Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
30 octobre 2014 4 30 /10 /octobre /2014 09:16

Photo

 

 

 

Le Silence est notre véritable nature. Ce que nous sommes fondamentalement n’est que Silence, libre d’un commencement et d’une fin. Il fut avant le commencement de toute chose. Sans cause, sa grandeur est son existence même. Silence, origine de tout objet, lumière qui donne aux objets aspect et forme.


 Tout mouvement, toute activité est harmonisée par le Silence.


 Silence sans opposition au bruit, au-delà du positif et du négatif.


 Dissolution de toute objet, sans relation avec aucune expression mentale, silence libre à jamais du mental.


 Jamais défini, mais ressenti car plus proche que le plus proche.


 Le Silence est liberté sans restriction ni centre; il est notre totalité, ni à l’intérieur ni à l’extérieur du corps.


 Le Silence est joie, non plaisir; il n’est pas psychologique, senti sans quelqu’un qui sent, sans intermédiaire.


 Sacré, Grâce salutaire, sans peur. Toute autonomie comme l’Amour et la Beauté, intouchable par le temps. Méditation libre de toute intention, libre d’un méditant. Absence de soi, Silence, Absence de l’Absence.


Le son qui vient du Silence est Musique.


 Toute activité est créative lorsqu’elle vient du Silence.


 Il est constamment un nouveau commencement.


 Le Silence précède la parole et la poésie, la musique et tout art.

 Le Silence est l’origine de toute activité créatrice.

 Ce qui crée vraiment dans le monde, c’est la vérité.

 Le Silence est le monde. Le Silence est Vérité.


 Celui qui est établi dans le Silence vit dans une offrande constante, une prière sans demande, remerciement, amour permanent.

 

 Jean Klein

 

http://www.porteurdeflambeau.com/blogue

 

 

 

 

Partager cet article

Repost0
28 octobre 2014 2 28 /10 /octobre /2014 09:15

00 JESUS NOUVEAU

 

Pour les gens de bonne volonté, il y aura un endroit qui n'est pas l'astral supérieur mais qui est très beau.

Pour les gens qui ont beaucoup à nettoyer au niveau émotionnel, on peut envisager le plan du purgatoire dans le sens disons de moments difficiles à vivre à cause de l'état émotionnel négatif mais non pas à cause d'une punition quelconque. Mais pour ces gens là, il y a une aide dans le plan astral ; ils ne sont pas tout seul. En général, ils se sentent tous seuls parce qu'ils se mettent eux même tous seuls. Ils se coupent de tout amour, de toute ouverture, de toute sensibilité alors ils souffrent de leur propres émotions mais il y a toujours des êtres de lumière dans l'astral, que ce soit le bas astral ou le haut astral pour aider les décédés. Mais si celui-ci ne veut rien savoir, il va rester dans ses souffrances. Mais s'il est ouvert et qu'il regarde un peu vers le haut, il va voir des êtres de lumière qui vont l'accompagner pour se guérir, se dégager, travailler intérieurement et affiner ses émotions. Tous les gens que l'on a aimés et qui sont encore dans le plan astral viennent nous accueillir. Donc, quand on quitte notre corps physique, (ils le savent en haut), on naît dans le plan astral qui est le plan des désirs donc on va être en mesure de réaliser tous nos désirs. Ils doivent être satisfaits jusqu'à épuisement de ceux-ci toujours dans le plan astral, c'est comme une réplique du plan physique reconstruit par la pensée mais beaucoup plus lumineux, et il y a différents stades et il y a l'astral très très supérieur où des êtres résident là et qui permettent aux gens qui sont dans l'astral de s'instruire. Alors, quand on est dans l'astral, on peut comme dans le plan physique continuer à s'instruire et a faire des choses intéressantes ou bien ne rien faire du tout et satisfaire ses désirs en créant par la pensée, cela dépend de notre état de conscience.

 

 

Alors, y a t-il une forme physique dans le plan astral?

Effectivement, quand on quitte notre corps physique éthérique, notre corps astral qui lorsque nous étions incarnés n'était qu'une ovale, hé bien par nos formes pensées, le corps astral prend la forme de notre corps physique. On peut même se rajeunir, on peut créer par la pensée, on est encore dans le monde de l'illusion. Dans le plan astral, il va y avoir toutes sortes de gens avec toutes sortes de niveaux de conscience comme dans le monde physique .Lorsque l'âme en a assez du plan astral, elle va mourir dans le plan astral pour renaître dans le plan mental. L'astral va faire la même chose que notre plan physique, retourner à l'astral universel. (Émotions,....)

 

 

CORPS MENTAL :

Il nous reste juste le système de pensées, on n'a plus d'émotions. Dans le plan astral, on fait une rétrospective aussi, toutes les émotions positives, tout le bien que l'on a fait autour de nous.

Cela nous rend la vie bien agréable dans ce plan et inversement. On emporte tout notre émotionnel dans le plan astral et à un moment donné on quitte ça et on arrive dans le monde de la pensée. Il y a une analyse de l'ensemble de ce que la personnalité a pu apprendre jusqu'à présent et ce qu'elle n'a pas encore assimilé. Une fois le bilan fait, elle décide de renvoyer de la lumière dans le plan physique pour reconstruire une autre personnalité. Ce n'est pas notre âme, c'est l'âme. Elle se construit différentes personnalités à travers le plan physique pour évoluer elle même mais nos corps du moment ne sont qu'une personnalité que l'âme veut affiner malgré que nous existons bien réellement.

 

 

L'âme a décidé de faire l'union entre l'esprit et la matière pour faire la conscience. Donc l'âme va faire le bilan de ce qu'elle a comme atomes permanents et elle regarde le temps approprié pour descendre un véhicule qui va posséder toute l'information des atomes permanents qu'elle a et créer une nouvelle personnalité. Notre ego disparaît et meurt à jamais, ce qui veut dire que si l'on s'identifie à une conscience plus grande, on est immortel.

 


L'incarnation suivante n'a presque rien à voir avec nous, elle a un peu à voir dans le sens que nos atomes permanents vont jouer dans le choix des matériaux pour construire la nouvelle personnalité.

 

 

Cela se passe comment?

L'âme envoie son énergie dans le monde mental et là elle va attirer à elle l'ensemble des matériaux mentaux qui correspondent au mental que va avoir la nouvelle personnalité. Tout va être réuni pour former le nouvel intellect à partir de tout ce qu'on expérimenté les autres personnalités de l'âme, les choses incomplètes, les connaissances, les erreurs mentales,... Puis dans le corps astral même chose et même chose dans le corps physique et ensuite c'est la naissance dans le corps physique. C'est la descente que fait l'âme dans la matière. Elle ne le fait pas comme çà sans réfléchir, les matériaux des différents plans vont être choisi en fonction des expériences passées que notre soi a recueillies avec les atomes permanents. On recrée une nouvelle personnalité avec un potentiel physique, émotionnel, mental en fonction des différentes expériences vécues dans les vies passées, même avant la conception. L'âme est autour des parents, elle sait que quelque chose va se construire, elle entre et elle sort, elle entre et elle sort jusqu'à s'ancrer définitivement dans la personnalité. Donc 9 mois pour construire un corps physique puis une fois sorti du ventre maternel, construction du corps éthérique. Car en intra utérin, notre corps n'est pas encore individualisé, cela prend 9 mois. Le corps éthérique n'est pas individualisé avant l'age de 7 ans. Pendant 7 ans, on baigne dans l'éthérique de notre mère et l'éthérique universel. Leur corps émotionnel se construit de 7 à 14 ans, avant çà, il n'est pas défini mais il existe, on sait que l'enfant à ce stade là est très sensible. Ensuite de 14 à 21 ans définition du corps mental. Ces chiffres, à l'heure actuelle sont approximatifs car l'évolution s'accélère (attention, on ramasse aussi toutes les mémoires des parents pour les travailler).

 

 

On naît dans le corps physique jusqu'à une maîtrise des 3 corps physique, astral, mental soit acquise et à ce moment là, on ne sera plus lié au cycle des incarnations seulement si on le souhaite pour aider ou partir dans d'autres systèmes pour explorer.

 

 

VIA : oasis2002.pagesperso-orange.fr

 

Auteur Paprika

 

Source : ATOUT-COEUR.forumactif.org

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost0
26 octobre 2014 7 26 /10 /octobre /2014 09:59

00 JESUS NOUVEAU

 

 

Dans les années à venir, on va apprendre à mourir consciemment. Mais pour cela, il suffit d'apprendre à s'endormir consciemment. Tous les soirs, il faut prendre conscience de la manière dont on quitte son corps physique, et à ce moment là quand on va mourir, on se dit : "je connais cela ". Les rêves vont changer aussi de cette manière.

 

LA MORT, CETTE GRANDE AVENTURE

4 règles simples :

1- apprendre à se focaliser dans sa tête par la visualisation et la méditation et par la pratique régulière de la concentration pour développer le 6ème chakra même dans les activités de la vie quotidienne.

2- apprendre à servir par le cœur, ne pas se mêler émotionnellement des affaires d'autrui. Autrement dit en élevant nos vibrations, en travaillant à être plus vrai, plus authentique, on aura plus de chance de sortir par les centres supérieurs que par le diaphragme (sortie automatique).

3- apprendre à s'endormir en retirant la conscience dans la tête chaque soir. Il ne faut pas se laisser plonger dans le sommeil mais laisser la conscience intacte jusqu'à ce que le passage se fasse consciemment sur le plan astral.

4- noter et surveiller tous les phénomènes liés au processus de retrait que vous l'appliquiez au cours de la méditation ou en vous endormant. Quand on médite, on monte dans les plans supérieurs, mais il faut observer ce qui se passe lorsque l'on médite, cela demande beaucoup d'attention.

 

 

Ces 4 règles faciliteront la technique de la mort. Il est important que le silence règne dans la pièce surtout si l'on accompagne un mourant.

 

 

Les connaissances vont ressurgir au fur et à mesure que la conscience humaine sera prête à la recevoir. Ces connaissances, on les avait depuis plus de 20 000 à 30 000 ans et elles ont été retirées momentanément. Une autre chose aussi, quitter le corps physique n'est pas douloureux du tout. Avoir peur de la mort, c'est avoir peur de l'inconnu, avoir peur de se retrouver seul, ce qui est faux.

 

On passe la peur de la mort par la connaissance

 

Les tibétains disent : " il n'y a pas de mort, il n'y a qu'un passage à une vie plus pleine grâce à la libération des entraves du véhicule physique ".

 

 

CORPS ASTRAL :

 

Quand la corde d'argent est rompue, que l'âme commence à ramener ses véhicules, on se retrouve dans le plan astral et là il y a différents endroits vibratoires, pas physiques. On ne peut pas parler autrement en termes de temps et d'espace car on est dans notre conscience physique. On passe dans l'astral et la religion nous dit que l'on risque d'aller en enfer ou au purgatoire. Que d'histoires!!! En fait, dépendant de l'état de notre corps astral dans notre vie physique, dépendant de la qualité émotionnelle que l'on a véhiculé, on va se rendre dans des endroits du plan astral qui résonnent avec notre qualité vibratoire émotionnelle. Si on a été un bandit de grand chemin, que l'on a tué, que l'on a été cruel, on ne va pas monter dans l'astral supérieur, on va rester dans un plan à l'image de nos vibrations, enfer, purgatoire, etc... C'est un plan qui porte la réflexion de ce que l'on a en soi. Il n'y a pas d'enfer éternel mais il se peut que l'on passe dans le bas astral un certain temps, ceci est dû à nos vibrations, nos résonances naturelles. Il y a aussi, s'il y a des attachements particuliers à la Terre, cela dépend aussi du type d'attachement (argent,...). Il souffre l'enfer qu'il se crée lui même. Il se peut également que nous restions un certain temps proches de l'univers physique, non pas dû aux émotions négatives mais à cause de certains aspects astraux qui ne sont pas résolus. (exemple : le film GHOST ou l'être reste proche du monde physique pour terminer sa tache.)

 

Partager cet article

Repost0
24 octobre 2014 5 24 /10 /octobre /2014 05:51

00 JESUS NOUVEAUA l'occasion de la Toussaint qui arrive , voici un texte en plusieurs fois , "sur la mort, cette grande aventure" 

 

 

Définition des tibétains :

 


 

L'âme fait retentir une parole de retrait :

C'est important car l'âme décide de notre propre mort. Il y a une vibration qui descend jusque dans la personnalité ce qui évoque un processus intérieur et immédiatement une réaction dans le corps physique. Certains évènements physiologiques prennent place.

- Cœur, courant sanguin, système nerveux, système endocrinien et une vibration en particulier court le long des Nâddis, c'est la contre partie éthérique des nerfs. Le message est envoyé dans le corps éthérique à travers les nâddis et un tremblement psychique est établi qui a pour effet de distendre momentanément un peu la connexion entre le corps physique et éthérique. Cela ne se fait pas instantanément mais il y a une première vibration qui commence à dégager le corps éthérique du corps physique, mais il n'est pas encore parti ; il y a une pause .Le corps éthérique s'apprête à sortir du corps physique, pour le moment, il est juste déconnecté. Le corps éthérique est prêt à se dégager puis finalement il se dégage. Cela se fait en 2 temps. Distanciation du corps éthérique et du corps physique et là il peut y avoir apparence de mort clinique mais si la corde d'argent est toujours là, le corps éthérique revient dans le corps physique. Les N.D.E ont lieu dans ce temps de pause.

 

 

 

Il y a déconnexion complète et le corps éthérique sort avec le corps astral et le corps mental :

Ceci dépend du degré d'évolution ; on sort par différents endroits.

- Pour une personne très très peu développée, on sort par l'ouverture du plexus solaire.

- Pour une personne un peu plus évoluée, on sort par le cœur.

- Pour une personne très évoluée qui meurt consciemment, elle va sortir par la tête.

Peu importe l'endroit par lequel cela sort, la corde d'argent est coupée.

 

 

 

Qu'arrive t-il à ce moment là ?

On reste dans notre corps éthérique, astral , mental et causal et effectivement quand on a notre conscience qui reste dans notre corps éthérique, on va être capable de voir notre corps physique parce que l'on est encore dans le plan physique. Souvenez-vous, le corps éthérique fait parti du corps physique. Quand on va quitter notre corps en mourant, on plane au dessus et on le voit encore. Quand on va quitter notre corps physique, on va quand même emporter quelque chose avec nous de ce corps physique, cela s'appelle un atome permanent, c'est une petite unité d'énergie dans laquelle sont inscrites toutes les expériences du corps physique, donc le corps physique se désagrège, il ne reste plus rien sauf cet atome permanent et lorsque l'on est dans les autres corps (éthérique, astral, mental et causal) on n'a plus de corps physique sauf cette unité d'énergie.

 

 

Quand on va quitter notre corps éthérique, la corde d'argent se coupe et on va passer dans le plan astral. On va emmener avec cet atome permanent physique un autre atome permanent éthérique sur lequel sont enregistrées toutes les expériences éthériques de notre vie passée dans ce corps ci.

 

 

Que devient le corps éthérique quand on l'a quitté ?

Le corps physique, on le sait, mais le corps éthérique va faire la même chose sous la forme de fantôme qui ne sont que la coque éthérique des décédés qui existent pendant autant de temps que le corps n'est pas décomposé, c'est pour cela qu'il vaut mieux se faire incinérer car on se dégage instantanément de cette coque éthérique. Toutes les techniques d'embaumement empêchent le corps éthérique de se désintégrer et cette coque éthérique peut-être utilisée par une entité qui n'est pas nécessairement bonne et créer dans le plan éthérique une coque astrale qui peut ne pas être très bénéfique.

 

Suite dimanche

 

 

Partager cet article

Repost0
22 octobre 2014 3 22 /10 /octobre /2014 07:57

oser

 

 

Oser être soi-même, c’est ne pas tomber dans le piège de l’égo qui fait semblant, c’est se dire que tout est UN, que la Vie donne des occasions de grandir…

 

C’est se mettre au diapason de ce que le cœur pense, c’est mener sa vie selon la loi d’équilibre, c’est ne jamais perdre la face, quoi qu’il se passe…

 

Oser être soi-même, c’est aller vers soi, sans fard, sans peur, sans crainte du pire… C’est aussi mener sa vie avec bonté, regarder devant, être présent(e) dans l’instantanéité de sa création, c’est pousser une porte… C’est toujours dire ce que l’on est, ce que l’on pense, ce que l’on souhaite voir devant soi et en soi…

 

Qui peut dire qu’il n’ose être lui-même, simplement parce que la vérité actuelle propagée sur la Terre n’est pas la même que celle qu’il ressent au fond de lui ?… Qui peut oser franchir les portes des tabous, des interdits, des on-dit, des frustrations, osera grandir et gravir les marches de son palais intérieur… Et ce palais n’a pas de prix, il est la médiation, le cœur, la transition, la parole sacrée, la parole divine… Il « mérite » que l’on s’attarde sur lui, qu’on le respecte et lui donne la meilleure part…

 

 

Ainsi, ami(e) bien-aimé(e), ose franchir la ligne qui te mènera directement à la Source de ce que tu es profondément… Ose aller droit devant toi sans te retourner, sans craindre la Vie, elle est ton soutien…

 

Ose t’autoriser à être libre, conscient(e) de tes valeurs, de tes forces intérieures, et dis Oui à ce qui fut, cela te permettra de quitter doucement la peine, le passé, les forces d’involution… C’est en donnant cette qualité de pensée authentique que tu forgeras ta simplicité, que les autres te rendront grâce, qu’il y aura en toi un reflet, le libre arbitre, te donnant la joie du partage et de la transition d’un monde douloureux à un monde facilité…

 

 

Puise à cette Source de l’Inconditionnel, qui te prouvera que tu es toi-même, qu’il y a toujours une chance de regarder mieux ce qui serait plus probant et efficace, qu’il y a devant toi l’Amour, parce qu’il est déjà là, en toi… Oui, c’est bien d’Amour dont il s’agit lorsque Je te propose d’être toi-même, d’oser être toi, d’oser aller au cœur de la Vie… Rien n’est plus beau qu’un moment de grâce, de gratitude, d’empathie, où tu te ressens être toi, être le centre et le pourtour, être la grâce du rayon d’Amour, être la quête et le sens, être les contraires en même temps…Oui, c’est bien d’Amour dont il s’agit quand tu ressens être l’instant présent, juste une grâce au sein de ton expression… Qui tu es prend alors un sens particulier…

 

 

J’ai souvent dit qu’il était bon et sage de rendre grâce, de remercier la Vie de ses dons, des moments inoubliables… Et Je le dirai encore, tu n’es pas en « survie », tu es « en Vie », à l’intérieur même de cette Vie grandissime qui n’a de cesse de te porter, t’apporter le bon et le doux, mais aussi l’enseignement et la rectification de tes croyances… La Vie qui dicte la juste conduite à tenir, le choix juste à faire, la paix à trouver, à l’intérieur de toi…

 

 

Qui fait ce pas si ce n’est toi ?… Toi qui grandis, qui aimes, qui chéris… Toi qui parfois hurles de douleur, qui a faim, qui a soif, qui a peur… Toi qui a besoin d’autrui pour te montrer qui tu es, comment tu fonctionnes, pourquoi tu es là… Toi qui aimes ce qu’il y a de plus beau en tes proches… Toi qui respectes…

Alors, aime et respecte… Sois le lien entre tous… Sois la Vie, le respect, la chance, le point zéro de l’unité… Sois l’axe de la roue, et dis-toi que le pourtour, c’est toi aussi et que c’est de toi dont il s’agit quand tout va mal sur la Terre…

 

Certes non, tout ne va pas mal, mais bon nombre de tes frères et sœurs sont encore sous le joug d’une autorité, d’un autoritarisme, et il est bon que tu le ressentes comme quelque chose qui est en changement… Impulse en toi cette idée de changement pour tous les univers de chacune et de chacun, et tu comprendras mieux Qui tu es au sein de la collectivité humaine…

 

 

Je dis aussi que tu peux parfaire ton unité en ressentant combien il est bon de se tourner vers autrui, vers ceux qui attendent leurs propres chances… Donne un peu de ton temps, de ce que tu es… Ose t’affranchir des quêtes que tu n’as pas encore solutionnées, et dis oui au chemin d’autrui… Il est ton frère, ta sœur, ta famille… Il est ton reflet, cet autrui qui ne te ressemble pas toujours, mais qui porte en lui les mêmes empreintes du passé collectif… Il est ta soie interne, il peut t’apprendre que tout est Un…

 

 

En faisant ce pas vers qui a besoin de ton regard, déjà tu deviens toi, tu deviens ta réalité supérieure, tu deviens la confiance en ton immortalité d’être… Qui pourrait le regretter ?… Ni toi, ni autrui, et encore moins ta famille, tes proches, tes parents, tes enfants, car tous se réjouiront de tes pas, de tes gestes, de ta tendresse…

 

 

Oui, donne de ta tendresse à autrui, il t’en sera reconnaissant… Mais as-tu besoin de cette reconnaissance ?... ou le ferais-tu parce qu’il s’agit de toi, de ton passage sur la Terre, parce que l’Autre est aussi ton devenir et ton destin ?… Oui, donne avec moi, ta Lumière, ton Amour, le meilleur de toi-même, et alors, tu seras toi, tu auras osé…

 

 

Que la grâce d’aimer ce que tu es profondément, dans le grand respect dû à la Vie, ta Vie, te soit révélée par le don du cœur, par le sourire, le partage, la joie d’un instant, prolongé au-delà du temps et de l’espace… Que la grâce du partage associé te soit habitude et sérénité !… Que tout te donne l’occasion d’oser être toi, d’oser te livrer tel(le) que tu es, sans peur, sans masque, sans crainte du rejet !… Cette authenticité reflètera alors ta Valeur….

 

Paix sur ta voie, ton chemin, ton changement !…


Je t’aime infiniment, et te le dis, tout simplement, pour que l’Amour en toi se recharge d’une énergie nouvelle, pour que tu te sentes accompagné(e), et pourquoi pas, accompli(e), dans le silence de ton être, de ton cœur, de ton espace-temps…

 

ERENA

http://lapressegalactique.net/2012/12/23/oser-etre-soi-meme/

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost0
20 octobre 2014 1 20 /10 /octobre /2014 07:47

 

 

00 LOGO PETITE DOUCEUR DU COEUR

 

L'école, c’est le lieu où nous acquérons de nombreuses connaissances et compétences. C'est là où nous avons appris à nous construire, à devenir des citoyens.

 

 

Et ce que nous sommes devenus aujourd'hui, nous le devons à nos professeurs. Sans eux, sans la passion qui les anime, sans cette volonté de transmettre leur savoir, nous n'aurions sans doute pas eu le même avenir.

 

 

Les professeurs sont bien souvent des découvreurs de talents. Ils savent voir la part d'excellence qui est en chacun de nous et nous orienter sur les chemins de la réussite.

 

 

Si un instituteur n'avait pas convaincu la grand-mère d'Albert Camus de l'inscrire au collège, il est peu probable que cet écrivain aurait eu les mêmes moyens de s'exprimer comme il a pu le faire.

 

 

On doit donc tous quelque chose à un professeur!

 

 

C'est pourquoi, il est important de rendre hommage à tous ces enseignants qui nous ont aidés à trouver notre voie. Il est important que notre société leur adresse un message de reconnaissance bien senti et les remercie pour le travail essentiel qu'ils accomplissent chaque jour. Collectif « Vive l'école de la République » - (Petites douceurs pour le cœur, p. 152) 

 

http://www.lapetitedouceur.org/article-23630464.html

 

 

 

 

Partager cet article

Repost0
18 octobre 2014 6 18 /10 /octobre /2014 08:51

 

Enfant de la terre et du ciel, de l'infiniment grand et petit, tu es la manifestation de mon Je suis, c'est à travers toi que je vis cette relation d'amour et d'unité envers tout ce qui est. Tu es le réceptacle divin, le temple de lumière. Regarde autour de toi, tout est réceptacle, en d'autres mots tout ce qui est entre en relation avec le temple, aussi bien à l'intérieur qu'à l'extérieur. En tout instant tu reçois la lumière et en même temps, tu retournes cette lumière en tout.

 

Une relation en parfaite osmose, synergie avec le tout, tout en Un et Un en tout.

 

Prends conscience quelles que soient tes croyances, ta perception, ton regard envers tout ce qui est, fait vibrer en tout ton être cette relation d'unité, ce qui en découle un état de bien-être ou de mal-être. En étant cette conscience unifiée à tout ce qui est, toi seul est responsable de ton bien-être ou pas. Lorsque ton regard envers tout ce qui est ne reflète pas cette relation d'Unité dans l'amour absolu, que tu en sois conscient ou pas, tout ton être vibre en rayonnant une vibration qui lui est propre. La résultante d'une conception face à tout ce qui est, en d'autres mots, tu es toi-même victime de tes croyances, tout ton être vibre dans cette relation consciente. Peu importe le comment et le pourquoi de tout ce bien-être ou de ces mal-êtres, tu en es le créateur.

 


C'est en changeant ta perception sur toi-même, cette relation d'unité, qu'il y aura une amélioration sur ta propre vibration, comprenant que tout reflète notre propre compréhension sur l'Unité. Qu'est-ce que la dualité? Elle n'est rien d'autre qu'une perception erronée de la perception d'unité, c'est que l'être a une vision très limitée de ce qu'il croit et pense être. Ainsi il est lui-même victime de cette relation d'unité car il se croit distinct, séparé de ce qui est reflété.

 


Plusieurs se disent amour, totalement amour, alors que leur propre réceptacle reflète autre chose que de l'amour. C'est comme dire à quelqu'un qui nous a fait quelque chose d’impardonnable en lui disant je te pardonne du bout des lèvres , mais qu'il n'a pas encore pardonné avec le cœur. N'oublions pas que l'être humain a un bagage émotionnel, qu'il a en lui toutes ses mémoires, qu'il en soit conscient ou pas, cela vient interférer, vient vibrer dans tout son être, même si dans cet instant présent il propage de l'amour et cela avec toutes ses bonnes intentions.

 


Cela demande de la ténacité, d'être à l'écoute de son corps, de tout son être, être à l’affût de toute cette activité cellulaire, de tous ses corps subtils et de tous ses centres de consciences que l'on appelle chakras. Comprendre avant toute chose que la guérison de l'être commence déjà par soi tout en vivant une pure relation d'unité avec tout ce qui est. Avoir de la persévérance dans l'instant présent à continuer à refléter ce pur amour à qui ou quoi que ce soit, même si en notre propre temple il y a encore des basses énergies qui apportent des désagréments. Continuer dans cette voie de guérison car quelque soit les énergies extérieures, celles-ci ont des conséquences sur votre bien-être, et c'est là en changeant la perception, en changeant ce regard face à toutes ces énergies, que le processus de libération aura lieu en tout votre être.

 


Voilà l'importance de tout élever par la lumière de l'Amour, ce que nous percevons n'est rien d'autre que notre propre interprétation de nous-mêmes, nous sommes victime de notre propre regard sur la vie, sur tout ce qui est. Comment peut-il y avoir un changement si l'être continue à garder son même regard, ses même croyances, même si dans son instant présent, il élève tout de son amour. Il es tout à fait normal qu'il y a cette dualité, celle lutte d'énergie, l'être reflète l'amour, tandis qu'à l'intérieur de lui, toutes ses mémoires ne font que lui refléter ce manque d'amour.

 


La libération est possible lorsque l'être comprend que ce qu'il reflète à l'extérieur se manifeste aussi à l'intérieur. Il est tout à fait normal de sentir et ressentir ce processus de guérison, un peu comme une blessure en voie de guérison. Lorsque l'être vit une guérison totale, il n'est plus blessé par ce qu'il voit à l'extérieur ni à l'intérieur, il vit maintenant cette relation d'amour et d'unité. Avec détermination, persévérance, il a su tout transcender par le pouvoir de l'amour, endossant la lumière de l'Un, là où tout est lumière et amour. Ainsi, toi qui est sur le chemin de la guérison, sur le chemin de l'amour et de la vie, tu comprends maintenant qui tu es, ce temple divin, ce réceptacle d'Unité et d'Amour, notre lumière est la même en dedans qu'en dehors, tout est UN.

 


Quel que soit ton mal-être, quels que soient tes blocages qui sont en toi? C'est que ceux-ci te rappellent cette relation d'unité, seul ton amour lui apportera libération, tu dois le vivre autant à l'extérieur qu'à l'intérieur pour que cette libération soit totale. Que ressentons-nous quand il y a libération et guérison ? Une grande paix, un abandon total dans l'unité et dans l'amour absolu, un lâcher-prise de toute dualité, seul l'amour est. Aime tout comme toi-même car en réalité il n'y a que toi et moi, la manifestation du verbe amour.

 

Parole de Raphaël Juste Être-Amour

 

http://www.choix-realite.org/7405/%e0%a5%90%e1%83%a6-le-receptacle-divin-le-temple-interieur-et-exterieur-ne-font-quun-%e0%a5%90%e1%83%a6

 

 

 

 


Partager cet article

Repost0
16 octobre 2014 4 16 /10 /octobre /2014 08:34

A propos de la prière

 

 

 

 

A priori, la prière a une connotation religieuse. Il est un fait qu’elle est utilisée dans toutes les religions pour établir un contact avec Dieu. En règle générale, on parle de trois sortes de prières : la prière d’intercession, qui a pour but de Lui demander la réalisation d’un vœu pour soi-même ou pour autrui ; la prière de confession, qui a pour but de Lui confesser des fautes et de solliciter Son pardon ; la prière de reconnaissance, qui a pour but de Le remercier pour un bienfait reçu. Certaines religions ajoutent la prière de vénération. Comme son nom l’indique, elle a pour but de vénérer Dieu, tel ange ou tel saint.

 

 

Cela étant, la prière n’appartient pas aux religions, de sorte que toute personne peut y recourir, même si elle ne suit aucun credo particulier. Par ailleurs, elle n’est pas un acte nécessairement religieux. C’est ainsi qu’un athée peut prier, non pas Dieu, puisqu’il n’y croit pas, mais l’Homme, dans ce qu’il a de meilleur. Ce qui importe dans ce domaine, c’est de s’en remettre explicitement ou implicitement à “quelque chose“ qui nous transcende, que ce “quelque chose“ soit divin, humain, ou même naturel.

 

 

La plupart des Rosicruciens utilisent la prière, mais dans un esprit mystique et non religieux. Autrement dit, ils ne lui accordent aucun caractère “magique“ et en font le support d’une création mentale liée à la raison pour laquelle ils prient. Sachant que ce que l’on appelle «Dieu» est un ensemble de lois impersonnelles, ils font de la prière une visualisation ayant pour but d’obtenir le résultat espéré. Connaissant également le bien-fondé de l’adage « Aide-toi et le Ciel t’aidera », ils agissent sur le plan humain pour favoriser la réalisation de ce qu’ils souhaitent.

 

 

Au même titre que la méditation, la prière est une technique. Réciter par cœur un texte “canonique“ en ignorant son sens profond ou en pensant à autre chose n’a aucune efficacité. Par ailleurs, la position du corps n’influe aucunement sur les résultats obtenus : se mettre à genoux, se prosterner, se balancer, etc., ne rend pas la prière plus recevable. Parfois même, cela occasionne une gêne physique qui la rend moins efficace. En fait, l’idéal est d’adopter une position détendue et confortable, afin que l’âme puisse s’exprimer librement et sans entrave.

 

 

Dans son expression la plus élevée, la prière s’apparente en fait à une méditation, ce qui explique pourquoi certains mystiques parlent de « méditation – prière ». En cela, prier, ce n’est pas demander à Dieu d’intervenir directement pour résoudre nos problèmes comme par enchantement. C’est plutôt nous harmoniser avec les plans supérieurs de la Conscience cosmique, afin d’y puiser l’inspiration voulue pour les régler nous-mêmes. D’où la relation qui existe entre la prière et la méditation, dans leur application la plus mystique.

 

 

 

Serge Toussaint

Grand Maître de l’Ordre de la Rose-Croix

 

http://www.blog-rose-croix.fr/20110617a-propos-de-la-priere/

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost0
14 octobre 2014 2 14 /10 /octobre /2014 07:45

00 LOGO PETITE DOUCEUR DU COEUR

 

Oprah Winfrey était en larmes, très affectée par une situation. Cherchant du réconfort, elle a appelé son amie Maya Angelou, une femme d’une grande sagesse qui est une figure maternelle pour elle depuis longtemps.

Alors qu’elle lui exprimait sa désolation, Maya Angelou l’a soudainement interrompue pour lui dire :

« ARRÊTE ! Arrête de pleurer et dis MERCI ! »

Surprise, Oprah lui a demandé pourquoi elle dirait « merci » de traverser cette épreuve douloureuse.

 Son amie lui a répondu :

 « Dis merci parce que tu sais que la vie met des arcs-en-ciel dans tous les nuages.

L’arc-en-ciel s’en vient, dis merci. Même si tu ne peux le voir, il est toujours là. »

 

 

Magnifique, n’est-ce pas ? J’ai assisté à une conférence d’Oprah, il y a quelques semaines, et c’est cette anecdote qui m’a le plus touchée.

Sans nécessairement s’empêcher de pleurer (en fait, je pense que la majorité d’entre nous gagnerait au contraire à évacuer davantage ses émotions), pourquoi ne pas commencer à dire merci à l’avance ?

 

Pourquoi ne pas se préparer à accueillir la solution, et, même si elle n’est pas encore là, cultiver un peu de gratitude pour elle ?

Oh, ce n’est certainement pas facile, mais c’est absolument magique… comme un arc-en-ciel.

 

 

— Marie-Pier Charron / Site Matin magique

« La vie se résout dans le processus même de la vie.

Tout m’amène vers le meilleur. Et cette vérité m’affranchit. »

Neale Donald Walsch


www.lapetitedouceur.org

 

 

Partager cet article

Repost0
12 octobre 2014 7 12 /10 /octobre /2014 09:02

 

 

 

 

La lumière est la même pour tous et toutes, ce n'est qu'une question de perception et de regard.

 

 

 

 

 

La lumière n'est pas juste une nourriture, elle englobe tout ce qui est, elle est le tout. L'être perçoit la lumière qu'il reflète, c'est ainsi que l'être fait la découverte de sa propre lumière. Tout est une question de perception. Pourquoi se donner un titre quand tout est lumière. À qui profite cette étiquette ? La lumière n'a point besoin de hiérarchie, elle est l'essence de la Vie, de tout ce qui est.

 

 

 

N'est-ce pas se voiler à sa propre lumière ? La lumière est comme l'amour, elle n'a point besoin d'être étiquetée. Alors, chers frères et sœurs de lumière, laissons la lumière de l'Unité dans l'amour absolu, Juste Être Amour. C'est la lumière qui anime l'âme, l'esprit et la forme. La lumière a-t-elle besoin d'être étiquetée, identifiée, nommée ?

 

 

 

 

 

Méditons tous ensemble, constatons que la lumière est la même pour tous, seule la perception change le regard de ce que nous croyons être. Tout est Un, tout est Lumière et Amour.

 

 

 

 

 

Parole de Raphaël Juste Être-Amour

 

 

 

 

 

Auteur

 

Raphaël Juste Être/régis Violette

 

 

 

 

 

http://www.choix-realite.org/7356/la-lumiere-est-la-meme-pour-tous-et-toutes

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost0

Présentation

  • : cheminphilosophique
  • : Je suis passionnée de philosophie, je partage avec vous ces textes et citations qui font partie de moi.
  • Contact

Bienvenue sur mon blog!

Entrer chez moi, c'est découvrir mes idéaux, mes créations personnelles et d'autres thèmes qui me passionnent.
 

Bonne visite !

 

 

Ce blog a été créé le 22-08-2010 par mon adorable petit-fils Maxime


 

1 NOUVELLE SEPARATION

 

***

hobbies

 

  compteur pour blog