal qui nous invite à faire un petit test...

 

 

1) Passez une journée à maugréer, à relever tout ce qui ne va pas et à faire l’inventaire de tout ce que vous n’avez pas, puis regardez ensuite comment vous vous sentez.

 

2) Passez une journée à remercier pour tout ce que vous avez et tout ce qui vous arrive de bénéfique depuis que vous êtes né et regardez ensuite comment vous vous sentez.

 

 

Dans les deux cas, vous avez raison, puisqu’il ne s’agit que de deux points de vue différents. Le premier n’est pas plus vrai que le second et vice versa… Seulement, votre point de vue détermine comment vous vous sentez. C’est quand même fort non, quand on y réfléchit ?

 

 

Votre bien-être dépend donc du degré de gratitude que vous ressentez en cet instant et tous les jours de votre vie depuis que vous êtes sur cette terre.

 

En fait, notre bonheur ne dépend que d’un point de vue et d’une habitude à prendre : celle de remercier constamment.

 

 

Le drame, c’est de ne pas avoir conscience à quel point nous sommes bénis. Pour la grande majorité d’entre nous, c’est au moment où nous perdons ce que nous avons que nous prenons soudain conscience de sa valeur. Mais nous ne sommes pas du tout obligés d’en arriver là pour comprendre que nous avons déjà tout pour être heureux.

 

 

Lorsque vous vous sentirez d'humeur à vous plaindre, repensez à tout ce que vous avez et dites merci pour toutes les bonnes choses dont vous jouissez chaque jour. Il y a une infinité de choses pour lesquelles vous pouvez remercier, à commencer par tout ce qui va bien et ne pose pas de problème particulier dans votre vie. La liste est longue, non ?

 

 

C’est en adoptant ce réflexe que vous attirerez encore davantage de bienfaits dans votre existence !

 

Fabrice Béal / www.operation-succes.com 

 

 

http://www.lapetitedouceur.org/article-automne-2013-119418629.html

 

 

Partager cet article
Repost0
9 septembre 2013 1 09 /09 /septembre /2013 21:07

00 A PROPOS DE LA LAICITE

 

 

 

 

Il est évident que la laïcité est une nécessité pour maintenir une indépendance entre la sphère politique et la sphère religieuse. En effet, l’Histoire a montré et montre encore que le mélange des genres est une mauvaise chose, et ce, dans les deux sens : certes, du religieux vers le politique, mais également du politique vers le religieux. Cela suppose que ceux qui ont une responsabilité politique fassent abstraction de leurs croyances religieuses s’ils en ont, et que ceux qui assument une fonction religieuse ne l’utilisent pas à des fins politiques.

 

 

Si la laïcité est un principe fondamental dans toute démocratie, il faut veiller néanmoins à ce qu’elle ne porte pas atteinte à la liberté de croyance. En effet, tout comme il y a des intégristes de la religiosité, il y a des intégristes de la laïcité. Sous prétexte de la défendre, ces derniers sont en fait des laïcistes qui s’emploient à combattre la spiritualité et à instaurer un athéisme généralisé, probablement en vue de donner une orientation encore plus matérialiste à la société.

 

 

Parmi les partisans de la laïcité, il y a également des croyants “qui ne jurent“ que par la religion qu’ils suivent et qui ne respectent ni ne tolèrent les autres religions. En règle générale, ils sont très laïcs vis-à-vis de ces dernières, mais beaucoup moins envers celle à laquelle ils adhèrent ou qu’ils pratiquent. Cette laïcité “à géométrie variable“ est malsaine également, car elle dissimule une forme d’exclusion à l’encontre de ceux qui ont des croyances religieuses différentes.

 

Dans les pays où la laïcité fait l’objet de débats exacerbés, dont la France, aucune personnalité politique n’oserait prononcer le mot « Dieu » dans un discours officiel, pas même dans une conversation privée, dont on sait qu’elle pourrait être rendue publique. Pourtant, ce mot universel ne traduit pas en lui-même l’appartenance à une religion particulière ou à un mouvement religieux particulier. Il traduit simplement la croyance en un Principe transcendantal, une Force suprême, quelle que soit d’ailleurs l’idée que l’on s’en fait. C’est ainsi que la plupart des Rose-Croix admettent l’existence de Dieu, sans pour autant appartenir à une religion.

 

 

Quoi qu’on en dise, le matérialisme ne peut rien apporter de bon à l’humanité, car il est fondé sur les désirs les moins nobles de la nature humaine (désir de possession, de domination, de division, etc.) De son côté, la spiritualité (et non la religiosité) véhicule les valeurs les plus nobles que l’on attribue à l’âme humaine (générosité, humilité, tolérance, etc.), sans oublier l’espoir. Or, après la vie elle-même, qu’y a-t-il de plus précieux que l’espoir, fut-il fondé sur la croyance en Dieu et sur l’idée que l’homme a une destinée qui transcende sa vie mortelle ? En cela, il me semble que l’idéal se situe dans une laïcité spiritualiste ou, si vous préférez, dans une spiritualité laïque.

 

Serge Toussaint

 

Grand Maître de l’Ordre de la Rose-Croix

 

 http://www.blog-rose-croix.fr/20110603a-propos-de-la-laicite/

 

 

Partager cet article
Repost0
7 septembre 2013 6 07 /09 /septembre /2013 20:48

00 LA TERRE PAIX

 

Que dois-tu faire en cet instant pour contribuer à instaurer la paix en ce monde et en même temps te sentir libéré de la dualité ?

 

 

Premièrement comprendre que ce monde est une manifestation et concrétisation de ce que tu penses et crois être. Ainsi en est-il pour toutes les âmes incarnées en ce monde.

 

 

Tu aurais pu vivre une toute autre réalité, mais celle-ci est conforme à ce que tu crois et penses être. Cette matrice reflète ce que tu crois, tu en fais l'apprentissage en vivant cette expérience unique. Pourquoi vivre cette réalité, toute cette dualité ne fait que refléter ton propre apprentissage, ainsi l'être est confronté à sa propre création dans le but de trouver la clé qui le libèrerait de toute cette confusion.

 

 

Chacun est responsable de sa propre vie et tout ce qui est attaché à celle-ci. La conscience livre son propre combat entre ce qui est bien ou pas, donne à l'être une conduite pour l'aider à retrouver l'harmonie, la paix, le bien-être continuel...

 

 

Quoi qu'il en soit l'être se retrouve seul à faire face à tout ce qui est. Il est ainsi confronté à ses propres peurs, à ses propres manques. Tantôt il se sent victime, il se sent persécuteur, il se sent le sauveur... Pourquoi en est-il ainsi ? C'est la résultante de toutes ces relations qu'il entretient avec tout, tous et chacun. C'est pour cette raison qu'il se sent parfois la victime, parfois celui qui persécute et parfois le sauveur. Tout est parfaitement normal de vivre ces états d'être pour comprendre que tout se rapporte à sa propre vie et existence car tout y est lié, tout ne fait qu'Un.

 

 

Voilà que l'être se questionne sur ces états d'âme et cherche comment parvenir à vivre en paix avec tout, tous et chacun. Il sait qu'il détient cette clé qui lui fera vivre ce bien-être continuel. Quel est cette clé qui apporte une véritable libération pour ne plus vivre ces états d'être, juste se contenter d'être en parfaite harmonie avec tout, tous et chacun.

 

 

La réponse est l'amour, l'amour pour nous-mêmes, l'amour pour tout, l'amour pour tous et chacun, c'est ce qui libère de la dualité. L'amour sans attente, sans condition, un amour libre, un don de soi. Le temps est venu de faire la paix avec tout, tous et chacun, changer ta perception pour ne voir que l'unité. Tous vivent ces états d'être, se sentent à la fois victime, persécuteur et le sauveur. Pourquoi en est-il ainsi, cela fait partie de l'apprentissage dans le but d'acquérir la sagesse adéquate qui permet de vivre en parfaite harmonie et ne faire qu'un.

 

 

L'être qui prend conscience que tout est en relation avec lui-même change sa façon de voir la vie et agit en conséquence pour refléter de tout son être, cette paix, cette harmonie, cette quiétude, cette béatitude, cette tranquillité d'esprit. Maintenant il ne se sent plus la victime, ni le persécuteur, ni le sauveur, il se sent juste unifié à tout ce qui est. Il n'a plus ce jugement facile sur les autres et sur lui-même, il accepte que chacun exprime sa vérité, sa lumière. Il a compris ce qu'il y a de plus important à faire c'est instaurer cette paix dans son cœur, à vivre une relation d'amour inconditionnel avec tout, tous et chacun. Il ne tient plus personne responsable de ces états d'âmes, il a compris le pourquoi de toutes ces émotions négatives, le pourquoi de toutes ces souffrances, de toutes ces peurs.

 

 

C'est qu'il vivait cette dualité avec tout ce qui est, il ne se rendait pas compte que tout provenait de sa propre interprétation, il était lui-même le créateur de toute cette confusion, voilà pourquoi il vit cette réalité en ce monde. Seul l'amour lui permettra de retrouver l'unité et la paix en tout ce qui est.

 

 

Alors toi, qui est en train de lire ce message, le seul miracle est celui de te choisir, de te prendre en main pour vivre cette relation d'amour avec tout, tous et chacun. Sois juste dans ton cœur à vivre l'unification avec tout ce qui est et ne faire qu'un. Quelle que soit ta souffrance, ta douleur, ce qui te chagrine, ce qui te perturbe, ne sont rien d'autre qu'une partie de toi en manque d'amour. Ce monde est aussi ta création, à toi de vivre en paix avec lui, avec tout, tous et chacun. Le grand miracle se produit lorsque tu acceptes de faire Un avec lui, seul ton amour t'apportera cette liberté tant convoitée.

 

 

Tu n'es point le seul qui vit toute cette confusion, toute cette dualité, mais toi seul détient cette clé qui est dans ton cœur, elle fait partie de toi comme tu en fais partie. La seule raison que tu sois en ce monde c'est de vivre cette unification et comprendre que tout est le fruit de l'amour. C'est ainsi que tu deviens libre car maintenant tu aimes tout comme toi-même et cela sans aucune attente d'un résultat quelconque, en émanant ta vraie nature divine aux yeux de tout ce qui est, laissant ta lumière œuvrer en toute liberté.

 

Raphaël Juste Être

 

 

Juste Être dans la lumière de l'Un, tout et chacun évoluant tous ensemble dans le même vaisseau Père/Mère.

 

 

Auteur : Raphaël Juste Être

http://www.choix-realite.org/6822/que-dois-tu-faire-en-cet-instant-pour-contribuer-a-instaurer-la-paix

 

 

Partager cet article
Repost0
5 septembre 2013 4 05 /09 /septembre /2013 21:00
0MEDITATION POUR LA PAIX
 
 
Produit par l’Ancien et Mystique Ordre de la Rose-Croix, ce clip est un appel lancé à toute l’humanité, afin qu’elle donne à son avenir une orientation à la fois humaniste, écologiste et spiritualiste.
 
Selon l’A.M.O.R.C., telle est la condition pour qu’elle sorte de la crise actuelle, se régénère sur tous les plans et accède au bonheur.
 
 Une réalisation de Sphère Communication, sur un texte de Serge Toussaint.
 
 
 
 
 

 
 
 
 
 
 
Partager cet article
Repost0
3 septembre 2013 2 03 /09 /septembre /2013 20:57

SUPERBE PLUME BLEUE

 

 

 

Nous ne devons jamais limiter notre liberté ni la faire dépendre de quoi ou de qui que ce soit. Nous devrions tout faire pour l’exprimer pleinement. Même si on nous privait de liberté physique personne ne pourrait nous empêcher d’être totalement libre dans notre esprit. C’est pour cela que nous ne devons pas nous en remettre aux idées de qui que ce soit avant de vérifier quelles correspondent bien avec notre chemin de Vie personnel, parce que ce qui est bien pour l’un n’est pas forcément idéal pour l’autre. Toutes les possibilités existent ici et maintenant mais nous ne pouvons pas les suivre toutes consciemment. Certaines nous conviennent, d’autres pas. Le Grand Maitre nous a dit de nous méfier car il y aurait beaucoup de faux prophètes.

 

 

 Écartons tous ceux qui prétendent avoir un quelconque pouvoir personnel car il n’y a rien que Dieu.

 

 

Échangeons nos idées mais ne prétendons jamais que c’est la vérité car qui peut la détenir ? Et soyons très prudents aux discours des serpents à la langue fourchue, d’un double langage mielleux et hypnotique pour mieux nous inoculer leur venin mortel au moment ou nous nous y attendons le moins. Et à tous ceux qui nous font croire qu’ils possèdent quelques pouvoirs en nous promettant santé, prospérité et bonheur.

 

 

 Le Grand Maitre disait « De moi-même je ne puis rien faire c’est le Père qui fait les Œuvres » ou encore « Pourquoi m’appelles-tu bon Un seul est bon » Comment quelqu’un d’autre peut, ainsi, faire croire qu’il possède de tels pouvoirs et de quelle autorité les tient-il ? Nous avons tout ce qu’il nous faut en nous, chacun étant le seul artisan, le seul responsable de son existence. Les outils de l’esprit sont entre nos mains, utilisons-les. Ne laissons jamais les autres avoir la moindre emprise sur nos vies, respectons notre liberté, chérissons-la, c’est certainement un de nos biens des plus précieux. Respectons également celle des autres et gardons-nous de tout jugement, de toute critique.

 

 

 

. Ne sacrifions pas notre liberté sur l’autel des modes de pensées trop intellectuelles et éloignons-nous de toutes atmosphères de luttes, de conflits et de querelles stériles qui nous séparent de notre paix. Soyons totalement libres de chevaucher le mustang indompté nommé « Inspiration » dans les plaines infinies de l’Univers de notre imagination où les plus merveilleuses aventures au gout de fruits inconnus, nous attendent au-delà des mers et des barrières limitatives de notre mental, bien au dessus des nuages. Invitons chaque jour au banquet royal de la méditation nos alliés les fées, lutins, elfes, leprechauns les plus fidèles, qui ont pour noms simplicité, joie, paix, bonheur, sérénité, beauté et partageons avec eux ce que nous avons de plus précieux : L’AMOUR.

 

 

 

 

http://www.choix-realite.org/6826/la-liberte

 

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : cheminphilosophique
  • : Je suis passionnée de philosophie, je partage avec vous ces textes et citations qui font partie de moi.
  • Contact

Bienvenue sur mon blog!

Entrer chez moi, c'est découvrir mes idéaux, mes créations personnelles et d'autres thèmes qui me passionnent.
 

Bonne visite !

 

 

Ce blog a été créé le 22-08-2010 par mon adorable petit-fils Maxime


 

1 NOUVELLE SEPARATION

 

***

hobbies

 

  compteur pour blog