Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
24 décembre 2014 3 24 /12 /décembre /2014 08:04

 

 

 

 

Croire en une mission c'est encore de vivre dans les illusions. En réalité ce monde est notre reflet, d'après-vous : Qu'est-ce que ce monde a besoin ? Juste une reconnaissance, juste prendre conscience que tout est notre création. Juste comprendre que ce reflet nous envoie nos propres blessures, notre propre création. Pour ceux et celles qui ne le savent pas encore, les souffrances viennent de ces blessures, de ces masques que l'être porte en son âme et conscience et se retrouve à être confronté à sa propre création.

 

 

 

Qui crois-tu être ? Un simple mortel, détrompe-toi. Ce que tu vois, sens et ressens est ta création. Le fils et le Père ne font qu'Un. Comprends-tu le sens de ces mots ? Ce monde, cet univers, cette matrice est notre propre projection, création. Tant et aussi longtemps que tu verras en toi ces blessures, ce monde te les reflètera. Ces cinq blessures sont le rejet, l'abandon, l'humiliation, la trahison et l'injustice. Tu continueras à vivre dans ces illusions. Tu es ce que tu penses, le reflet de ta lumière.

 

 

 

La seule chose à faire c'est de te départir de ces masques des cinq blessures et arrêter de les voir en tout, tous et toutes, ils ne sont que ton propre reflet. Tu as tout en toi, à toi maintenant d'avoir un nouveau regard sur toi-même. Retourne à la source, là où tout est Un et Amour.

 

 

 

Regarde à nouveau ce monde, ne joue plus dans cette pièce de théâtre, élève et transcende tout dans l'unité et dans l'amour absolu. Réalise qu'il n'y a jamais eu ces cinq blessures, il n'y a jamais eu de séparation, tout est UN et amour. Tu as cru à ces illusions, voilà pourquoi ton âme et conscience navigue dans les eaux troubles de ton esprit.

 

 

 

Il est temps de te réveiller et voir que tout est toi et que seul l'amour transcende TOUT. Quel est le reflet de l'amour ? Juste l'amour.

 

 

 

Parole de Raphaël Juste Être-Amour

 

 

 

Auteur : Raphaël Juste Être/régis Violette

 

 

 

http://www.choix-realite.org/7467/%e0%a5%90%e1%83%a6-le-reflet-de-lamour-%e0%a5%90%e1%83%a6

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
22 décembre 2014 1 22 /12 /décembre /2014 10:32
Partager cet article
Repost0
22 décembre 2014 1 22 /12 /décembre /2014 10:32
Partager cet article
Repost0
22 décembre 2014 1 22 /12 /décembre /2014 10:29

00 LOGO PETITE DOUCEUR DU COEUR

 

Réfléchissez et faites la liste de vos problèmes récents. Est-ce que certains d’entre eux se répètent de

temps à autre ? La réponse à cette question est typiquement « Oui ». Ainsi, nous nous butons d’une façon récurrente aux mêmes obstacles non résolus.

 

Pourquoi ?

 

Nous faisons souvent face aux mêmes problèmes parce que nous appliquons fréquemment les mêmes

vieilles solutions. Sinon, nos problèmes ne se répéteraient pas ainsi.

Il faut donc explorer de nouvelles approches.

Est-ce que vous cherchez d’une façon continue de nouvelles solutions à vos problèmes ?

Est-ce que vous utilisez une méthode systématique pour découvrir de nouvelles approches ?

 

 

 La plupart d’entre nous répondent « non » à ces deux questions.

 

En appliquant une stratégie systématique de recherche et d’exploration de nouvelles solutions, chacun peut progresser vers un mieux-être.

Par exemple, chaque week-end, imposez-vous pendant 20 minutes de chercher une solution en utilisant une nouvelle source d’information.

La majorité de vos problèmes sont des difficultés que quelqu’un d’autre a déjà rencontrées et peut-être, résolues.

 

Il est donc possible qu’il y ait déjà quelque part une solution à vos problèmes.

 

En général, nous passons peu de temps à consulter les différentes sources d’information à notre disposition.

Plusieurs livres, sites Internet et émissions de télévision portent sur des sujets qui peuvent nous aider grandement.

 

Dans ce type de recherche, la clé est d’être persistant. Trop de gens deviennent, avec le temps, presque confortables avec des problèmes non résolus.

Ne vous résignez pas ainsi, peu importe le problème, il existe quelque part une façon de le régler ou à tout le moins, de l’amenuiser.

 

 Denis St-Pierre / Site Évolution 101

 

 

« Savoir utiliser l’expérience des autres est une grande marque de sagesse. »

 

 

www.lapetitedouceur.org


 

 

 

Partager cet article
Repost0
20 décembre 2014 6 20 /12 /décembre /2014 10:15
Partager cet article
Repost0
20 décembre 2014 6 20 /12 /décembre /2014 10:13

A propos de l’estime de soi

 

 

 

Sauf exception, toute personne éprouve de l’estime pour ses proches, ses amis, certains collègues de travail, telles personnalités publiques, etc. Tel est certainement votre cas. Cette estime de l’autre est généralement fondée sur des qualités que nous lui connaissons : la gentillesse, l’intégrité, le courage, l’intelligence, l’abnégation, l’esprit de créativité, etc. Cela ne veut pas dire que nous voyons en lui quelqu’un de parfait, mais nous l’apprécions et l’aimons tel qu’il est, malgré les faiblesses et même les défauts qu’il peut avoir, d’autant que nous-mêmes en avons.

 

 

 

Si j’ai précisé «sauf exception», c’est parce que certains individus disent n’estimer personne. Autrement dit, et comme l’énonce l’adage populaire : «Personne ne trouve grâce à leurs yeux». Sans vouloir porter un jugement trop sévère sur une telle attitude, il apparaît qu’elle est généralement le propre d’hommes ou de femmes particulièrement égocentriques et égotistes, ou souffrant d’une déficience psychologique. Dans une certaine mesure, on peut dire qu’elle est d’ordre pathologique.

 

 

 

Mais s’il est bien d’éprouver de l’estime pour d’autres, sans omettre d’ailleurs de le leur dire, il est important également d’avoir de l’estime pour soi-même. Cela suppose d’être conscient, certes de nos faiblesses, voire de nos défauts, mais également de nos points forts et de nos qualités, car nous en avons tous. Trop de personnes ont tendance à se polariser sur ce qu’elles estiment être négatif ou imparfait en elles, au point parfois d’en culpabiliser. Ce faisant, elles se rendent malheureuses et se maintiennent dans un état d’esprit qui ne peut que leur être préjudiciable sur tous les plans. Dans les cas extrêmes, une telle culpabilisation peut en faire des ennemis d’elles-mêmes.

 

 

 

Beaucoup s’interrogent sur les conditions qui rendent le bonheur possible. Si elles sont multiples (être en bonne santé, aimer et être aimé, exercer une profession qui plaît, avoir suffisamment de moyens financiers, etc.), il en est une qui me semble essentielle et dont on parle très peu : être une bonne compagnie pour soi-même. Or, cela n’est possible qui si nous avons de l’estime pour nous-mêmes, c’est-à-dire si nous nous aimons tels que nous sommes, avec nos points forts et nos points faibles, nos qualités et nos défauts, en un mot, avec notre personnalité.

 

 

 

Naturellement, s’aimer soi-même ne veut pas dire «ne s’aimer que soi-même», ce qui nous ramènerait à ce que j’ai dit précédemment à propos des personnes qui n’ont d’estime pour personne. Cela ne signifie pas non plus se complaire avec ses faiblesses et ses défauts, auquel cas ce serait un reniement au regard de la nécessité de se parfaire sur le plan personnel. Il s’agit plutôt de nous estimer nous-mêmes, non sans faire l’effort de nous améliorer au niveau de nos jugements et de notre comportement, cet effort étant en lui-même estimable. Telle est précisément l’attitude que les Rosicruciens s’efforcent d’adopter dans la vie quotidienne.

 

 

Serge Toussaint

Grand Maître de l’Ordre de la Rose-Croix

 

 

http://www.blog-rose-croix.fr/a-propos-de-l-estime-de-soi/

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
16 décembre 2014 2 16 /12 /décembre /2014 10:00
Partager cet article
Repost0
16 décembre 2014 2 16 /12 /décembre /2014 09:58

logo-2013-2014

 

 

Si vous construisiez une maison pour votre famille, vous prendriez un intérêt extrême aux plans de votre architecte et vous insisteriez pour que l’entrepreneur se conforme à ses plans. Vous surveilleriez les matériaux et ne choisiriez que le meilleur bois, le meilleur acier ; vous voudriez en tout la première qualité.

 

 

Que faites-vous de votre maison mentale et de vos plans mentaux pour votre bonheur et votre abondance ? Tout ce qui entre dans votre vie dépend de la nature des matériaux dont vous vous servez pour la construction de votre demeure mentale.

 

 

Si vos plans sont pleins de concepts mentaux de peur, de souci, d’anxiété ou de pénurie et si vous êtes déprimé, plein de doute et de cynisme, alors la texture du matériau mental que vous tissez dans votre esprit se manifestera sous la forme d’un accroissement de labeur, de soucis, de tension, d’anxiété et de limitations de toutes sortes.

 

 

L’activité fondamentale par excellence et de plus grande portée dans la vie est celle que vous élaborez à chaque heure de jour dans votre mentalité.

 

 

Sans cesse vous construisez votre demeure mentale et votre pensée et votre imagerie mentale constituent vos plans. D’heure en heure, d’instant en instant, vous pouvez élaborer la santé radieuse, le succès et le bonheur au moyen de pensées que vous entretenez, des idées que vous accueillez, des croyances que vous acceptez et des scènes que vous répétez dans le studio secret de votre esprit. Ce majestueux édifice, dans la construction duquel vous êtes perpétuellement engagé, c’est votre personnalité, votre identité sur le plan extérieur, toute l’histoire de votre vie sur cette terre.

 

 

Faites des plans nouveaux ; construisez silencieusement en prenant conscience de la paix, de l’harmonie, de la joie et de la bonne volonté dans le moment présent. En méditant sur ces choses-là, en les revendiquant, votre subconscient va accepter votre nouveau plan et va manifester dans votre vie ces qualités.

 

 

Source : Joseph Murphy, La puissance de votre subconscient, p. 72  

  

 

http://www.lapetitedouceur.org/article-dans-le-studio-secret-de-votre-esprit-120323366.html

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
14 décembre 2014 7 14 /12 /décembre /2014 09:23
Partager cet article
Repost0
14 décembre 2014 7 14 /12 /décembre /2014 09:21

 

 

 

 

Bonjour à toutes et à tous qui me lisez,

 

 

 

 

 

Cela fait très longtemps que je n'écrivais plus, car j'avais le sentiment que tout ce que je pouvais donner ou transmettre n'étaient que nourriture mentale supplémentaire et qu'il y avait déjà assez à boire et à manger sur le marché.

 

 

 

 

 

Puis depuis quelques temps, j'ai ressenti qu'il était opportun de revenir à ce qui est essentiel et que tout être avait le droit d'avoir l'information et les connaissances pour cela.

 

 

 

 

 

Sans jugement et dans l'amour je reconnais qu'en ce monde, nous sommes tous très sollicités par notre mental, où que celui ci est très sollicités par le système, la matrice gouvernementale dans lequel nous évoluons.

 

 

 

 

 

Nous pouvons donc trouver tous ce qui peut exister dans ce monde illusoire qui nous maintient toujours dans le mental et qui nous éloigne de nous-mêmes.

 

 

 

 

 

Il est pourtant très simple et très accessible de retourner à l'Essentiel, à notre cœur, à la tranquillité du mental, à travers un outil qui ne coûte rien, qui est naturel, qui est simple et efficace :

 

 


 

C'EST NOTRE RESPIRATION, notre respiration qui devient consciente.

 


 

Comment devenir conscient de notre respiration, en utilisant justement notre mental pour penser que nous inspirons et que nous expirons, pour le guider à ce mouvement fluide et naturel qu'est le souffle, l'inspir, l'expir et quand en prenant conscience, nous retournons à notre présence et à notre cœur.

 

 

 

 

 

Respirer en conscience chaque jour, de plus en plus, marcher en conscience, manger en conscience, communiquer en conscience, c'est un très joli chemin, qui ne demande aucun guide, aucune assistance, aucun gourou, aucun dieu, aucune croyance, juste le fait de respirer, d'être conscient de la vie en nous, du prana en nous, du mouvement en nous... et le laisser s'exprimer, d'atteindre ainsi le silence du mental, le silence d'or, cela s'appelle être dans sa présence, être dans le cœur, là où il n'y a plus aucune peur, aucune blessure, aucune croyance négative. Là où n’existent que la paix et le silence, celui que l'on redoute tant, tant nos vies sont tournées vers l'extérieur, vers les dépendances, les attachements et les souffrances...

 

 

 

 

 

Reprenons cette conscience d'exister à travers le souffle, de retrouver notre autonomie, notre liberté, et de laisser ainsi la vie se manifester en nous et autour de nous dans cette simplicité.

 

 

 

 

 

Je vous invite dès à présent à respirer dans cette conscience, de reprendre contact avec ce souffle, avec votre cœur et retrouver un calme intérieur et plus de légèreté.

 

 

 

 

 

Belle découverte ou redécouverte de cet espace illimité où nous sommes de tous temps et de toute éternité, simple conscience pure et illimitée, simple vibration d'amour infini et de vérité, simple et tout en même temps.

 

 

 

 

 

Lâchons dès aujourd'hui, nos masques, nos rôles, nos identifications à cette matière, à ce corps et à ses émotions, pour renaître à notre réelle dimension.

 

 

 

 

 

Belle fin d'après-midi dans la joie d'être soi ...

 

 

 

Bien à vous, Brigitte Marievah

 

 

 

 

 

 

 

Source MARIEVAH.net

 

 

 

 

 

http://www.choix-realite.org/7452/revenons-a-lessentiel-au-silence-interieur

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : cheminphilosophique
  • : Je suis passionnée de philosophie, je partage avec vous ces textes et citations qui font partie de moi.
  • Contact

Bienvenue sur mon blog!

Entrer chez moi, c'est découvrir mes idéaux, mes créations personnelles et d'autres thèmes qui me passionnent.
 

Bonne visite !

 

 

Ce blog a été créé le 22-08-2010 par mon adorable petit-fils Maxime


 

1 NOUVELLE SEPARATION

 

***

hobbies

 

  compteur pour blog