Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
13 janvier 2014 1 13 /01 /janvier /2014 13:51

 

DEUX ECUREUILS

 

Ô Enfant Éternel, en cet instant une envie t'empêche de te réaliser.

 

Cette tentation, aspiration commence à prendre une grande place en ton cœur. Cela va compromettre ta mission en ce monde si tu te laisses embobiner, tromper par celle-ci. Enfant de ma lumière, je comprends ton désarroi, ta détresse car ce qui vient te perturber c'est que tu n'as plus envie de vivre en ce monde.

 

En cet instant j'entends ta prière, tu attends un signe car tu es en train de perdre tout espoir et tu crois qu'en partant de ce monde, tu vas être enfin libéré de celui-ci. Il est vrai cher enfant qu'en ces temps de grand bouleversement, tu es mis à rude épreuve. Pourquoi en cet instant, tu sens et ressens le besoin de fuir ce monde? C'est que tu as épuisé toutes tes ressources, c'est que tu ne crois plus à ce monde, c'est pour cette raison que tu es en confrontation avec toi-même. Il y a une part de toi qui te dit ceci.

 

Auteur : Raphaël Juste Être

 

http://www.choix-realite.org/6779/o-enfant-eternel-en-cet-instant-une-envie-tempeche-de-te-realiser

 

 

                                      000 NOUVELLE SEPARATION

 

"Qui prend soin de votre parachute ?

 

Nous avons toujours besoin de quelqu'un pour prendre soin de notre "parachute" physique, émotionnel, mental ou même spirituel.

Et vous savez quoi ? Souvent sans le savoir, nous avons tous quelqu'un qui nous donnent ce dont nous avons besoin pour passer la journée, pour nous aider lors de moments difficiles, etc.

 

Parfois, en raison des vicissitudes de la vie quotidienne, nous oublions des petits riens importants. Nous oublions de dire "Bonjour", "S'il vous plaît", "Merci«, ou de féliciter une personne qui vient de vivre un événement important pour elle.

Nous oublions de faire tout simplement un compliment ou une gentillesse, uniquement pour le plaisir de le faire.

 

Charles Plumb

Partager cet article
Repost0
11 janvier 2014 6 11 /01 /janvier /2014 10:24

0SERGE TOUSSAINT POUR LETTRE OUVERTE

 

                                          00 A PROPOS DE LA TOLERANCE   

 

Voeux 2014

 

 

Chers Amis,

 

 A l’aube de cette nouvelle année 2014, je vous présente mes meilleurs vœux : santé, réussite, bonheur… Puisse-t-elle vous préserver autant que possible des épreuves et des vicissitudes de l’existence, afin que vous puissiez avancer sereinement sur le sentier de votre vie. Ces vœux s’étendent naturellement à tous ceux qui vous sont chers.

 

 

Puisque vous faites partie de ceux et de celles qui portent un intérêt à ce blog, c’est probablement que vous êtes en quête d’humanisme et de spiritualité, rosicrucienne ou non. Aussi, je vous souhaite beaucoup de joies intérieures, au contact des autres comme dans le silence de votre âme.

 

 Avec mes meilleurs vœux de Paix Profonde

 

 

http://www.blog-rose-croix.fr/voeux-2014/

 

 

 

 

 

 

 

 

Manifesto : Appellatio Fraternitatis Rosae Crucis 1614-2014

Conseil Suprême de l'A.M.O.R.C.

 

Pour des raisons évidentes, j'espère que vous ferez connaître ce nouveau Manifeste à d'autres internautes.

 

 

 

 Serge Toussaint                                                                                                                                                                                                                                 Grand Maître

 

 

 

Voilà je vous le communique avec grand plaisir.

 

00 MANIFESTO AMORC

 

Salutem Punctis Trianguli !

 

En 1614, les Rose-Croix sortirent de leur anonymat en publiant la Fama Fraternitatis. Quatre siècles plus tard, nous, députés du Conseil suprême de l’Ancien et Mystique Ordre de la Rose-Croix, en appelons aux hommes et aux femmes de bonne volonté, afin qu’ils se joignent à nous pour oeuvrer à la réconciliation de l’humanité avec elle-même, la nature et le Divin. C’est pourquoi nous plaçons cette Appellatio sous les auspices de la spiritualité, de l’humanisme et de l’écologie...

 

Manifesto

 

Cher lecteur, En 1614, il y a donc quatre cents ans, une mystérieuse Fraternité se fit connaître presque simultanément en Allemagne, en France et en Angleterre, par la publication d’un Manifeste intitulé Fama Fraternitatis Rosae Crucis. À l’époque, ce texte suscita de nombreuses réactions, notamment parmi les penseurs, les philosophes et les responsables des religions en vigueur, en particulier ceux de l’Église catholique. D’une manière générale, ce Manifeste en appelait à une Réforme universelle, tant dans le domaine religieux que politique, philosophique, scientifique, économique, etc. De l’avis même des historiens, la situation était alors très chaotique dans de nombreux pays d’Europe, au point que l’on parlait ouvertement de «crise européenne».

 

 

Rappelons que la Fama Fraternitatis fut suivie de deux autres Manifestes : La Confessio Fraternitatis et Les Noces chymiques de Christian Rosenkreutz, publiées respectivement en 1615 et 1616. Les auteurs de ces trois Manifestes se réclamaient de la Fraternité des Rose-Croix et appartenaient à un cercle de mystiques connu sous le nom de « Cercle de Tübingen ». Tous étaient des passionnés d’hermétisme, d’alchimie et de kabbale. Quelques années plus tard, en 1623, cette Fraternité se fit connaître davantage encore par le placardage, dans les rues de Paris, d’une affiche énigmatique : « Nous, Députés du Collège principal de la Rose-Croix, faisons séjour visible et invisible dans cette ville, par la grâce du Très Haut... »

 

 

Le but de cette Appellatio n’est pas d’exposer l’histoire des Rose-Croix, ni leur enseignement. À travers elle, nous souhaitons plutôt célébrer le quatre centième anniversaire de la publication de la Fama Fraternitatis, Manifeste fondateur de l’Ordre de la Rose-Croix sur le plan historique. Si nous précisons « historique », c’est parce que sur le plan traditionnel, cet Ordre puise ses origines dans les Écoles de mystères de l’Égypte antique, durant la XVIIIe dynastie. Michaël Maier, célèbre Rose-Croix du XVIIe siècle, déclara d’ailleurs dans l’un de ses ouvrages : « Nos origines sont égyptiennes, brahmaniques, issues des mystères d’Éleusis et de Samothrace, des Mages de Perse, des Pythagoriciens et des Arabes. »

 

 

Fidèles à notre Tradition, nous avons publié en 2001 un Manifeste intitulé Positio Fraternitatis Rosae Crucis, dans lequel nous avons donné notre position sur l’état de l’humanité, à travers notamment les domaines majeurs de son activité : l’économie, la politique, la technologie, la science, la religion, la morale, l’art, etc., sans oublier sa situation sur le plan écologique. Ce Manifeste, que certains historiens situent dans la lignée des trois précédents, a été lu à travers le monde par des millions de personnes et a été pour beaucoup d’entre elles un support de réflexion et de méditation. Dans certains pays, sa lecture a été conseillée aux étudiants ; dans d’autres, il a été mis à la disposition du public dans les bibliothèques municipales et nationales ; sans parler de tous ceux et de toutes celles qui l’ont relayé sur Internet.

 

 

Quatre siècles après la Fama, treize ans après la Positio, il nous a semblé nécessaire de nous faire à nouveau l’écho des préoccupations qui sont les nôtres à l’égard de l’humanité. En effet, le temps passe, mais l’avenir qui se profile de décennie en décennie et d’année en année reste très préoccupant. La “crise”, comme on l’appelle communément, semble s’être installée durablement dans de nombreux pays. Cela étant, nous ne sommes pas pessimistes quant au futur, et encore moins apocalyptiques. Dans Prophéties des Rose-Croix, publiées en décembre 2011, on peut d’ailleurs lire à ce propos : « Nous sommes optimistes pour l’avenir... Au-delà des apparences, la période troublée que nous traversons constitue un "passage obligé” qui devrait permettre à l’humanité de se transcender et de renaître à elle-même. »

 

 

Tout comme la Positio, l’Appellatio ne s’adresse pas à une élite, quelle qu’elle soit, mais à tous ceux et toutes celles qui auront connaissance de sa publication et prendront le temps de la lire. Certains la jugeront peut-être quelque peu alarmiste, d’autres plutôt utopiste. Assurément, elle n’est ni dogmatique ni idéologique. À travers elle, nous voulons simplement exprimer des idées qui ne sont ni nouvelles ni originales en elles-mêmes, notamment pour les Rose-Croix, mais qui, selon nous, méritent plus que jamais réflexion. En fait, nous souhaitons lancer un appel à la spiritualité, à l’humanisme et à l’écologie, conditions selon nous pour que l’humanité se régénère sur tous les plans et connaisse le bonheur auquel elle aspire.

 

(Lire la suite... )

 

Lire la suite : (format : Pdf - format revue)

 

 

 

http://www.rose-croix.org/Documents/manifesto-appellatio-fraternitatis-rosae-crucis.html

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
9 janvier 2014 4 09 /01 /janvier /2014 09:57

00 il n'y a qu'unseul chemincelui de l'amour...

 

N'oublions pas que dans cette grande pièce de théâtre, les êtres de lumière ont choisis d'interpréter un rôle, peu importe ce qu'ils sont venus jouer, vivre comme expérience, que ce soit pour l'ombre ou pour la lumière. Cela n'a qu'un but, de permettre à la race humaine d'atteindre ce niveau de conscience pour enfin transmettre cette lumière, cette révélation à tous les êtres humains, ils ne sont pas coupés de la source, ils sont l'amour incarné. En se connectant, en se centrant, en fusionnant avec leur être accompli, ils comprennent le pourquoi de cette dualité, ouvrir leur conscience à cette conscience christique et de ne faire qu'un dans l'amour éternel.

 

 

Ainsi enfant de la terre, sois béni pour toute cette lumière, réjouis-toi car la libération de tes fausses croyances est en voie de se réaliser. Réaliser l'être que tu es vraiment, qu'il est toujours lié à tout ton être, il suffit juste de lâcher prise pour ainsi bénéficier de toute cette lumière, cet amour pour ne plus être dans la souffrance, dans la douleur, dans cette dualité et ne plus avoir peur de sentir et ressentir cet état d'être. Tu n'es pas cette dualité et tout ce qui vient avec, l'ombre et la lumière furent nécessaire pour ta compréhension et atteindre ce niveau de connaissance.

 

 

En lâchant prise de ces fausses croyances, tu ouvres grande la porte à ta divinité. Tu sais que maintenant l'ombre et la lumière étaient nécessaires à ton développement personnel et ainsi de pouvoir réaliser cette unification et tout élever dans l'amour pour ne plus vivre cette dualité. C'est ainsi que tu libères de ton âme, de ton esprit et de ton corps, ce mal-être, ce manque d'amour. Si la souffrance, douleur, manque d'amour persistent, c'est que tu t'identifies encore à tes fausses croyances. Tu te nourris de cette dualité, une illusion si réelle pour celui qui donne son propre pouvoir. Cela demande un travail sur soi d'abandonner ses vieilles croyances pour adhérer à ce qu'il y a de plus divin, ta propre lumière en ce lieu hors du temps et dimensions, là où tous et toutes sont accomplis.

 

 

Les êtres comprendront leur Unité quand ils arrêteront de se voir dans la dualité, ils comprendront que leurs souffrances, douleurs et manque d'amour n'étaient rien d'autre qu'une perception erronée de ce qu'ils pensaient et croyaient être, une illusion. Ainsi ils libèreront leurs corps, esprits et âmes de ces illusions.

 

 Auteur : Raphaël Juste Être

 

Raphaël Juste Être dans la lumière de l'Un, tout et chacun évoluant tous ensemble dans le même vaisseau Père/Mère.

 

 

Prendre note que tous les messages de Raphaël Juste Être sont gratuits, un don de soi, un don du cœur...

 

 

Vivez l'Unité, l'Éveil, découvrir la lumière qui libère de la dualité. Bonjour à tous et à toutes, pour ceux et celles qui ont besoin d'aide, d'être écoutés, accompagnés et soutenus dans leur cheminement personnel et spirituel.

 

 

http://www.choix-realite.org/6853/il-ny-a-quun-seul-chemin-celui-de-lamour-le-reste-nest-quillusion


 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
7 janvier 2014 2 07 /01 /janvier /2014 09:22

00 il n'y a qu'unseul chemincelui de l'amour...

Ô enfant de la terre, quelle que soit ta douleur, ta souffrance, ta dualité, ton manque d'amour, tout est lié à ce que tu penses et crois être. N'entends-tu pas cette voix au plus profond de ton être te dire? Retrouve la paix dans ton âme, dans ton esprit et ton corps, dans toutes tes cellules, lâche prise de ces croyances. Tu crois que la douleur, la souffrance et le manque d’amour font partie de toi et de ce monde, n'est-ce pas?

 

 

Pourtant il te suffirait d'écouter cette voix. N'entends-tu pas que c'est l'amour lui-même qui te parle? Tu crois que ce monde vivra toujours dans la dualité, ainsi que tous les êtres vivants. Ne vois-tu pas que l'amour œuvre sur tous les plans de conscience pour te ramener à la maison et te défaire de ces fausses croyances. Ce lieu où tout est amour, où tous les êtres sont accomplis, ils vivent en permanence dans l'unité, dans la paix et dans l'amour éternel. Il ne peut y avoir aucune souffrance, aucune dualité, aucun ne manque d'amour en ce lieu divin, il n'y a que l'instant présent, ni passé, ni futur car tout est accompli.

 

 

Cet être accompli communique avec toi dans ce monde, il est cette voix qui te guide. Tu te demandes pourquoi en est-il ainsi? Enfant de la terre, ce que tu dois comprendre, tu es une projection dans le temps et dans la dimension. En réalité tu n’as jamais quitté ce lieu divin, mais en même temps tu es en train de vivre cette vie sur cette terre Gaïa. Tout est lumière, tout est conscience et tout contribue au plan divin, peu importe le temps ou dimensions.

 

 

Ce monde est en grande transformation, il ne reflètera plus la même lumière car les êtres humains ont atteint un niveau de conscience leur permettant de passer à une autre étape de leur évolution. En cet instant la lumière de tous ces êtres accomplis font en sorte que les êtres humains n'ont pas d'autre choix que de se libérer de cette dualité si omniprésente en eux, plus ils s'obstineront à vouloir garder ces croyances, plus l'être est confronté à ses propres illusions. Plusieurs prendront conscience et se libèreront de leurs illusions pour ainsi fusionner avec leur être accompli.

 

 

Ô enfant de la terre, n'as-tu point saisi l'importance de ce que tu es? Ce qui te décrit le plus est l'amour, là où tu es accompli. Tu es en permanence imprégné de l'amour, tu es aimé de tous les êtres de lumière et à ton tour ton amour les enveloppe tous. Rien ne peut altérer cette lumière, rien ni personne ne peut faire quoi que ce soit contre toi car en ce lieu tu es protégé pour l'éternité. Il est certain que pour toi qui vis la souffrance, la douleur, le manque d'amour, tu as peur et que tu aimerais bien savoir pourquoi tu es en train de subir toute cette dualité. La raison est fort simple c'est que tu n'avais pas le niveau de conscience adéquat pour comprendre et saisir l’enjeu. Tu crois toujours qu'il y a une guerre entre l'ombre et la lumière. Mais tu n'as pas saisi le pourquoi de cette confrontation, tout est juste car s'il n'y avait pas cette confrontation, tu n'aurais pas pu atteindre ce niveau de conscience, de connaissance pour ne plus être atteint par cette dualité.

 

 

Un très beau mélange entre l'ombre et la lumière, l'être humain est confronté à sa part d'ombre et de lumière car il essaie de départager ce qui est bien ou pas. Dans cette vie il est confronté à ce qu'il pense et croit être et agit selon sa conscience, d'un côté il y a ces êtres humains qui éprouvent et offensent, en gros ils ne font que refléter leur manque d'amour et de l'autre côté il y ces êtres humains qui donneront sans concession leur amour pour soulager ce monde de leurs dualités, souffrances, manques d'amour et des peurs, dans le but de vivre aussi ce soulagement.

 

 

 

http://www.choix-realite.org/6853/il-ny-a-quun-seul-chemin-celui-de-lamour-le-reste-nest-quillusion


 

 

Partager cet article
Repost0
5 janvier 2014 7 05 /01 /janvier /2014 11:39

00 A PROPOS DE LA LUMIERE

 

La lumière, en tant que phénomène « matériel », fait partie intégrante de notre vie quotidienne. Lorsque sa source naturelle, en l’occurrence le soleil, disparait à l’horizon et cesse de rayonner vers nous, nous faisons appel à des éclairages artificiels et pouvons poursuivre nos activités alors qu’il fait nuit. Si l’homme a besoin de respirer, de se nourrir et de boire, être éclairé est une nécessité pour mener à bien ses activités et jouir pleinement de l’existence. Pour s’en convaincre, il suffit de songer à toutes les personnes atteintes de cécité et aux grandes difficultés qu’elles rencontrent pour vivre au quotidien. La lumière est pour elles une totale abstraction, excepté pour celles qui l’ont connue avant de devenir aveugles.

 

 

Depuis toujours, la lumière est perçue par l’homme comme une condition positive, et l’obscurité comme une condition négative. Aux temps préhistoriques,  les primitifs craignaient la nuit, car elle les rendait vulnérables aux prédateurs. Elle était également pour eux une source d’angoisse et d’inquiétude, car ils n’avaient pas la certitude absolue qu’elle prendrait  fin. Chaque lever du jour était accueilli avec joie et soulagement. En cela, l’aptitude à faire du feu et à l’entretenir fut probablement la découverte la plus révolutionnaire qui soit, car elle permit à l’homme, certes de se réchauffer et de s’éclairer, mais également de se protéger. Grâce à elle, il put également prolonger ses heures de veille et commencer, sans le savoir vraiment, à fouler le sentier du « connais-toi toi-même ».

 

 

Avec l’émergence des religions, d’abord polythéistes puis monothéistes, la lumière en est venue, sous des noms divers, à être associée à Dieu, alors perçu comme un Etre à caractère anthropomorphique : Aor dans le Judaïsme, Lux dans le Christianisme, En-Nour dans l’Islam, Maha-Boddi dans le Bouddhisme, etc. Quel que soit le mot employé, il exprime, non seulement l’idée d’Omniprésence, d’Omnipotence et d’Omniscience, mais également de Bien absolu. Ce symbolisme est toujours très présent dans les religions, ce qui explique l’usage de cierges et autres bougies dans tous les lieux de culte. Les Rosicruciens en utilisent également lors des cérémonies qu’ils tiennent en Loge, mais dans un esprit mystique et non pas religieux.

 

 

Plus que tout autre phénomène, la lumière se situe entre le monde physique et le monde métaphysique, entre le monde matériel et le monde spirituel. C’est pourquoi elle est aussi nécessaire à notre âme qu’à notre corps physique. Ainsi, tout comme nous avons besoin d’elle pour mener à bien notre vie « extérieure », elle répond à une exigence de notre être intérieur. En effet, celui-ci a également besoin d’être éclairé dans ses réflexions et dans ses choix, afin qu’ils soient aussi constructifs que possible, tant pour lui-même que pour autrui. Cela pose tout le problème de ce que l’on appelle la « voix de  notre conscience », cette source de lumière en nous.

 

 

Le lien existant entre la lumière et la dimension intérieure de notre être prend tout son sens à travers la notion d’Illumination. D’un point de vue mystique, le but ultime de notre évolution spirituelle est en effet d’atteindre l’état de Sagesse, appelé « état d’Illuminatus » dans certains textes rosicruciens. Cet état, qui ne peut être atteint qu’à l’issue de nombreuses vies successives, correspond en fait à une fusion entre la conscience de l’individu concerné et la Conscience cosmique. Quiconque réalise une telle fusion, ne serait-ce que temporairement, a le sentiment d’être éclairé par la Lumière divine et d’avoir une vision claire et limpide des choses. Dans la littérature ésotérique, on dit de lui qu’il est « Réalisé ».

 

Serge Toussaint

Grand Maître de l’Ordre de la Rose-Croix

 

http://www.blog-rose-croix.fr/a-propos-de-la-lumiere/

 

Partager cet article
Repost0
3 janvier 2014 5 03 /01 /janvier /2014 09:35

00 1 UNE BOUGIE VOUS PARLE

 

 

 

 

 

                00 1 BOUGIE LUMIERE

 

 

 

 

 

        00 BOUGIE LUMIERE  

 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
1 janvier 2014 3 01 /01 /janvier /2014 09:26

 


 

00 LOGO PETITE DOUCEUR DU COEUR

 

 

 

Le pouvoir réside toujours dans l’instant présent. Vous n’êtes jamais coincé. C’est ici que les changements s’effectuent : ici et maintenant, dans notre propre esprit ! Peu importe depuis combien de temps nous entretenons des pensées négatives, une mauvaise santé, des relations décevantes, une situation financière précaire ou un manque d’amour pour nous-mêmes : nous pouvons amorcer un changement aujourd’hui !

 

Il n’est plus nécessaire que vos problèmes demeurent votre réalité. Ils peuvent disparaître comme ils sont apparus. Vous en avez le pouvoir. Souvenez-vous : vous êtes le seul maître de vos pensées et de votre esprit ! Vous possédez le pouvoir et l’autorité dans votre monde !

 

Vos pensées et croyances passées ont créé cet instant, et tous ceux qui l’ont précédé. Ce que vous choisissez maintenant de croire, de penser et de dire créera l’instant suivant, le jour suivant, le mois suivant, et tout votre avenir.

 

C’est maintenant que se déclenche le nouveau processus. Chaque instant est un nouveau commencement, c’est ici et maintenant que se produit le nouveau commencement! Cet instant est celui du pouvoir!

 

Arrêtez-vous un moment et prenez conscience de vos pensées. À quoi pensez-vous en cet instant ? S’il est vrai que vos pensées façonnent votre vie, désireriez-vous que cette pensée devienne réalité pour vous ? S’il s’agit d’un sentiment de crainte, d’un souci, d’un désir de vengeance, comment croyez-vous que cette pensée se répercutera en vous ?

 

Il serait stupide de choisir des pensées qui engendreront de la douleur ou des problèmes. C’est comme choisir de la nourriture que nous ne supportons pas. Après un ou deux essais malheureux, nous nous en abstenons. Il en va de même avec les pensées. Cessons d’utiliser les pensées qui causent problèmes et douleur.

 

Source : Louise L. Hay, Transformez votre vie, p. 55

 

http://www.lapetitedouceur.org/article-chaque-instant-est-un-nouveau-commencement-120752545.html

 

 

  + LA VIDEO ;  Notre discours intérieur

 

 

 

 

 

        

Partager cet article
Repost0
30 décembre 2013 1 30 /12 /décembre /2013 09:28

 


 

 


 

00 A PROPOS DE LA JOIE

 

 

Le monde actuel est tellement anxiogène que nombre de personnes semblent avoir perdu la joie de vivre. Il est vrai que lorsque l’on est confronté à des difficultés matérielles de tous ordres, que l’on n’a pas de travail, que l’on manque de moyens financiers, etc., il est difficile, sinon impossible, de se sentir heureux et serein. Prétendre le contraire ne serait pas objectif et traduirait même un manque de compassion envers les personnes concernées.

 

 

 Si l’on peut comprendre que nombre de personnes soient inquiètes et même tristes dans le contexte actuel, il faut reconnaître que les médias n’arrangent rien, en ce sens que la plupart mettent systématiquement en exergue les aspects négatifs de la vie sociale, économique, politique, etc. Ce faisant, ils alimentent la morosité ambiante et entretiennent la méfiance, la suspicion, le pessimisme, le défaitisme, etc. Certes, il leur appartient de nous informer de ce qui pose problème dans le comportement humain, mais ils devraient au moins équilibrer avec des informations positives, réconfortantes, inspirantes… De toute évidence, cela contribuerait à rendre les gens plus optimistes, plus sereins et probablement plus joyeux.

 

 

 Naturellement, il ne s’agit pas de rendre les médias responsables de la tristesse ambiante, ne serait-ce que parce que nous ne sommes pas obligés de lire, d’écouter ou de regarder ce qui nous affecte et nous rend tristes. Par ailleurs, beaucoup de personnes le sont alors qu’elles n’ont aucun problème matériel, professionnel, familial ou autre. S’il en est ainsi, c’est parce que la joie est avant tout un état d’esprit, ou plus exactement un état d’âme. C’est précisément ce qui explique pourquoi certains indigents et certains malades sont néanmoins joyeux de vivre.

 

 

 Précédemment, j’ai précisé que « la joie est avant tout un état d’esprit, ou plus exactement un état d’âme ». Pourquoi ? Parce qu’elle prend sa source, non pas dans notre cerveau (auquel cas elle serait une faculté intellectuelle), mais dans ce qu’il y a de plus divin en nous. Elle fait donc partie des émotions les plus nobles que nous puissions ressentir, exprimer et même communiquer. A titre de comparaison, le plaisir résulte d’une satisfaction plutôt physique ou mentale. De ce fait, il peut être généré par des occupations ou des activités qui manquent singulièrement d’élévation et de noblesse. C’est ainsi que certaines personnes prennent du plaisir à tuer leur semblable ou à leur faire du tort…

 

 

 Si vous admettez que la joie prend sa source dans l’âme elle-même, vous comprendrez que c’est essentiellement dans la spiritualité que l’on peut et que l’on doit la rechercher. C’est ce que font les mystiques en général et les Rose-Croix en particulier, ce qui ne veut pas dire pour autant qu’ils se privent des plaisirs légitimes de l’existence. Sachant que nous sommes sur Terre pour nous parfaire au moyen des expériences de la vie, ils puisent dans ces expériences, y compris dans les plus pénibles et les plus éprouvantes, une opportunité d’évoluer spirituellement tout en étant heureux.

 

 

Serge Toussaint

Grand Maître de l’Ordre de la Rose-Croix

 

http://www.blog-rose-croix.fr/a-propos-de-la-joie/

 

 

 

 

 

 

 

 

 


 

 

 

Partager cet article
Repost0
28 décembre 2013 6 28 /12 /décembre /2013 12:35

00A PROPOS DU DOPAGE

 

Dans les pays dits développés, la société accorde de plus en plus d’importance au luxe et encourage les gens à le rechercher : maison de luxe, hôtel de luxe, voiture de luxe, bateau de luxe, article de luxe, produit de luxe… Quel que soit le domaine concerné, le luxe nécessite des moyens financiers que tout le monde n’a pas. Or, il est avéré que de plus en plus de personnes le consomment sous une forme ou sous une autre, y compris parmi celles qui n’ont pas (vraiment) les ressources financières adéquates. Cela suppose que nombre d’entre elles s’endettent ou se privent de l’essentiel pour satisfaire tel ou tel désir de luxe.

 

 

Pour justifier l’attrait que le luxe exerce sur un nombre croissant d’individus, certains diront qu’il répond à un droit légitime auquel tout être humain devrait avoir accès, et que c’est une bonne chose qu’il se « démocratise ». Ce point de vue, auquel chacun est libre de souscrire, élude à mon avis la vraie question qui se pose en la matière, à savoir : le luxe est-il une nécessité pour être heureux et connaître le bonheur ? De toute évidence, la réponse est non. Pour s’en convaincre, il suffit de penser à tous ceux et à toutes celles qui mènent une vie luxueuse et qui néanmoins sont tristes et malheureux.

 

 

Dans certains de ses aspects, on ne peut nier que le luxe est un gage de qualité, de beauté et de raffinement, ce qui ne veut pas dire, naturellement, que la qualité, la beauté et le raffinement ne se trouvent que dans le luxe. Mais trop souvent, celui-ci sert également à mettre en évidence un rang social élevé et à « briller » par les apparences. Il devient alors la vitrine d’une certaine vanité et d’un certain snobisme, et confine à l’indécence. « Étaler » sa richesse et faire du luxe un faire-valoir dénote à la fois un manque d’intelligence et un manque de considération à l’égard des pauvres et des plus défavorisés. Malheureusement, la société actuelle banalise et encourage ce genre de comportement.

 

 

Il est naturel et légitime de rechercher et d’apprécier ce qui est bon, beau, confortable, agréable, etc. Cela répond à un désir inné de l’âme humaine, ce qui explique pourquoi tout individu aspire à améliorer sa condition et à être heureux. Et lorsque l’on a la chance et le privilège d’être comblés sur le plan matériel, au point de vivre dans le luxe ou d’y avoir accès de temps à autre, on devrait songer à remercier régulièrement, sinon la Divine Providence, au moins la Vie elle-même. Plus encore : on devrait avoir à cœur d’aider ceux qui sont dans le besoin et qui n’ont pas même le nécessaire pour vivre décemment.

 

 

L’accès au luxe a toujours été considéré comme une marque de réussite sociale. Pourtant, « réussir dans la vie » n’est ni un but en soi ni un gage de bonheur. Ce qui l’est, c’est de « réussir sa vie », c’est-à-dire d’en faire le support d’une quête de sens et de réalisation intérieure. Pour cela, nul n’est besoin de vivre dans le luxe, et encore moins d’en faire étalage. Au plus profond de lui-même, tout individu sait que la vraie richesse ne se situe pas dans l’avoir et le paraître, mais dans l’être. Aussi longtemps que l’on ne se conforme pas à cette vérité, on se ment à soi-même et on ne peut être heureux, aussi riche et célèbre soit-on.

 

 

Serge Toussaint

Grand Maître de l’Ordre de la Rose-Croix

 

 

http://www.blog-rose-croix.fr/20110923a-propos-du-luxe/

 

 

 

Partager cet article
Repost0
26 décembre 2013 4 26 /12 /décembre /2013 09:50

00 A PROPOS DE L HUMOUR

 

 

On dit que le rire est le propre de l’homme. Ce qui est certain, c’est qu’il est salutaire et qu’il contribue à notre bien-être physique et psychologique. De toute évidence, une personne qui ne rirait jamais tomberait rapidement neurasthénique, ce qui est confirmé par le fait qu’une personne neurasthénique rit très rarement. Rire est donc un besoin vital et une nécessité mentale, à tel point que la plupart des gens cherchent des occasions de le faire, d’où le succès des comédies et des spectacles humoristiques.

 

 

Mais si le rire est une bonne chose, notamment en cette période de crise et de morosité ambiante, la question maintes fois posée de savoir si l’on peut rire de tout demeure. La plupart des comiques et des humoristes interrogés sur cette question répondent que « oui ». Nombre de personnes le pensent également. Cela se comprend d’autant mieux que les uns s’emploient à faire rire, et que les autres veulent rire, sans nécessairement s’imposer de limites.

 

 

 Au risque de paraître rabat-joie, je pense que l’on ne doit pas rire de tout, car tout ne peut être tourné en dérision. Mais en admettant que cela soit possible, la manière de le faire est alors très importante. Or, de plus en plus d’humoristes utilisent le cynisme, l’ironie, l’insolence et la vulgarité pour faire rire. Et généralement, ils le font au détriment de telle ou telle personne qu’ils prennent pour cible, ce qui me semble à la fois facile et inconvenant. Naturellement, chacun est libre de pratiquer et d’apprécier ce genre d’humour, mais je pense qu’il ne grandit ni les uns ni les autres.

 

 

 Sans doute suis-je quelque peu naïf, mais il me semble que l’humour, pour qu’il soit digne de ce nom, doit être exempt de méchanceté, de raillerie, de dénigrement, de vulgarité, et d’une manière générale de tout ce qui fait appel à des sentiments avilissants. En cela, je pense que l’humour le plus appréciable est celui qui met en évidence la bêtise et la faiblesse humaines en général, ou celui qui divertit d’une manière “bon enfant”, c’est-à-dire qui privilégie le comique de situation, la subtilité des mots, les quiproquos de la vie, etc. Or, cette forme d’humour a quasiment disparu, sans doute parce qu’elle exige un talent qui ne s’improvise pas.

 

 

 Quoi qu’il en soit, n’oublions jamais que l’humour le plus salutaire est celui qui consiste à se moquer de soi-même. C’est également un bon moyen de prévenir et de soigner les “crises d’ego”. Malheureusement, se prendre au sérieux est devenu une maladie courante, d’autant que la tendance actuelle est au “nombrilisme” et au culte de la personnalité. À son époque déjà, Victor Hugo, s’appuyant sur une phrase biblique, déclara dans Hernani : « Pour un titre, ils vendraient leur âme. Vanité ! vanité ! tout n’est que vanité ! »

 

 

Serge Toussaint

Grand Maître de l’Ordre de la Rose-Croix

 

http://www.blog-rose-croix.fr/20100326a-propos-de-lhumour/

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : cheminphilosophique
  • : Je suis passionnée de philosophie, je partage avec vous ces textes et citations qui font partie de moi.
  • Contact

Bienvenue sur mon blog!

Entrer chez moi, c'est découvrir mes idéaux, mes créations personnelles et d'autres thèmes qui me passionnent.
 

Bonne visite !

 

 

Ce blog a été créé le 22-08-2010 par mon adorable petit-fils Maxime


 

1 NOUVELLE SEPARATION

 

***

hobbies

 

  compteur pour blog