Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
30 juin 2013 7 30 /06 /juin /2013 21:24

00 LA TERRE PAIX

 

Ne laissez dépendre votre bonheur de personne d’autre que vous

 Votre réalité n’a de réalité que celle que vous lui donnez !

 

 

 

Dans la non-dualité se laisser-être au cœur du Soi

 

Guérir avec la puissance infinie de l'amour : c’est ce que transmet Bruno Berthelot à partir de la Source de Vie en lui. Alors accordez-vous enfin au diapason de la vibration originelle : l’Amour inconditionnel !

 

 

 

Interview de Bruno Berthelot par Marjolaine Watelle de Soleil Levant : mai 2013

 

 

 

MW : Bruno, quel chemin vous a amené à proposer vos ateliers d’éveil à l’Amour sans condition ?

 

C’est bien sûr un chemin d’Amour et de Conscience… En fait, un chemin d’abandon et d’Amour de la Vie. C’est-à-dire une attitude intérieure, celle de ma Divine Attitude. J’ai tout naturellement suivi le parcours de l’Amour qui se cherche pour se retrouver. Et si je me suis trouvé, c’est simplement pour avoir arrêté la quête et m’être reconnu. Reconnu dans l’acceptation de « qui je suis vraiment » ! Il y a révélation dans la reconnaissance. Et ce mot « reconnaissance » est important. Car le chercheur est le cherché et l’énergie du chercheur – cette partie de nous qui est en quête spirituelle – est propulsée par le besoin de reconnaissance, le besoin d’être aimé. Il faut préalablement créer ses limites pour s’apercevoir ensuite qu’on est l’illimité ! En fait nous sommes la Vie qui se goûte elle-même à travers nous pour se reconnaitre comme étant la Vie. C’est pourquoi il est vital d’aimer qui nous sommes. D’aimer dans l’Amour de soi, avant de passer à l’Amour du Soi. De s’aimer en tant que « vitrail ». Le vitrail qui est indispensable pour rayonner la Lumière. Pour revenir à l’origine de mon parcours, il ya eu en 2004 une immense souffrance personnelle qui a déchirée ma cuirasse. Et dans cette déconstruction il y a eu cette révélation, cet éveil… Comme la découverte de ma vraie Nature, l’Amour Inconditionnel qui jaillit dans l’accueil de ma vulnérabilité. Toute souffrance nait toujours de la résistance ; l’Amour lui ne résiste jamais, il aime sans modération ! Ensuite il y a eu toute l’investigation de mon identité suprême et puis comme une grâce, l’abandon à la Vie à fait le reste… Reste cet espace intérieur qui ressent, perçoit dans une totale liberté d’Être, une liberté qui accueille sans condition tout ce que je perçois. Une liberté sans identité, un rien qui est TOUT. C’est l’Amour inconditionnel qui est la force d’inclusion et d’unité qui nous révèle la non-dualité. Ensuite, il y a la foi en Soi qui est juste la reconnaissance de notre Essence. Comme un arbre qui se prenait pour l’écorce et qui se reconnait comme étant la sève, cette Source de Vie qui coule en lui. Et dans l’expression de celle-ci, spontanément en soi, se trouve la vocation et la mission de partager de transmettre, de rendre accessible En fait simplement de contribuer modestement à faire aimer l’Amour. En d’autres termes, d’infuser l’infini dans le fini.

 

 

 

MW : Quel message principal enseignez-vous ?

 

La Divine Attitude c’est un message d’Amour bien sûr, en fait c’est de rendre le pouvoir à la Vie… Car seul l’Amour permet de laisser être CE QUI EST ! Et l’Amour c’est tout ce qui reste quand les illusions s’évanouissent. Et parmi les illusions, il y a l’illusion de la séparation dans laquelle la peur prend racine. Mais l’Amour est l’ultime guérison, l’Amour est l’ultime liberté, celle d’aimer sans avoir besoin d’être aimé. L’Amour se donne et aime sans s’attacher à l’objet de l’Amour. Ce message, je l’ai reçu avec l’éveil à ma vraie nature. S’éveiller c’est se découvrir. Et je me suis découvert en me découvrant, quand ma raison d’être individuelle s’est mise au diapason de la raison d’être Universelle. Toute Vie vécue dans l’Amour est abondance, félicité et rayonne la grâce de l’instant. L’instant présent est comme la caresse de l’éternité tout au fond de notre cœur. Aujourd’hui vivre dans l’intelligence du cœur est une nécessité. Le manque d’Amour est la cause de toutes les souffrances. L’urgence d’aimer est l’état d’urgence de toute l’humanité. C’est le message primordial que la Vie fait passer à travers moi. Il y en a d’autres, reliés aux ateliers et aux enseignements que je dispense : ne rien faire, désapprendre, ressentir, arrêter la quête spirituelle car le chercheur en nous est l’obstacle… En fait, chacun est complet à l’intérieur de lui, chacun devient sa propre référence, sa propre vérité, dans l’autonomie de sa vraie nature en prenant la responsabilité de son bonheur. En créant la Paix à l’intérieur de Soi, l’Amour illumine toutes les avenues de la Vie. Car l’Amour est un état d’être. L’Amour est Dieu. Et c’est notre capacité à aimer qui nous fait devenir le Créateur que nous sommes déjà. Alors soyons davantage des créateurs, plutôt que des réacteurs.

 

 

 

MW : Que peut attendre un participant à l’un de vos ateliers ?

 

Il y a une citation de Maître Eckhart qui exprime tout le sens ou plutôt l’essence même de mes ateliers. Car lorsqu’on perd le sens on trouve l’Essence. Cette citation est : « l’Amour nous fait devenir ce que nous aimons ». Comme cela est juste… Puisse chacun tomber amoureux de l’Amour ! Pour revenir à votre question, le participant à l’un de mes ateliers ne peut s’attendre à ne plus avoir d’attentes, car cela constituerai toujours une attente… Dans les faits, plus concrètement, chaque participant peut expérimenter et ressentir cette puissante énergie d’Amour par des exercices de lâcher-prise, de sensorialité, d’ouverture à la pleine Conscience et à la non-dualité qui est Unité. C’est aussi une initiation à l’art de l’attention, à l’instant Présent, bien au-delà des limites issues des conditionnements reçus. Cette écoute intérieure qui ressent ce qu’elle accueille, est Amour. Et dans cette inclusion en nous de tout ce qui est perçut, chacun peut faire « UN AVEC » en toute bienveillance et sans jugements. Chacun apprend aussi à stimuler cet Amour, à le ressentir, à le sensoriser, à le transmettre, à le partager, bref à mettre en création le Créateur qu’il est déjà. Car si l’Infini existe c’est parce que vous y avez pensé, puis vous l’avez ressenti, c’est-à-dire créé. C’est un chemin d’autonomie qui ramène à la Source en ouvrant le cœur de chacun dans la joie et la Paix. Un rappel à soi, un appel au Soi ! Mes ateliers sont comme des appels à témoins, au témoin intérieur que nous sommes, plus précisément dans l’investigation du ressenti de ce témoin intérieur : la Vie en chacun de nous. Et la Vie ne peut défendre aucun point de vue, car elle les contient tous. Alors écouter la Vie en Soi c’est comme la rencontre de deux ouvertures, dans la foi de notre reconnaissance...

 

 

 

MW : Comment définir l’énergie de l’amour ?

 

Comment définir l’indéfinissable ? On peut dire que l’Amour Inconditionnel est une grâce, c’est la douceur, le pardon, la compassion, la bienveillance, l’accueil, la protection, l’humilité, l’ultime consolation, la suprême guérison et finalement l’Abandon… Se laisser-être, se laisser vivre par la Vie. Aimer est bien l’ultime liberté. L’Amour est notre Essence, car tout se crée dans cette vibration originelle d’Amour. Au-delà des apparences, tout n’existe que par cet Amour, depuis et même avant le big-bang ! L’Amour est partout, il inclut tout, se reconnait, s’amplifie, se réjouit. Seul l’Amour existe, puisse chacun le mettre en existence dans son cœur, pour qu’ensemble nous créons une humanité amoureuse de l’Amour afin de dissoudre cet ego collectif qu’on appelle le monde et qui n’est qu’une illusion, co-créée par chacun. C’est ce qui m’anime, avec l’association spirituelle Divine Attitude et très bientôt avec le mouvement humaniste et fraternel : Désir d’Humanité. La Vie nous demande de vivre notre reliance dans la reconnexion des énergies de renouveau. En fait tout est l’expression de l’Unité. C’est comme si dans sa création, l’Amour expérimentait toutes les différentes expressions de lui-même. Alors, tomber en Amour de ce qui semble nous déranger (nos projections), constitue notre Paix avec l’unification de nos facettes.

 

 

 

 

 

Auteur : Bruno

 

Source : DIVINE-ATTITUDE.org

 

http://www.choix-realite.org/6715/seveiller-a-lamour-inconditionnel-le-chemin-de-la-non-dualite-dans-la-paix-du-coeur

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost0
29 juin 2013 6 29 /06 /juin /2013 21:08

00A PROPOS DU DOPAGE

 

 

Régulièrement, il est fait état du dopage dans le sport, suite à des contrôles positifs ou à des performances hors norme (cyclisme, athlétisme, natation, etc.). S’ensuit toujours une polémique entre ceux qui considèrent que cela fait désormais partie des mœurs sportives et qu’il faut l’accepter, et ceux qui continuent à penser que cela s’apparente à de la triche et ne devrait en aucun cas être toléré.

 

 

 

 

Comme de nombreux Rosicruciens, je fais partie de ceux qui pensent que se doper revient à tricher et, par conséquent, que cela devrait être interdit et sévèrement sanctionné. De mon point de vue, la triche est totalement incompatible avec les valeurs du sport et lui retire tout intérêt. Un sportif ne devrait s’en remettre qu’aux qualités physiques, mentales et psychologiques qu’il a développées naturellement, à force de travail, de discipline et d’entraînement. Les acquérir, les amplifier ou les entretenir par l’absorption de produits dopants me semble immoral et anti sportif.

 

 

 

 

La question qui se pose est de savoir pour quelles raisons un sportif peut en venir à se doper. La réponse à cette question a priori naïve tient dans la finalité même du sport : gagner, être (le) meilleur, vaincre l’adversaire, être victorieux, etc. Dès lors, la tentation existe de recourir à des subterfuges pour atteindre cet objectif, d’autant qu’en plus des honneurs qui en résultent, il y a de nos jours des enjeux financiers qui dépassent l’entendement, en particulier dans le sport professionnel.

 

Partant du principe que de nombreux sportifs se dopent et qu’il est impossible de les en empêcher, certains pensent que le mieux serait d’autoriser le dopage et même de le légaliser. Je ne partage pas du tout cet avis, car cela reviendrait à officialiser la tricherie et à autoriser une nouvelle forme de compétition : l’absorption de produits dopants. Indépendamment du fait que cela me semble immoral, certains sportifs auraient les moyens financiers de se procurer ce qui est à la fois le plus efficace pour la performance et le moins nocif pour la santé, alors que d’autres ne bénéficieraient pas de ces moyens.

 

 

 

Les choses étant ce qu’elles sont, il semble bien loin le temps où l’on aimait dire, sans pour autant s’y conformer résolument : «L’essentiel n’est pas de gagner, mais de participer» (formule attribuée à Pierre de Coubertin). Comme c’est le cas de la plupart des domaines de la société, le sport est tombé sous la domination de l’argent et du “business”. Tout le monde le sait et, apparemment, beaucoup s’en accommodent.

 

Serge Toussaint Grand Maître de l’Ordre de la Rose-Croix

 

 

http://www.blog-rose-croix.fr/20120106a-propos-du-dopage/

 

 

Partager cet article

Repost0
28 juin 2013 5 28 /06 /juin /2013 21:11
0 NOUVELLE FLEUR
 
 
Le lâcher prise
 
 
Le lâcher prise, c’est quoi ?
 
 
 
Ce n’est pas fuir le réel par distraction "allez, change-toi les idées" ou l’auto persuasion.
 
 
 
"Détends-toi, tout ira bien" : ça nous savons déjà le faire et parfois d’ailleurs ça marche. Mais pas toujours,  lâcher  prise, c’est autre chose, de bien utile aussi, c’est rester-là, présent, dans une attitude mentale particulière.
 
 
 
Rester-là en renonçant à contrôler, à trouver une solution.
 
 
 
Pourquoi vouloir changer le problème ? Et si nous commencions par changer notre réaction au problème ?
 
 
 
Rester-là. Faire confiance à ce qui va arriver. Sans naïveté, mais avec curiosité, sans cesser d’être attentif, comme un nageur qui interrompt ses mouvements et se laisse porter par le cours du fleuve. Il ne s’agit pas de passivité, mais de présence !
 
 
 
Lâcher prise, ce n’est pas être passif, mais au contraire chercher principalement à tirer une leçon des conséquences inhérentes à un événement.
 
 
 
Anonyme
 
 
 
 
 
 
                                
 
                                  0000 SEPARATION MAYA
 
 
 
 
 

Un jour à la fois

 
00 UN JOUR A LA FOIS
 
 

Comme la maladie donne un teint terne à notre peau ou à nos yeux, les mauvais sentiments font leur marque sur notre visage et dans notre regard.

 

Si la haine et la colère déforment certainement nos traits de façon évidente, il est difficile de cacher indéfiniment d’autres sentiments peu enviables.

 

 

Même celui qui me sourit en face, mais qui me hait en secret, ne peut dissimuler longtemps ses vrais sentiments puisque, tôt ou tard, je finirai par me sentir mal en sa présence.

 

 

J’apprends à lire dans les yeux et à faire confiance à mon "sixième sens" afin de savoir vraiment à qui j’ai affaire, car je sais que je ne serai jamais mal à l’aise avec de vrais amis ou, à tout le moins, je serai capable de clarifier toute brouille ou incertitude qui se présentent.

 

 

Aujourd’hui, je cherche à être moi-même pareil à un miroir frotté pour que ceux et celles qui me regardent aient envie de me ressembler.

 

Hervé Dubois

 

http://motiviation-energie.skynetblogs.be/archive/2013/06/27/un-jour.html

 

 
 

Partager cet article

Repost0
27 juin 2013 4 27 /06 /juin /2013 21:08

0 A PROPOS DU HASARD

 

 

 

La question majeure qui se pose à propos du hasard est de savoir s’il existe ou non, que ce soit en ce qui concerne l’origine de l’univers et de la vie sur terre, ou à propos de ce qu’il advient dans l’existence de chacun d’entre nous. Nombre de scientifiques font du hasard (et de la nécessité) un facteur déterminant en toute chose. À l’inverse, les mystiques ont tendance à dire qu’il n’existe pas. Qu’en est-il exactement ?

 

Comme la plupart des Rose-Croix, je pense que le hasard n’existe pas, en ce sens que tout effet procède d’une cause. Pour reprendre l’exemple de l’univers, il est le résultat d’un processus d‘autant plus admirable qu’il repose sur des lois qui font l’admiration des savants, toutes disciplines confondues. Dès lors, comment penser que la Création est due au hasard ou à un concours de circonstances, de même que l’apparition de la vie sur terre ? Étant donné que l’on « juge un arbre à ses fruits », il paraît évident que l’une et l’autre sont les effets d’une Cause transcendantale, c’est-à-dire d’une Intelligence prodigieuse que les mystiques assimilent à Dieu.

 

Qu’en est-il maintenant du hasard dans l’existence humaine ? D’un point de vue rosicrucien, tout individu vient au monde dans un pays et une famille que son âme a choisis avant même de s’incarner, sachant qu’elle y trouvera les conditions générales qui contribueront le mieux à son évolution spirituelle. Au fur et à mesure qu’il grandit, il en vient à appliquer de plus en plus son libre arbitre et à forger lui-même son destin. Ainsi donc, au-delà des apparences et contrairement à l’opinion courante, ce n’est pas le hasard qui fait que telle personne naît à tel endroit, à tel moment. Naturellement, cela ne veut pas dire qu’elle est destinée à vivre définitivement dans le pays où elle est venue au monde.

 

Tout au long de notre vie, nous faisons des choses qui conditionnent notre existence, tant sur le plan personnel que familial, social, professionnel, etc. Considérer que tout ce qui nous arrive d’heure en heure, de jour en jour et d’année en année est dû au hasard, reviendrait à admettre que nous n’avons pas le libre arbitre et que nous ne pouvons pas influer sur notre avenir. Or, nous sommes en grande partie responsables de ce que nous pensons, disons et faisons au quotidien, et par là-même, de ce qu’il advient dans notre existence, en négatif comme en positif.

 

S’il est vrai que la vie de chacun d’entre nous est conditionnée en grande partie par ses propres choix, elle comporte néanmoins une part de ce que nous appelons « hasard », en ce sens qu’elle comporte des situations, des événements, des rencontres, etc., qui n’ont apparemment aucun lien direct avec ce que nous avons pu penser, dire ou faire. Lorsque cela a une connotation négative, on parle de « fatalité » ; lorsque cela a une connotation positive, on parle de « providence ». Mais dans les deux cas, cela ne doit rien au hasard, car il y a nécessairement une cause, une origine, une raison, une explication à ce qui nous arrive, même si c’est apparemment malgré nous.

 

En conclusion, je dirai que le hasard n’existe aux yeux des hommes que parce qu’ils ne peuvent comprendre, ni toutes les causes des événements qui jalonnent leur existence, ni toutes celles des phénomènes que la nature et l’univers révèlent à leurs yeux. Et dans nombre de cas, il faut voir en lui ce qu’Albert Einstein en a dit, à savoir « le chemin que Dieu emprunte lorsqu’Il veut rester anonyme ».

 

Serge Toussaint

Grand Maître de l’Ordre de la Rose-Croix

 

http://www.blog-rose-croix.fr

 

 

Partager cet article

Repost0
26 juin 2013 3 26 /06 /juin /2013 21:12

0 2 FLEUR

 

 

En spiritualité si l'on a le désir sincère de progresser vers plus de bonheur intérieur, de paix et pourquoi pas atteindre des niveaux de réalisations véritables, il faut prendre garde à ne pas s'engager dans une des nombreuses voies impasses spirituelles.

 

 

Alors il est très difficile d'affirmer que telle ou telle voie est une impasse, car elle ne le sera pas forcément pour tout le monde. En effet certaines âmes pourront gagner à suivre un faux gourou, un canard boiteux spirituel qui les amènera nulle part, ou alors qui tendra à les faire descendre dans ses méandres égotiques et pervers. Et au final, celle-ci découvrant le pot au rose, le démasquant, prendra une assurance et une force qu'elle n'aurait pu trouver sans cette expérience.

 

 

Mais enfin, mieux vaut ne pas prendre de risque et choisir une voie qui soit la plus efficace possible, la plus utile et bénéfique pour soi, et donc pour les autres.

 

 

Qu'est-ce qu'une voie impasse ?

 

 

C'est un système de pensée qui tendra à nous faire stagner, à nous empêcher de progresser véritablement vers la lumière d'amour, Dieu ou notre Soi.

 

 

Souvent l'on y trouvera des points communs qui seront ceux qui glorifieront notre état actuel et qui nous assureront que nous sommes déjà parfaits. Ainsi nos violences seraient parfaites, nos vices seraient parfaits et tous nos problèmes aussi. Tout cela ne serait que des illusions dont il ne faudrait pas s'occuper pour se focaliser sur la réalisation des merveilles du grand maître.

 

 

D'autres profitant de la faiblesse de certaines âmes les pousseront à s'investir de plus en plus dans une communauté, d'y laisser un peu d'argent, puis de plus en plus pour finir par y perdre leurs personnalités, et cela pouvant aller jusqu'à s'égarer au-delà de la mort.

 

 

Les canalisateurs et utilisateurs d'entités

 

 

Alors il faut aussi être attentif de la provenance des connaissances ou informations du maître, viennent-elles de lui, ou d'entités qu'il fait travailler pour lui ? Par exemple des canalisations d'entités qui le renseigneront sur telle ou telle chose, qui leurs permettront de soigner avec des énergies ou autres... Car cela n'est pas du tout la même chose au niveau spirituel, ce sont des niveaux nettement moins élevés où l'on peut toujours souffrir d'un égo tordu.

 

 

Certaines voies impasses nous promettrons mont et merveilles sans n'avoir rien à faire, et même mieux que cela, que nous sommes déjà merveilleux et formidables avec nos vices... bien sûr puisque le maître compte bien en profiter !!!

 

 

D'une manière générale un maître impasse aura le plus souvent d'une manière invisible des envies cachées, des intérêts auprès de ses disciples, financiers, sexuels ou tout simplement celui d'avoir une influence, un pouvoir sur eux.

Il pourra aussi les utiliser pour pomper leurs énergies (s'il a quelques pouvoirs psychiques) pour se renforcer et se confire à leurs dépens à tous les niveaux.

 

Cependant il ne faut pas s'arrêter à cela, et parfois il y a de bonnes choses à prendre mêmes chez les plus controversés. Mais d'une manière générale ne pas oublier ce que souhaite un véritable maître ou gourou : vous amener à la lumière, aux pieds du Seigneur pour y boire l'eau de la vie, les extases bonheurs de l'infini.

 

Auteur : Humblepapa

 

http://www.choix-realite.org/6651/les-voies-impasses

 

 

Partager cet article

Repost0
25 juin 2013 2 25 /06 /juin /2013 20:55

 

 

0 RENAITRE EN CONSCIENCE

 

 

La plupart des humains ne lâchent pas  prise, même lorsqu’ils croient avoir fait ce travail. Ils continuent de retenir les choses au lieu d’accueillir la nouveauté. Ils refusent cet échange par crainte de l’inconnu.

 

 

Tout se passerait tellement mieux si tous faisaient ce qu’ils veulent plutôt que ce qu’ils croient devoir faire.

 

 

Pourquoi essayer de contrôler les choses, pourquoi ne pas faire exactement ce qu’il vous passe par la tête? N’est-ce pas naturel pourtant d’avoir envie de suivre son instinct?

 

 

Etre en conscience c’est savoir que même si la logique n’est pas évidente, dans l’instant où une action vous est inspirée, le sentiment qui vient avec, lui, est très révélateur.

 

 

Avez-vous envie de faire cela ou pas? Est-ce que cette envie vous réjouit vraiment? Et l’idée du résultat vous comble-t-elle?

 

 

Si oui, c’est que votre cœur est en train de vous parler, suivez ce guide en lien direct avec la Source.

 

 

Cependant, une envie n’est pas une pulsion, une pulsion positive peut naître d’une envie mais l’inverse n’est pas vrai.

 

 

Si vous suivez une pulsion qui ne découle pas d’une envie vous pouvez alors faire les choses dans la précipitation, par peur du manque. A ce moment là le mental peut vous faire croire que vous aviez envie de cette chose.

 

 

Lorsque vous avez satisfait une pulsion, vous n’êtes toujours pas heureux, vous êtes temporairement rassurés cependant, mais il vous manque toujours quelque chose.

 

 

Vous ne serez en paix que si vous faites passer vos envies d’abord. L’énergie est maintenant disponible en vous comme elle ne l’a jamais été, utilisez-là comme il faut, en écoutant votre cœur.

 

Archange Mickaël canalisé par Aurélie Pech, le 14 juin 2013.

 

http://lapressegalactique.net/2013/06/16/renaitre-en-conscience-2/

 

Partager cet article

Repost0
24 juin 2013 1 24 /06 /juin /2013 21:02

0 A PROPOS DE L ALCHIMIE SPIRITUELLE

 

 

 

Comme vous le savez, les alchimistes du Moyen-âge pratiquaient l’alchimie matérielle (ou opérative) dans le secret de leur laboratoire, à l’aide d’outils et d’instruments insolites, parmi lesquels des cornues, des alambics, des creusets, sans oublier l’athanor, foyer principal des opérations. Leur but était de transmuter des métaux vils (généralement le plomb) en or, selon un processus qui comportait plusieurs étapes (sept d’après la plupart des livres de référence). À l’issue de ce processus, ils étaient censés obtenir la Pierre Philosophale qui, après avoir été réduite en poudre et projetée sur le métal en fusion, transformait celui-ci en or. Cela étant, rien ne permet d’affirmer qu’ils y soient vraiment parvenus.

 

 

 

Si l’Art Royal ou Grand Œuvre fait partie intégrante de la Tradition rosicrucienne, les Rose-Croix actuels s’adonnent plutôt à l’alchimie spirituelle. Celle-ci consiste à travailler sur nous-mêmes, afin de transmuter nos faiblesses et nos défauts (nous en avons tous) en leurs qualités opposées : pessimisme en optimisme, impatience en patience, paresse en courage, orgueil en humilité, intolérance en tolérance, etc. Le but d’une telle alchimie est de devenir meilleur sur le plan humain, avec tout ce qui en résulte de positif pour nous-mêmes et pour autrui. Malheureusement, trop peu de personnes ont conscience de l’intérêt et même de la nécessité de se livrer à cette transmutation mystique, ce qui explique en grande partie l’état quelque peu chaotique du monde.

 

 

 

Certes, il est difficile de transmuter un défaut, car tant qu’il n’est pas maîtrisé, il fait partie intégrante de notre personnalité et tend à s’exprimer chaque fois que les circonstances lui sont “favorables”. Pour réaliser sa transmutation, il ne faut surtout pas le combattre, car un tel combat le nourrit et lui donne encore plus d’importance. Comme je l’ai dit précédemment, on doit s’évertuer à lui substituer graduellement la qualité opposée. À titre d’analogie, le seul moyen de vaincre l’obscurité est d’y apporter la lumière. Au début, un tel processus est difficile, mais avec le temps, il vient un moment où cette qualité nous devient “naturelle”. Dès lors, le défaut concerné a été transmuté.

 

 

 

Si l’alchimie spirituelle est fondamentale pour transmuter graduellement nos défauts en leurs qualités opposées et en venir ainsi à exprimer ce qu’il y a de meilleur en nous, une autre forme de transmutation est tout aussi nécessaire : celle qui consiste à remplacer toute pensée négative qui nous vient à l’esprit par une pensée positive. Par «pensée négative», il ne faut pas entendre uniquement les pensées empreintes de méchanceté, de rancune, de jalousie, de vengeance, etc. Il faut entendre également les pensées générées par la crainte, l’angoisse, le pessimisme, le manque de confiance en soi, etc. Que nous en ayons conscience ou non, elles nuisent à notre bien-être général et sont à l’origine de nombreux troubles psychologiques et physiques.

 

 

 

Quel intérêt y a-t-il à pratiquer l’alchimie spirituelle et mentale ? La réponse à cette question tient en un seul mot : s’améliorer. Mais pourquoi s’améliorer ? En premier lieu, pour devenir une meilleure compagnie pour soi-même, car tout défaut majeur est une cause de mal-être et fait de nous un ennemi de nous-mêmes. En second lieu, pour devenir une meilleure compagnie pour les autres, qu’il s’agisse de nos proches, de nos amis, de nos collègues de travail, de nos voisins, etc. En troisième lieu, pour devenir un meilleur citoyen et contribuer ainsi à l’amélioration de la société. Mais d’un point de vue rosicrucien, ces trois raisons se confondent en une seule : si nous vivons sur Terre, c’est pour nous parfaire en éveillant ce qu’il y a de plus divin en nous, ce qui suppose d’avoir une approche spiritualiste de l’existence.

 

 

 

Serge Toussaint

 

Grand Maître de l’Ordre de la Rose-Croix

 

http://www.blog-rose-croix.fr

 

 

Partager cet article

Repost0
19 juin 2013 3 19 /06 /juin /2013 21:12

0BEAUTE INTERIEURE

 

Par ailleurs, comme tous les êtres incarnés actuellement, vous êtes ici pour aider l’humanité et la planète à faire une transition vers une conscience plus élevée.  Mais encore là, l’essentiel est de suivre la guidance de votre cœur et de chercher à vous exprimer à partir de votre essence véritable, en apprenant à harmoniser votre être entier avec la plus haute fréquence qui soit, la fréquence de la Source universelle. 

 



 De nouveaux modèles sont nécessaires dans tous les domaines : éducation, sports, créativité, système monétaire, famille, gouvernement, arts, musique, agriculture, médecine, alimentation et ainsi de suite.  C’est en suivant vos désirs véritables et en vous appliquant à laisser place à votre aspect universel dans tout ce que vous faites que vous accomplirez votre mission.



 Soyez simplement de plus en plus vous-mêmes, littéralement!  Faire des choix basés sur vos aspirations profondes, vous libérer de l’emprise des émotions et des pensées négatives, vous aidera à vivre une vie plus heureuse et harmonieuse!  La peur de se tromper et de faire de mauvais choix est une construction du mental.  La notion de bien et de mal est aussi une création de l’esprit humain.

 



 Du point de vue cosmique et universel, il n’y a que des expériences, sans jugement.  Lorsque vous apprenez à utiliser l’intelligence du cœur pour faire des choix qui correspondent à ce que vous êtes vraiment au plus profond de votre être et que vous apprenez à voir tout ce qui vous arrive comme une expérience, vous êtes de plus en plus authentique et vous vous sentez de plus en plus en harmonie avec tout ce qui vit et l’univers entier.

 

 

 

 

Si vous ressentez l’envie de travailler avec les animaux ou les enfants, si vous avez envie de vous exprimer à travers les arts ou les sports par exemple, pourquoi hésiter à faire ce choix?  Est-ce parce que vous avez peur de manquer d’argent, de ne pas trouver d’emploi ou de ne pas être capable de créer le travail que vous désirez?  Est-ce parce que vous avez peur d’être jugé ou rejeté par vos proches ou votre partenaire?  Réalisez que toutes ces raisons proviennent de croyances limitatives et du conditionnement que vous avez reçus et que votre tâche consiste d’abord et avant tout à déloger ces vieilles peurs afin de pouvoir exprimer librement votre identité véritable.

 

 

 

 

 

N’hésitez pas à vous exprimer avec passion et authenticité!  C’est ainsi que vous créerez une réalité construite sur des valeurs différentes : amour, transparence, harmonie, coopération, clarté et confiance.  Et si vous ressentez que ce que vous faites ne correspond plus à ce que vous voulez ou à ce que vous êtes, faites simplement de nouveaux choix, sans jugement, sans regret, sans culpabilité, sans honte.  Ce sont les émotions négatives qui vous gardent dans un cycle répétitif de drames et de difficultés. Toute émotion négative ne fait que freiner votre expression et votre évolution.  Chacune de vos expériences vécues avec grâce et avec joie contribue à votre expansion et à votre raison d’être sur Terre.

 

 

 

 

 

Il y a aussi la croyance très répandue que nous devons souffrir pour apprendre ou évoluer.  Mon expérience personnelle m’a montré que cela n’est pas nécessaire.  Vous souffrez à cause de votre ignorance des lois universelles de création et aussi à cause de votre résistance au changement et de votre attachement à certaines personnes, situations ou biens matériels.  Il est vrai que souvent c’est après une grande souffrance que nous acceptons finalement d’abandonner la bataille pour nous ouvrir à quelque chose de nouveau, à une perception et une perspective différente.  Cependant, comprenez qu’il n’est aucunement nécessaire de se rendre jusque-là!  À partir du moment où vous ouvrez votre conscience à une autre perspective, à une autre réalité, et que vous reprenez la responsabilité de ce qui vous arrive, de vos réponses et de vos réactions aux expériences de votre vie; à partir de ce moment, vous commencez à créer consciemment votre vie et vous  utilisez chaque évènement qui se présente pour transformer votre réalité.  Alors il n’y a plus de drames, ni de cul de sac, ni de situations insurmontables – tout est expérience!

 

 

 

 

 

 

 

Un autre point que j’aimerais soulever est la perception générale que le karma est quelque chose de négatif.  Celui-ci est souvent vu comme l’obligation de subir une conséquence suite à des actes négatifs posés précédemment (dans cette vie ou des vies antérieures).  Avez-vous déjà pensé que votre Conscience supérieure pourrait être celle qui demande à vivre une certaine situation afin de vous donner l’opportunité de la maîtriser de nouveau?  Aucune force ne peut vous obliger à vous incarner si vous ne le choisissez pas.   C’est vous, ou votre Conscience supérieure, qui en voyant les conséquences de vos actions après votre retour à votre état d’être spirituel, désire revenir pour faire mieux et soulager le mal fait.  Et puis, si vous êtes capable de complètement changer votre perception et votre conscience à propos de cette situation, il est tout à fait possible de la traverser sans souffrance et sans difficulté ou même de l’éviter complètement.  Vous êtes entièrement responsable de votre réponse et de votre changement de conscience (ou changement de perspective) face à toute situation.

 

 

 

 

 

L’expérience dans le monde physique n’a pas été initialement conçue pour être remplie de souffrances et de difficultés insurmontables.  La grande souffrance et la confusion qui existent actuellement sont le résultat de la manipulation.  Celle-ci a eu comme conséquence d’isoler la Terre et tous ses habitants du reste de l’univers.  Depuis ce temps, vous avez été coupés de votre origine cosmique et vous avez oublié que vous êtes des créateurs.   Cela, combiné au cercle vicieux des émotions et des pensées négatives récurrentes, contribue à vous maintenir prisonnier de l’illusion.

 

 

 

 

 

Maintenant que la Terre est de nouveau reliée à la structure universelle et que l’énergie de la Source s’écoule librement, chaque être qui rétablit sa connexion avec le centre de l’univers, avec la Source originelle de toutes choses, trouvera les réponses à ses questions par l’intermédiaire de la pinéale qui est la glande qui permet l’utilisation du cerveau à 100%.  Vous pouvez dès maintenant commencez à vivre tout cela et ainsi contribuer à manifester dans le monde physique le but de votre venue sur Terre…

 

 

 

Pour vous aider à rétablir votre connexion avec la fréquence de la Source universelle, je vous invite à faire cet exercice guidé :  http://www.youtube.com/watch?v=G9VMgrAaddI.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

http://lapressegalactique.net/2013/06/14/votre-entente-prenatale/

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost0
18 juin 2013 2 18 /06 /juin /2013 21:04

0BEAUTE INTERIEURE

 

Avant de vous incarner dans votre corps physique, vous avez décidé et choisi les différentes expériences que vous vouliez avoir pendant votre vie terrestre.  Vous avez également choisi votre apparence physique, l’endroit de votre naissance, vos parents, le moment du départ de votre corps physique et ainsi de suite.  Rien n’est laissé au hasard et rien dans votre vie n’arrive par accident.  Chaque incarnation de votre être spirituel dans un corps physique est absolument unique et aucune autre incarnation n’a été semblable.   Lorsque vous arrivez à voir les choses à partir d’une perspective plus élevée, soit celle de votre être spirituel universel qui désire élargir sa conscience et ainsi contribuer à l’expansion de la Création, alors tout ce que vous vivez prend un sens différent.  Les situations difficiles que vous traversez en tant qu’être humain sont simplement des expériences offrant la possibilité de maîtriser les différents états de la condition humaine.

 

 

Par exemple, vous vous demandez peut-être pourquoi quelqu’un choisirait de s’incarner avec une déficience physique ou de naître dans une famille dysfonctionnelle?  Avez-vous déjà pensé que cette situation offre une opportunité particulière de développer des habiletés ou des qualités qui pourraient être difficilement expérimentées autrement? 

 

Chaque situation est unique et chaque personne impliquée dans une situation a choisi de jouer son rôle.  Essayez d’imaginer pendant un moment les raisons pour lesquelles un être choisirait une expérience difficile: pour retrouver son pouvoir intérieur, pour dépasser une peur ou encore tout simplement pour avoir un impact positif sur son entourage provoquant ainsi un changement de conscience important?

 

 Vu sous cet angle, pouvez-vous mieux comprendre les raisons derrière ce choix?

 

 

Pour en revenir à l’entente prénatale, celle-ci contient de multiples éléments et plusieurs niveaux de manifestation.  Ceci dit cette entente est dynamique et il est possible d’en modifier quelque peu le contenu même après vous être incarnés dans un corps physique. Vous écrivez votre entente vous-mêmes, personne, aucun être ou entité ne vous force à vous incarner ou à vivre des situations que vous n’avez pas choisies. 

 

C’est ainsi que vous avez vous-mêmes décidé de prendre un corps physique afin de tenter de maîtriser certaines situations de la condition humaine.

 

 

Vous arrive-t’il de vous demander pourquoi vous êtes ici ou encore quelle est votre mission de vie?  Avez-vous peur de passer à côté des choses importantes et de ne pas accomplir ce pourquoi vous vous êtes incarnés? Si ces questions vous hantent, rassurez-vous car je crois qu’il n’est pas possible de ne pas remplir votre mission.  Votre entente est multidimensionnelle et il y a plusieurs choses que vous voulez accomplir sur votre liste.  Comme tout projet, il est possible que vous en accomplissiez une partie avec succès et que vous ne parveniez pas à en compléter une autre avant votre départ.  Par exemple, vous pourriez avoir décidé de faire l’expérience du manque d’argent afin de maîtriser la peur de manquer de quelque chose; vous pourriez aussi avoir décidé de vivre une situation ou quelqu’un d’autre vous contrôle afin de reprendre le pouvoir sur votre vie;  en plus vous pourriez avoir décidé de faire l’expérience d’être abandonné et rejeté par vos parents afin de vous libérer du besoin d’être approuvé, aimé ou accepté.  À la fin de votre vie, peut-être aurez-vous complètement maîtrisé la peur de manquer d’argent et peut-être aurez-vous maîtrisé à 10% seulement le besoin d’approbation ou d’être aimé et à 50% la situation de contrôle. C’est pourquoi, vous décidez alors de revenir sur Terre pour continuer votre expérience, sans jamais y être obligé toutefois.

 

 Ainsi, les situations qui se présentent dans votre vie sont sans conteste un reflet de ce que vous êtes venus apprendre et maîtriser pendant votre passage sur Terre.

 

 

Naître dans un corps physique, avec l’apparence que vous avez aujourd’hui est le premier élément de votre entente.  En faisant cela, vous avez accompli une part importante de votre mission.

 

 Rappelez-vous que vous êtes des êtres multidimensionnels et qu’une petite partie de votre conscience seulement peut s’incarner dans votre corps physique.  Cependant, cette énergie fait toujours partie de votre être spirituel universel et en vous incarnant, vous amenez votre énergie universelle dans le plan terrestre où elle fait un travail important dont vous n’êtes pas conscients.  C’est pourquoi on peut dire que par le simple fait de venir sur Terre, vous avez accompli votre mission.

 

 

Même si vous n’avez pas une ressouvenance claire du but de votre incarnation, en vous appliquant à reprendre votre pouvoir dans tous les domaines de votre vie, en apprenant à vous laisser guider par l’intelligence du cœur, en choisissant de vous exprimer avec authenticité, avec amour et avec bonté, vous travaillerez sans aucun doute à réaliser vos buts.

 

 En utilisant chacune des situations de votre vie pour dépasser la condition humaine sous tous ses aspects, vous travaillez à réaliser votre entente prénatale. Le but ultime de l’incarnation dans un corps physique est d’arriver à maîtriser totalement toutes les peurs humaines : la peur d’être seul, pauvre, isolé, malade, abandonné, rejeté, impuissant, emprisonné, limité et ainsi de suite.

 

http://lapressegalactique.net/2013/06/14/votre-entente-prenatale/



 

Partager cet article

Repost0
17 juin 2013 1 17 /06 /juin /2013 21:08

0 ENTRETENIR LE LIEN DU COEUR

 

Rien n’est au-dehors de toi, tout est au-dedans, les autres inclus, donc tous les liens… Il t’appartient aujourd’hui de créer et entretenir le lien du cœur, celui qui n’attend rien, qui accueille, perdure, renforce, unifie… Celui que tu sais être quand le bonheur est de ton instant présent !…

 

 

 Sais-tu rire, chanter, dénouer les trames de l’intellect et du mental ?… Sais-tu rire de tes bévues, de tes interpellations, de ce que tu n’as pas admis ?… Sais-tu rire de toi-même, pour tout dédramatiser, pour ne rien retenir ?… Sais-tu confier ton passé à la Vie, à la Lumière, à tes forces d’Amour ?… Sais-tu te pardonner lorsque tu t’es jugé(e), et pardonner à autrui lorsque tu as pensé qu’il était la cause de troubles, ou lorsque tu t’es senti(e) blessé(e) ou incompris(e) ?… Sais-tu simplement, que tout est UN, que tout est ajusté à ce que tu peux être, pas plus, pas moins, et que tout continue, tout est mouvement, tout peut changer ?…

 

 

 Réfléchissons ensemble aux buts que tu poursuis en ces temps ?.. Pourquoi ?… Comment t’y prends-tu ?… Vers quoi veux-tu aller ?… Comment changer ce qui doit l’être ?… Comment entretenir le lien du cœur ?… Par l’accueil de ce que tu es, aujourd’hui, maintenant, et sachant que tout s’accomplit selon ce qui doit être, pas plus, pas moins, puisque tout est déjà là… Oui, tout est déjà accompli sur les plans de la cause et de l’effet, par l’Esprit de Vie qui sait quelles trames utiliser, quelles rencontres, pour te mener vers la cohésion entre ce qui fut et ce qui sera, entre ce qui doit et ce qui ne peut être… Tu as le temps pour ami, tu es guidé(e) ; ne te soucie de rien, puisque Je te conduis vers le lien du cœur, du cœur à l’âme, du cœur à l’amour, de l’amour à la paix intérieure, de tes quêtes à la complétude, de la patience à la plénitude… Cela prend le temps dont tu as et auras besoin, voilà tout !…

 

 

 Et si tout s’accomplit ainsi selon des définitions de l’Amour Universel, l’âme en toi sait de quoi il retourne, elle sait que l’intention posée crée une certaine réalité, elle sait aussi que les révélations sont des tremplins, et que les trames de l’Infini sont illimitées… Ce qui lui laisse la possibilité d’entrer dans les paradigmes de tous les possibles, et donc de trouver comment tu entretiendras le lien du cœur, celui qui entre en totale résonance avec l’Ascension de ta conscience… C’est un pas de danse, un pas de deux, un pas qui se joue en cette période de ta vie… C’est un changement qui s’accomplit…

 

 Tu es maître, tu es élève, tu es le lien, la source, la patrie de ton cœur, et J’en suis le diamant… Je suis l’Amour en toi, et Je dis que tu es toi, la créatrice – le créateur – du couronnement…

 

 

 Ton cœur est le Joyau de ton Royaume, les étoiles sont les décorations du berceau du diamant, le cristal est la porte par laquelle tu trouves toute solution… Allons ensemble au cœur de ta vie, tu puiseras l’essentiel et tu connaîtras l’accomplissement…

 

 Ce n’est pas une promesse, c’est une réalité vers laquelle tu te diriges à ton rythme, et par ton cœur et tes sentiments…  C’est donc toi qui le décides, toi qui choisis, toi qui aimes… Le lien du cœur, c’est aussi cela… Nul doute que tu n’as pas vraiment de besoin, que tu n’as pas vraiment de manque, que tu es capable d’aller de l’avant, avec ou sans autrui, puisque tu es ton roi, ta reine, et que tous s’en réjouissent…

 

 

 Nul doute que tu n’es plus dans l’attente que d’autres personnes comblent quoi que ce soit en toi, puisque tout est déjà rempli de l’Amour Universel qui se déploie chaque fois que tu es toi…, chaque fois que tu respectes ce que tu es, ce que tu aimes forger, ce qui te semble être juste pour toi et l’ensemble de tes proches, de ton humanité… Je dis que tu évolues, et que tout passe par tes sentiments d’Aimer… C’est une puissance à part entière qui te démontrera toujours que l’Accomplissement se veut tendresse, bonté, partage, fraternité…

 

 

 

 Aimons ensemble…, c’est si simple, si naturel, si tendre, si doux !… Cet état te met en situation de confort, tu es radieuse(x), ton cœur est lien de paix… Il est relié à l’infini de tous les possibles, il est créateur, il est Amour Unifié, et c’est là où tout commence, là où tu es vraiment, là où tu ressens la puissance d’Exister , là où le manque est transmuté en complétude, là Je suis toi et tu es Moi… LE LIEN… LA SOURCE…  LE « UN »… L’Amour est sans limite, sans fin, sans commencement… C’est ainsi depuis si longtemps !….Tu peux le réaliser vraiment !…

 

 Que la Paix soit le lien du cœur, le lien entre tout, entre toutes et tous, entre toi et l’Infini, entre les règnes, les mondes, les puissances !… Tout est sentiment, ressenti, aptitude ; tout est véritablement inscrit dans la confiance, et c’est pourquoi Je sais que tu vas réussir ce qui t’attend déjà… Un peu plus de confiance en la Vie, en toi et en les autres t’y mènera !… Ne crains pas de compter sur Moi, l’Amour Intérieur, pour te conduire vers le lien du cœur, le véritable lien authentique de fraternité et d’amour inconditionnel… Tu t’en réjouiras…

 Je t’aime infiniment…

 

Rédigé par : Michèle Erena

 

http://lapressegalactique.net/2013/01/22/entretenir-le-lien-du-coeur/

 

 

Partager cet article

Repost0

Présentation

  • : cheminphilosophique
  • : Je suis passionnée de philosophie, je partage avec vous ces textes et citations qui font partie de moi.
  • Contact

Bienvenue sur mon blog!

Entrer chez moi, c'est découvrir mes idéaux, mes créations personnelles et d'autres thèmes qui me passionnent.
 

Bonne visite !

 

 

Ce blog a été créé le 22-08-2010 par mon adorable petit-fils Maxime


 

1 NOUVELLE SEPARATION

 

***

hobbies

 

  compteur pour blog