Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
15 décembre 2013 7 15 /12 /décembre /2013 09:24

00 A PROPOS DE LA COMPASSION

 

L’une des plus belles vertus que l’homme peut exprimer à l’égard de ses semblables est la compassion. Comme vous le savez, cette vertu consiste à compatir aux épreuves et aux souffrances d’autrui, c’est-à-dire à s’y associer et à les partager, ne serait-ce qu’intérieurement. Dans la mesure du possible, l’idéal est de manifester cet élan intérieur à travers des actes d’entraide, de solidarité et de fraternité, ce que les Rosicruciens s’efforcent de faire. À l’opposé de cette vertu, nous trouvons cette faiblesse, pour ne pas dire ce défaut, qu’est l’indifférence, avec son corollaire : l’égoïsme.

 

 

Trop souvent, on donne à la compassion une connotation religieuse. S’il en est ainsi, c’est parce qu’elle occupe une place très importante dans la plupart des religions. Bouddha et Jésus, en particulier, en ont fait le fondement de leur philosophie. Si je dis « philosophie », c’est parce que cette vertu ne constituait pas pour eux un point de doctrine, mais un idéal de comportement envers ceux qui souffrent ou sont dans le besoin. Vu sous cet angle, il n’est nul besoin d’avoir la foi pour compatir à la souffrance d’autrui et agir pour essayer de la soulager ou de la faire disparaître. Il suffit, si j’ose dire, d’être humaniste.

 

 

Comme nombre de vertus, la compassion n’est donc pas un sentiment religieux ; elle s’inscrit dans une démarche philosophique et humaniste. Il est évident que si cette vertu était plus répandue parmi les hommes, le monde serait infiniment meilleur. Il faudrait pour cela que chacun se sente concerné par le bien-être et le bonheur des autres, sans distinction de race, d’ethnie, de nationalité, de culture, etc. Malheureusement, la crise généralisée à laquelle le monde est confronté depuis plusieurs années tend à rendre les gens encore plus individualistes et nationalistes, deux comportements qui sont facteurs de discrimination et d’exclusion.

 

 

Peut-être dans un souci d’être ou de paraître laïques, certaines personnes préfèrent parler d’empathie plutôt que de compassion. Pourquoi pas, puisque le mot « empathie » a pour définition « faculté de s’identifier à quelqu’un, de ressentir ce qu’il ressent ». Cela étant, il me semble que le mot « compassion », qui se définit comme le «sentiment qui porte à plaindre et partager les maux d’autrui», est à la fois plus précis et plus évocateur. Il s’agit en effet de ressentir les difficultés, les peines et les souffrances des autres, et d’agir en conséquence si on le peut pour leur venir en aide.

 

 

Une remarque pour conclure : il ne faut pas confondre « compassion » et « apitoiement ». En effet, s’apitoyer sur le sort d’autrui traduit souvent une certaine forme de condescendance à son égard, comme si celui-ci était d’une condition inférieure ou dans une position moins élevée. Lorsque l’on compatit sincèrement à la situation d’une autre personne, on se projette en elle, d’égal à égal. Il n’y a donc aucun jugement de valeur en ce qui la concerne, mais simplement le désir de partager son affliction.

 

 

Serge Toussaint

Grand Maître de l’Ordre de la Rose-Croix

 

http://www.blog-rose-croix.fr/20110902a-propos-de-la-compassion/

 

Partager cet article
Repost0
13 décembre 2013 5 13 /12 /décembre /2013 09:07

00 PROTEGEONS L ESPECE HUMAINE

 

Usons de sagesse et entreprenons tous de protéger notre propre espèce; l'espèce humaine.

 

 

L’espèce humaine est pour nous tous le joyau inestimable de ce monde, étant notre propre espèce, nous devons tous œuvrer pour sa protection à l’échelle universelle.

 

 

Incontestablement de nos jours sur notre planète, nous bravons déjà pour la protection de plusieurs espèces animales et végétales en voie de disparition. Mais selon un vieux dicton courant, ne dit-on pas que : « La bonne charité commence par soi ! ». En guise de sagesse et d’un rationnel judicieux, la logique voudrait que nous commencions par nous même.

 

Voici à ce titre un poème mélodieux intitulé: La sagesse

 

"La sagesse

 

Elle est la base de toutes choses.

 

Elle a pour fondement la connaissance et le discernement.

 

Elle est transférée dans tous les éléments de l’univers.

 

Elle s’accroît au fil des expériences et s’enjolive d'âge en âge.

 

Si tu sondes chaque chose tu la trouveras.

 

Ainsi tu connaîtras la science de la vie.

 

D’éternité en éternité elle est un délice qui séduit.

 

Elle écarte de la fourberie qui réduit l’âme.

 

Elle sauvegarde du tourbillon de la malice.

 

Elle soustrait de la peur et de la douleur.

 

Elle brise ce qui est vil et obscur.

 

Elle Insuffle la liberté et préserve la vie.

 

Elle exempte de soucis.

 

Avec elle on tient debout plein d’assurance."

 

Auteur

Fepessi Adassa

Source

DATA.nimages.fr

 

http://www.choix-realite.org/6977/protegeons-lespece-humaine

 

 

Partager cet article
Repost0
11 décembre 2013 3 11 /12 /décembre /2013 09:34

00 APPEL DES ROSE CROIX A LA TOLERANCE

 

 

Dans tous les pays, la plupart des gens aspirent à la paix, car ils savent, au plus profond d’eux-mêmes, qu’elle est indissociable du bien-être et du bonheur qu’ils recherchent. Mais celle-ci correspond à un état idéal qui ne peut être atteint que si chacun exprime le meilleur de lui-même, c’est-à-dire manifeste autant que possible les qualités les plus positives dont l’être humain est capable. La tolérance est l’une des plus importantes, ce qui fit dire à Nicolas Roerich (1874-1947), peintre et écrivain rosicrucien de renommée internationale, promoteur d’une «culture de la paix»:«Nous pouvons être de véritables coopérateurs de l’Évolution. En cela, la connaissance véritable est basée sur la tolérance réelle ; de la tolérance réelle vient la compréhension absolue ; de la compréhension absolue naît l’enthousiasme pour la paix, qui éclaire et purifie».

 

 

Naturellement, il n’y a pas que dans les domaines de la religion et de la politique qu’il faut s’employer à être tolérant. Chaque jour, nous sommes amenés à discuter avec d’autres personnes sur des sujets divers, que ce soit dans le cadre de notre vie familiale, de notre activité professionnelle, de nos relations sociales et amicales, etc. Au cours de ces discussions, des idées, des opinions et des avis différents et même opposés sont nécessairement émis. C’est précisément en de telles circonstances que nous devons savoir faire preuve d’ouverture d’esprit et de tolérance. Cela implique d’échanger avec nos interlocuteurs, sans vouloir absolument les convaincre que nous avons raison ou, ce qui revient au même, qu’ils ont tort. Et si nous sommes en désaccord avec eux, sachons leur expliquer pourquoi, calmement et sans agressivité.

 

 

Une remarque s’impose néanmoins : la tolérance ne consiste pas à tout tolérer. En effet, il y a des situations, des attitudes, des comportements, des propos, etc., qui sont intolérables. D’une manière générale, il en est ainsi de tout ce qui porte atteinte à la personne humaine et à la nature. L’accepter ou s’y résoudre ne relève pas de la sagesse, mais de la faiblesse, voire de la lâcheté. À titre d’exemples, le racisme comme la xénophobie ne doivent pas être tolérés, pas plus que l’esclavage et la tyrannie. Il en est de même des mauvais traitements infligés aux animaux et des ravages causés à l’environnement. Être tolérant, ce n’est donc pas être laxiste, permissif ou libertaire. Ceci doit vous sembler évident ; il est donc inutile d’insister davantage sur ce point.

 

L’Ancien et Mystique Ordre de la Rose-Croix, connu pour sa contribution à la culture et à la paix entre les peuples, a toujours eu pour devise : « La plus large tolérance dans la plus stricte indépendance ». En application de cette devise, il compte parmi ses membres des Chrétiens, des Juifs, des Musulmans, des Bouddhistes, des Hindouistes, etc., mais aussi des personnes qui ne suivent aucune religion particulière. De même, les Rosicruciens diffèrent par leurs opinions politiques, qui sont parfois opposées, sans que cela ne pose problème entre eux. S’il en est ainsi, c’est précisément parce qu’ils respectent le droit à la différence et s’évertuent à être tolérants les uns envers les autres. Ce qui est possible au sein d’une fraternité comme l’A.M.O.R.C. doit l’être également au niveau de l’humanité. Il s’agit essentiellement d’une question de volonté individuelle et collective.

 

 

Nous savons tous que notre planète est devenue un seul pays, et il paraît évident que les êtres humains sont appelés de plus en plus à se mêler, pour ne pas dire à se mélanger. Il s’agit d’un processus naturel qui s’inscrit dans l’évolution de l’humanité. Sous l’effet de ce processus, qui s’est accentué au cours des dernières décennies et qui ira en s’intensifiant, les races, les nationalités, les cultures, les religions, les partis politiques, etc., vont devoir coexister et même coopérer dans l’intérêt de tous et de chacun. Si nous voulons que cette coopération se fasse harmonieusement et paisiblement, nous devons la placer sous les auspices de la tolérance et cultiver en nous le désir de nous comporter véritablement comme des citoyens du monde.

 

 

 

Certes, ces quelques réflexions n’ont rien d’original en elles-mêmes, mais si vous les partagez et si vous souhaitez les soutenir, je vous invite à souscrire à cet «Appel à la Tolérance» en vous engageant personnellement, vis-à-vis de vous-même, à faire tout votre possible pour vous montrer tolérant(e) dans vos relations avec autrui. Dans ce cas, inscrivez vos nom et prénom sur ce blog, dans la rubrique concernée, ainsi que la ville et le pays où vous résidez si vous n’y voyez pas d’inconvénients. Le nécessaire sera fait pour que vous figuriez sur la liste des signataires. Naturellement, vous pouvez proposer à des personnes de votre connaissance de le faire également. Ensemble, nous manifesterons ainsi notre volonté d’œuvrer à l’avènement d’un monde où la tolérance n’aura d’égal que le désir d’instaurer l’unité dans la diversité, prélude à l’émergence d’une nouvelle humanité.

 

 

Dans les liens qui nous unissent au-delà de nos différences, recevez mes meilleures pensées.

 

Fraternellement.

 

Serge Toussaint

Grand Maître de l’Ordre de la Rose-Croix

 

http://www.blog-rose-croix.fr/20101209appel-a-la-tolerance/

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
9 décembre 2013 1 09 /12 /décembre /2013 08:45

00 APPEL DES ROSE CROIX A LA TOLERANCE

 

 

À tous les hommes et toutes les femmes de bonne volonté Comme chacun peut le constater, l’humanité va mal et se déchire dans des divisions de tous ordres. Outre la crise financière, économique et sociale à laquelle elle est confrontée depuis plusieurs années, elle est en proie à nombre de tensions, de conflits et de guerres dont la plupart ont leur origine dans une faiblesse majeure de la nature humaine : l’intolérance. Cela laisse supposer que si la majorité des êtres humains faisaient preuve de tolérance dans leurs jugements et dans leur comportement, le monde irait beaucoup mieux et s’en trouverait considérablement apaisé, ce que chacun devrait souhaiter.

 

 

Mais qu’est-ce que la tolérance ? D’une manière générale, c’est l’aptitude à respecter les idées qui sont différentes des nôtres et même qui s’y opposent, et ce, dans tous les domaines : religieux, politique, culturel, artistique, etc. Je pense que le meilleur moyen de nous montrer tolérants dans la vie courante est de reconnaître que nous sommes imparfaits, que nous ne savons pas tout, et que nous sommes sujets à l’erreur. Cela n’est pas facile, car nous avons tous un ego, et celui-ci, en raison même de sa nature, nous incite généralement à croire que nous sommes, sinon parfaits, du moins bien meilleurs que nous ne le sommes. C’est également sous son influence que nous avons tendance à considérer que nous avons raison de penser, de dire et de faire ce que nous pensons, disons et faisons en telle ou telle circonstance.

 

 

L’un des domaines où l’intolérance crée le plus de dommages est la religion. Combien de crimes et de guerres a-t-elle générés au cours de l’Histoire ? Combien de divisions, de disputes et de fâcheries a-t-elle causées dans les familles ou entre amis ? Et malheureusement, il en est toujours ainsi. Pourtant, aucune religion n’a le monopole de la Foi, et aucune ne connaît la Vérité. Si Moïse, Bouddha, Jésus, Mahomet et autres messies ou prophètes du passé revenaient sur Terre, il ne fait aucun doute qu’ils condamneraient toutes les formes d’intégrisme et de fanatisme auxquels les religions, qui sont respectables en elles-mêmes, ont donné naissance au cours des âges. Et si Dieu existe, au sens qu’elles Lui donnent à travers leur credo respectif, Il est le même pour tous. Dès lors, comment penser qu’Il puisse soutenir ou cautionner la malveillance, la rancœur et la haine ?

 

 

S’il est essentiel que les dirigeants et les fidèles de toutes les religions se montrent tolérants les uns envers les autres et se considèrent mutuellement comme des croyants plutôt que comme des fidèles de tel ou tel culte, il faut également qu’ils respectent tous ceux qui ne croient pas en Dieu et ne mènent aucune quête religieuse ou spirituelle. Inversement, ces derniers doivent comprendre et admettre que l’on puisse être croyant et puiser dans la Foi, sinon une raison de vivre, du moins un idéal de vie. Malheureusement, comme c’est le cas de la religiosité, l’athéisme génère parfois des comportements intégristes, notamment lorsqu’il est militant et qu’il dévoie la laïcité à des fins laïcistes.

 

 

La politique est également un domaine où règne l’intolérance, avec tout ce qui en résulte en termes de tensions, de divisions, d’oppositions, de rivalités, etc, non seulement entre les citoyens d’un même pays, mais également entre les nations. Si tel est le cas, c’est parce que chacun projette en elle son vécu, ses pulsions, ses frustrations, ses convictions, ses aspirations, ses angoisses, etc. Mais là encore, aucun parti ni aucun système, aussi démocratique soit-il, ne détient la Vérité à l’exclusion des autres, d’où la nécessité de dialoguer, d’échanger et de puiser dans des points de vue différents une opportunité de remettre les nôtres en cause. En cela, le sectarisme politique est tout aussi destructeur que le sectarisme religieux, notamment lorsqu’il se confond avec le pouvoir.

 

Serge Toussaint

Grand Maître de l’Ordre de la Rose-Croix

 

 

Partager cet article
Repost0
7 décembre 2013 6 07 /12 /décembre /2013 09:22

00 MESSAGE DU 5 12 2013

 

 

Ce message d'Afra coïncide avec la mort de Nelson Mandela. Il a fait de sa vie un destin pour soutenir un peuple.....

 

 

 

Je suis Afra, et je me dois d’intervenir maintenant. J’œuvre activement avec mon équipe (incarnée et désincarnée) pour la transformation de l’Afrique.

 

 

Toujours et encore, ce continent est le plus négligé sur Gaïa. Et pourtant le début de l'histoire d’Adam, toute son origine a débuté là.

 

 

Ce continent a permis l’édification de "Mu" - la Lémurie, puis l’Atlantide.

 

 

Et par le biais de sites consacrés, l’Afrique détient les codes quanta originels de la création humaine. Nous téléchargeons ces codes dans la nouvelle grille pour les libérer et vous libérer.

 

 

D’ailleurs tous ces sites, et quel que soit l’endroit sur la terre, seront libérés des anciens codes de création ; ceci pour vous permettre de changer de configuration. En échange, une conversion sera faite et de nouveaux cryptogrammes serviront le plan pour faire aboutir le dessein originel.

 

 

Pour 2014, le cœur de l’Afrique augmentera son taux de lumière. Des ajustements qui équilibreront les forces ne passeront pas inaperçus. Des sceaux solaires vont dissoudre l’ombre et la cabale projetées sur ce continent.

 

 

Cette mise à niveau vibratoire est à l’aube d’une nouvelle ‘star-gate’ qui impulsera le nouveau collectif.

 

 

Comprenez, l’Alliance émane depuis le pilier de la sagesse antique et à travers les temps pour vous rappeler que vous participez à un plan incommensurable.

 

 

Vous êtes tous ici, dans ce temps, pour une raison : celle d'un processus pré-ordonné qui donne un sens à votre vie.

 

 

Le firmament vous demande de méditer à la raison qui vous pousse à vous aligner maintenant, et à transcender votre identité et votre ego pour entrer dans une harmonie collective.

 

Les codes quanta autorisent la renaissance spirituelle à l'échelle mondiale et redéfinissent les relations. En particulier dans vos zones de conflit.

 

 

Le 21ème siècle nous permettra d’installer l’humanité en une seule famille, et non plus en des nations désunies.

 

 

Auteur : Aeolai

 

Source : ODYSEE-CHRISTAL.com

 

http://www.choix-realite.org/6997/message-de-051213

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
5 décembre 2013 4 05 /12 /décembre /2013 09:26

00 J AI RECU CE QUE JE DONNERAI

 

 

 

 

Tout ce que nous vivons est le résultat non pas seulement de ce qui fut, mais aussi de ce qui sera.

 

 

C'est à dire que la loi de cause à effet s'applique au-delà du temps, et que nous recevons au présent ce qui parfois adviendra dans le futur dans notre vie.

 

 

C'est pour cela qu'il n'est pas étonnant de donner ce que nous avons reçu dans notre enfance, puisque nous avions reçu ce que nous avions déjà projeté à un niveau de nous même se trouvant hors temporalité.

 

 

Mais le cours, la destinée de notre vie est-elle aussi inéluctable que cela ? N'y a-t-il pas un moyen de s'extraire de cette double causalité de cette roue karmique à double sens ?

 

 

Si, nous savons que c'est possible, mais pour cela il faut se purifier, aimer et offrir du soulagement et du bonheur autour de soi. Avec tout cela, l'on se prépare une libération aux souffrances, et un ticket d'entrée dans ce qui est appelé la providence, c'est à dire la véritable liberté de notre âme redevenue divine.

 

Le monde n'est-il pas plus merveilleux quand on sait cela ?

 

Auteur : Tomtom333

 

http://www.choix-realite.org/6852/jai-recu-ce-que-je-donnerai

 

 

 

Partager cet article
Repost0
3 décembre 2013 2 03 /12 /décembre /2013 08:46

00 AGIR AVEC FOI POUR ATTEINDRE SON BUT

 

 

Il arrive souvent que nous ne sachions que faire devant un problème.

La première chose pour le résoudre est de le comprendre dans sa totalité et pour cela nous avons besoin de prendre du recul.

Il est bon de noter sur une feuille ce qui arrive, ce qui a pu le provoquer et les conséquences envisagées à ce jour.

Sachant que le futur n’est qu’une succession de moments présents, nous pouvons alors modifier ce qui est probable…

C’est le secret du pouvoir de l’esprit qui agit dans la partie subconsciente.

Il est bon de se poser les bonnes questions :

Quelle solution aimerions-nous voir arriver ?

Quelle serait l’idéal si nous pouvions la choisir… ?

Écrivez cette solution idéale.

 

 

Ensuite, après cette phase mentale, il est nécessaire de passer à la phase action...

 

Voici un exemple de projet pour une personne ayant postulé pour un emploi :

 

 

Solution idéale réfléchie : « je suis embauché(e) dans telle entreprise avec un bon salaire. Je peux y développer mes talents. J’ai de bons collègues et des chefs sympas. Mes horaires sont adaptables et l’ambiance sympathique. Je peux m’y épanouir tout en gagnant bien ma vie et pouvoir ainsi bien éduquer mes enfants ».

 

 

Action concrète : la personne écrit ces phrases en gros et les colle un peu partout dans la maison de manière à pouvoir la lire à tout moment, sans oublier le lieu magique.. L’endroit de libération… les WC !

 

 

2/ Le soir au coucher et le matin au réveil, pendant 2m, elle répète ces phrases avec foi que c’est en cours de création, après s’être centrée dans son cœur et reliée à sa partie la plus haute, à son Soi supérieur, à sa Source, à Dieu, à l’Univers…

Durant la journée ; il est possible de répéter ces phrases comme un mantra ou de les chanter, ce qui est encore plus joyeux.

 

 

3/ En conduisant, en marchant, en balayant, en bricolant… elle peut répéter ces phrases et broder autour du genre ‘ce poste est parfait pour moi, je m’y sens déjà bien, grâce à ce poste je vais pouvoir me payer ma voiture….’. Bref, vivre comme si c’était déjà fait et remercier pour ce qui est en train d’arriver et qui sera super!

 

 

Il est important d’y croire et de garder une haute valeur de soi. « Je mérite ce poste, on peut me faire confiance, j’ai tous les talents nécessaires… »

 

 

Plus nous croyons avec foi et plus notre esprit enregistre… plus nous y mettons de joie et plus il accepte !

 

Attention simplement au saboteur intérieur dénigreur qui peut se manifester sous formes de pensées, ou par l’intermédiaire d’autres personnes : ‘et si je n’étais pas pris(e) ?… et s’il y avait quelqu’un de meilleur que moi ?… ‘ Ou : ‘penses-tu être capable ?’ ‘Es-tu assez compétent ?’…

Nous sommes champions pour nous empêcher d’être !

 

 

Sans réflexion et sans action, rien ne peut se faire en conscience.

Nous subissons… nous croyons que rien ne peut être changé, que c’est le destin, la faute des autres, alors que nous sommes l’aimant de nos créations.

Mais en s’habituant à créer sa vie en conscience tout devient possible !

Et une bonne habitude s’ajoutant à une autre… nous devenons constructeur conscient de notre vie, ce pour quoi nous sommes venus sur terre !

 

Bonnes solutions et bonnes créations !

Joéliah

 

Rédigé par : Joeliah

Mon jardin: http://lejardindejoeliah.com

 

Partager cet article
Repost0
1 décembre 2013 7 01 /12 /décembre /2013 10:55

00 LA LOI DE RESONNANCE

 

Même si tout s’écroule dans l’ancien monde, la force, la volonté, la vérité et la confiance en ce que vous êtes créeront ce nouveau monde, même parmi les décombres ! Cela ne veut pas dire que vous marcherez sur des décombres, cela veut dire que l’association de pensées positives, de pensées de beauté, d’harmonie, de joie et d’Amour peut créer un monde totalement différent de celui dans lequel vous vivez.

 

 

Voici comment se passent les projections de pensées : aujourd’hui vous êtes malheureux, vous êtes dans une situation épouvantable, donc vous créez des pensées de souffrance, de tristesse et de révolte. Une, deux, dix ou mille personnes sont dans le même état d’esprit. Toutes leurs pensées s’associent et créent un état encore plus détestable que celui qui est le leur (et le vôtre). Ces pensées vont donner une force considérable à la souffrance, à la révolte et à la violence.

 

 

Si malgré que vous soyez dans certaines difficultés vous pensez que tout s’arrangera, que finalement vous avez la santé parfaite, que vous êtes dans la sérénité, dans la confiance, dans la joie, dans la fraternité et bien évidemment dans l’Amour, vous lancerez ces petites graines qui s’associeront à toutes les autres pensées similaires, ce qui, à ce moment-là, aura un impact très important sur votre vie et sur la planète.

 

 

Alors essayez de vous dire : « je ne veux pas penser à ce qui est inférieur ! Je ne veux pas donner d’énergie à ce qui est inférieur ! Je veux maintenant consacrer ma vie à ensemencer le monde avec tout ce qui est parfait, avec tout ce qui est beauté, avec tout ce qui est joie, harmonie et Amour ». Vous verrez que votre monde changera avec une très grande rapidité.

 

 

Vous savez que c’est une réalité, mais souvent vous ne le faites pas parce que vous êtes prisonniers de votre vie, de ce que l’on vous impose et de vos lois stupides ; vous vivez au travers de tout cela en vous révoltant intérieurement et extérieurement. Vous n’avez pas pris la mesure de votre pouvoir, donc vous laissez celui-ci endormi en vous. (Lorsque nous parlons de pouvoir, nous parlons du pouvoir totalement positif, du pouvoir de créer ce qui est beau).

 

 

Si vous utilisiez votre pouvoir intérieur pour créer ce que vous désirez, bien sûr en fonction des lois dont nous avons parlé, soyez certains que votre vie serait différente. Il y aurait des réajustements permanents dans le bon sens ! En plus de cela vous aideriez très grandement toutes les personnes qui seraient dans des énergies inférieures, car il émanerait de vous une lumière qui absorberait les ténèbres, les énergies inférieures associées.

 

 

Rien ne pourra jamais résister à la Lumière ! Tout ce dont nous avons parlé est lumière créatrice ; l’Amour est une Lumière. Si nous pouvions mettre en équation la joie, la sérénité, la paix et la fraternité, nous dirions que ce sont des lumières qui ont des taux vibratoires différents mais qui servent le même but. Dans les temps actuels, il est important de comprendre tout cela, afin de pouvoir, de façon plus ou moins importante, le mettre en application jour après jour.

 

 

Si un matin, en vous levant, vous pensez : « je n’ai pas le moral », appelez la joie, chantez, et vous verrez que la joie viendra très vite. Donc au lieu de donner de l’énergie à quelque chose qui ne servira ni à vous ni aux autres, vous donnerez de l’énergie à l’égrégore de Lumière.

 

 

Si nous vous parlons de cela, c’est que c’est très important ! Regardez autour de vous et vous comprendrez ! Vous comprendrez qu’il faut faire le contrepoids et que vous avez tous la capacité d’absorber ce qui n’est pas Lumière autour de vous en projetant ce qu’il y a de plus beau en vous.

 

 

Il y aurait encore beaucoup de choses à dire, mais nous en terminons avec ce sujet pour l’instant ».

 

 

Auteur

Monique Mathieu

Source

DUCIELALATERRE.org

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
29 novembre 2013 5 29 /11 /novembre /2013 10:44

    00 LA LOI DE RESONNANCE

 

 

"Nous allons parler de la loi de résonance. C’est très important, car si vous aviez conscience de ce que peut générer une pensée qui s’associe à une autre pensée, puis à une autre et en encore à une autre pour former un égrégore positif ou négatif, vous feriez beaucoup plus attention à vos pensées, à vos paroles et même à vos émotions.

 

 

Actuellement votre monde, comme vous le dites, « tourne à l’envers », mais ce n’est pas d’aujourd’hui ! La seule différence c’est qu’aujourd’hui beaucoup d’êtres humains se rendent compte qu’il tourne réellement à l’envers.

 

 

Il n’y a plus de respect, les êtres humains ignorent ou veulent ignorer les Lois Universelles. Cependant, derrière cette absurdité, il y a une poussée gigantesque de beauté, d’Amour, de fraternité et de vérité. Les êtres humains ne se rendent pas encore totalement compte de ce qui les pousse vers ces nouvelles notions de vie, mais ce sera plus fort qu’eux car ces notions sont le devenir de ce monde et de l’humanité.

 

 

Que se passe-t-il actuellement sur votre monde un peu fou ? Vous vivez l’explosion de certaines énergies. C’est comme si des forces jouaient avec vous pour exacerber ce que vous êtes et pour dresser les êtres humains les uns contre les autres ; à ce niveau-là, c’est totalement positif, car cela fait réagir les consciences dans la tolérance, dans l’acceptation ou simplement dans les questionnements comme : « Pourquoi cela existe-t-il ? Que pouvons- nous faire pour que cela n’existe plus ? Devons nous être totalement tolérants ou devons-nous nous référer aux Lois de l’Univers ? »

 

 

Les Lois de l’Univers sont totalement différentes des lois humaines. Nous ne ferons pas de parallèle car ce serait trop long. Les plus belles Lois de l’Univers sont les lois de respect, d’Amour, de fraternité, de vérité, de joie, de conscience de ce que vous êtes !

 

 

Tant que vous jouerez encore à vous faire peur, tant que vous jouerez encore à vous faire mal, à ne pas vouloir comprendre, vous créerez des égrégores qui auront automatiquement une réaction sur ce que vous êtes.

 

 

Pourquoi, maintenant, est-ce que nous ne parlons pratiquement plus de votre devenir, de ce que deviendra la Terre, et bien évidemment de votre avenir ? Tout simplement en raison de la loi d’action-réaction, action des pensées et réaction par rapport à ce qu’elles créent.

 

 

Nous vous avons très souvent dit : plus vous envoyez de l’Amour, plus vous créez un monde de beauté, plus ce monde se crée ! Il se crée indépendamment de vous, car la pensée se reliant aux forces de l’Univers donne la possibilité aux hommes de changer leur destin. Si les hommes génèrent des pensées inférieures, ces pensées s’associent et peuvent générer de grandes catastrophes sur votre monde.

 

 

La suite  dimanche matin 1er décembre.

 

 

 

Auteur

 

Monique Mathieu

 

Source

 

DUCIELALATERRE.org

 

 

 

Partager cet article
Repost0
27 novembre 2013 3 27 /11 /novembre /2013 09:36

00 A PROPOS DE L UTHOPIE TOUSSAINR

 

Depuis quelque temps, on réentend parler d’utopie, le plus souvent en réaction à l’époque troublée que nous traversons et à la désespérance ambiante. Selon les cas, ce sont des personnalités civiles, politiques ou religieuses qui en font état, sans pour autant définir ce qu’ils entendent par « utopie ». Mais au moins ont-elles le mérite de remettre dans l’actualité une notion qui avait quelque peu disparu et qui est pourtant porteuse d’espoir.

 

 

Dans la plupart des livres de référence, le mot « utopie » est défini comme « une société idéale mais imaginaire, telle que la conçoit et la décrit un auteur donné », ou encore comme « un projet social dont la réalisation est impossible ». Au cours des siècles passés, nombre de philosophes et de penseurs ont imaginé des utopies et décrit la société idéale, telle qu’ils la concevaient. Parmi eux, citons notamment Homère, Plutarque, Ovide, Virgile, Saint Augustin, Platon, Thomas More, Campanella, Rabelais, Jean Valentin Andreae, Francis Bacon, John Harrington, Voltaire, Charles Fournier, Aldous Huxley, etc.

 

 

Etant donné qu’une utopie se rapporte généralement à une société idéale dont la réalisation est impossible a priori, on peut se demander en quoi elle est utile. En fait, tout dépend de son contenu : si les principes sur lesquels elle repose sont véritablement humanistes et visent réellement le bonheur de tous, elle est alors un vecteur d’espérance et cultive l’idée qu’il est possible de créer un monde meilleur, ce à quoi tous les hommes aspirent plus ou moins consciemment. Si, en plus, elle incite tout individu à se parfaire sur le plan individuel, elle contribue parallèlement à l’élévation des consciences, ce qui devrait être le but de tout projet de société.

 

 

En dernière analyse, la valeur d’une utopie réside autant dans la noblesse des idéaux qu’elle porte en elle que dans le fait de savoir s’il est possible ou non de la réaliser, ce qui fit dire à Platon : « L’utopie est la forme de société idéale. Peut-être est-il impossible de la réaliser sur Terre, mais c’est en elle qu’un sage doit placer tous ses espoirs. » J’ajouterai qu’une utopie ne peut être valable que si elle cherche à faire le bonheur des hommes avec eux, et non malgré eux. Cela suppose qu’elle soit imaginée et mise en œuvre, sinon par des sages, du moins par des penseurs épris de sagesse.

 

 

En 2001, l’Ancien et Mystique Ordre de la Rose-Croix a publié un Manifeste intitulé  Positio Fraternitatis Rosae Crucis, dans lequel ses dirigeants ont exprimé leur inquiétude sur l’état du monde, non sans donner des bases de réflexion pour le rendre meilleur et plus humaniste. Ce Manifeste se termine par un texte qualifié d’« Utopie rosicrucienne », que chacun peut lire sur le site www.rose-croix.org Je vous invite donc à le faire.

 

Serge Toussaint

Grand Maître de l’Ordre de la Rose-Croix

 

http://www.blog-rose-croix.fr/20110408a-propos-d-utopie/

 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : cheminphilosophique
  • : Je suis passionnée de philosophie, je partage avec vous ces textes et citations qui font partie de moi.
  • Contact

Bienvenue sur mon blog!

Entrer chez moi, c'est découvrir mes idéaux, mes créations personnelles et d'autres thèmes qui me passionnent.
 

Bonne visite !

 

 

Ce blog a été créé le 22-08-2010 par mon adorable petit-fils Maxime


 

1 NOUVELLE SEPARATION

 

***

hobbies

 

  compteur pour blog