Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
18 mai 2015 1 18 /05 /mai /2015 19:15
A propos de la liberté

 

 

 

 

Après la santé, la liberté est considérée par la plupart des gens comme la condition la plus essentielle au bonheur, et ce, dans tous les pays du monde. Il est un fait que les hommes ont toujours cherché à la préserver lorsqu’ils l’avaient, et à l’acquérir lorsqu’ils ne l’avaient pas. Pour y parvenir, nombre de personnes ont sacrifié leur vie, et nombre de peuples se sont révoltés au prix du sang. En cela, la liberté est à la fois un archétype, un idéal et un besoin vital pour le genre humain.

 

 

 

Certains considèrent que l’homme est libre par nature. Cette idée est séduisante a priori, mais je pense qu’elle ne correspond pas à la réalité. En effet, de la naissance à l’adolescence, et même au-delà, un enfant dépend de ses parents, subit son milieu socio-culturel, doit aller à l’école, etc., de sorte que sa liberté est nécessairement limitée. Devenu adulte, il ne peut vivre correctement sans disposer d’un minimum d’argent et de confort matériel, et doit se soumettre aux lois de la société. Et ne serait-ce que sur un plan physiologique, il doit manger et boire pour survivre. Autant de contraintes et d’exigences qui font qu’aucun être humain n’est entièrement libre.

 

 

 

Si l’homme n’est pas libre par nature, il a un penchant naturel à l’être autant que possible. Cette aspiration est si forte en lui qu’il ne s’est jamais résigné à être privé de liberté et qu’il en a fait un droit social. Dans les sociétés démocratiques, ce droit est devenu constitutionnel, ce qui ne veut pas dire pour autant qu’il soit toujours respecté. Quoi qu’il en soit, nombre d’individus ont le sentiment de ne pas être libres. Pourquoi ? Parce que la liberté ne saurait se limiter à un droit. C’est aussi et peut-être surtout un état d’esprit.

 

 

 

Étant donné que l’homme est un être qui pense, parle et agit, la liberté à laquelle il aspire s’applique à trois niveaux majeurs : la pensée, la parole et l’action. La première est un acquis “naturel”, en ce sens qu’il est quasiment impossible d’empêcher quelqu’un de penser. Pour ce qui est de la liberté de parole, nous l’utilisons chaque jour lorsque nous disons ce que nous pensons aux personnes que nous côtoyons. À un niveau plus “officiel”, elle s’apparente à la «liberté d’expression». Quant à la liberté d’action, elle est à la mesure de ce que nous en faisons chaque jour et, selon l’adage bien connu, «s’arrête (en principe) où commence celle des autres».

 

 

 

On ne peut parler de liberté sans évoquer le libre arbitre. Si la première est essentiellement un droit social, le second est une faculté, celle qui permet à tout individu de faire des choix et d’orienter son existence. D’un point de vue rosicrucien, cette faculté est un attribut de l’âme et constitue le fondement de notre évolution spirituelle. C’est ainsi que tout être humain est confronté chaque jour à la nécessité de penser, de parler et d’agir en conscience, et c’est en le faisant qu’il conditionne à la fois sa vie et son destin.

 

 

 

Serge Toussaint Grand Maître de l’Ordre de la Rose-Croix

 

 

http://www.blog-rose-croix.fr/a-propos-de-liberte/

 

 

 

 

 

 

A propos de la liberté

 

 

 

 

 

Citation

 

«Tous les changements, même les plus souhaités,

 

ont leur mélancolie, car ce que nous quittons,

 

c'est une partie de nous-mêmes;

 

il faut mourir à une vie pour entrer dans une autre.»

 

Anatole France

Partager cet article
Repost0
14 mai 2015 4 14 /05 /mai /2015 08:05
On ne deviendra jamais …

 

 

On ne deviendra jamais la meilleure version de nous en écoutant la voix dans notre tête qui nous dit qu’on doit absolument s’améliorer. La partie de nous qui nous répète qu’on est défectueux, ou brisé n’est jamais celle qui nous aidera à nous réparer. Oh, elle prétend avoir notre évolution à cœur, bien sûr… mais c’est un piège.

Juste une autre façon de nous garder sous son emprise, de nous étouffer.

 

 

Comment pourrait-on prendre du mieux en confiant notre guérison à la partie de nous qui est souffrante? Comment pourrait-on grandir en confiant notre croissance à la partie de nous qui se croit si petite? C’est un non-sens. Ce serait comme remettre notre liberté entre les mains de notre gardien de prison.

 

 

La réalité est qu’on se déploie sous la lumière – tout comme les plantes! –, non pas dans la noirceur et l’oppression. On grandit en se connectant à la partie de nous infiniment pure et sacrée que rien ne peut briser ou diminuer. On guérit en pénétrant dans cet espace intérieur qui n’a et n’aura jamais besoin d’être guéri.

 

 

En fin de compte, on pourrait dire que plus on se libère de l’urgence de changer, plus on s’épanouit.

 

 

http://www.matinmagique.com

 

On ne deviendra jamais …

 

 

 «La liberté qui est en nous est plus forte

 

que les prisons à l'intérieur desquelles

 

nous sommes.»

 

 

Faraj Bayrakdar  

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
10 mai 2015 7 10 /05 /mai /2015 17:47
La solution à tous les problèmes est à la portée de chacun, de tous et de toutes.

 

 

La solution à tous les problèmes est à la portée de chacun, de tous et de toutes. Pourquoi vivre dans les illusions des croyances, pourquoi vivre toutes ces blessures, toutes ces souffrances ? Je suis le sage qui t'apporte cette solution, il n'y a pas de plus grande richesse que celle-ci. Pourtant, as-tu cette ouverture dans ton âme et conscience pour comprendre les paroles du sage ?

 

 

N'avez-vous pas assez de souffrir ? Lâcher-prise de toutes ces croyances, de toutes ces illusions.

 

 

Quoi que vous fassiez, tout vous revient.

 

 

Tant et aussi longtemps que tu traînes les douleurs et souffrances du passé, tu portes en ton âme et conscience les blessures qui t'empêchent de renaître à nouveau. Seule une conscience éveillée peut renaître à nouveau car elle sait que tout est conscience. Accepte et accueille tout au nom de l'amour car tout fait parti de la même conscience. Ce qui empêche la conscience de l'âme de s'éveiller c'est de vivre dans les croyances, cela abaisse la vibration de l'être, qui le fait vivre dans les blessures. Il n'y a qu'un chemin pour renaître à nouveau, c'est d'aimer tout en toute conscience.

 

 

Auteur : Raphaël Juste Être/régis Violette

 

 

http://www.choix-realite.org/7533/la-solution-a-tous-les-problemes-est-a-la-portee-de-chacun-de-tous-et-de-toutes

 

 

La solution à tous les problèmes est à la portée de chacun, de tous et de toutes.

 

 

 

 

«Le présent n'est pas un passé en puissance,

 

il est le moment du choix et de l'action.»

 

Simone de Beauvoir

Partager cet article
Repost0
5 mai 2015 2 05 /05 /mai /2015 19:28
«J'ai enfin dit OUI à mon âme…»

 

 

Chère âme, chère flamme divine en moi longtemps étouffée, je te demande pardon. Je suis désolée de t'avoir ignorée toutes ces années, rejetant mon incarnation ici sur Terre et te rejetant par le fait même. J'ai cessé de te célébrer et de te nourrir dès ma jeune adolescence, lorsque j'ai pris conscience de toutes les souffrances d'ici bas. Mes propres résistances et souffrances m'ont fait appréhender la Vie, ne trouvant ma place nulle part et appelant désespérément «à la maison». La joie n'a fait que de brefs passages et j'étais aveuglée par la grande noirceur de mes perceptions. La vie de mon enfance, qui avait un délicieux goût de miel et de velours m'est rapidement apparue âcre et acide. C'est vrai, j'ai très souvent eu cette impression bizarre de ne pas être sur la bonne planète, traînant avec moi une grande nostalgie et une tristesse au plus profond de mon cœur. Je ne croyais pas avoir ma place en ce monde et je me suis brisée à force d'essayer d'entrer dans les moules déjà existants.

 

 

Aujourd'hui, je comprends que mon moule n'existait pas. J'avais à le créer, à le sculpter selon mes désirs et aspirations pour devenir qui je suis vraiment : une artisane de paix (et puis, je suis devenue sculpteure sur pierres et bois de mer, à ma grande surprise!) À l'époque de plus grande noirceur, pendant laquelle j'ai jeté les gants sur mes batailles intérieures et extérieures, une étincelle de ta lumière a rejoint mon regard. Chère âme, tu te révèles à moi à travers la Vie, la nature, les gens qui m'entourent, qui m'aident et qui m'inspirent, ainsi qu'à travers les événements qui colorent mon chemin. Plus je lâche prise, plus tu chantes, tu ris, tu joues! Je t'aime, mon âme, souffle du Divin. Je t'invite à m'habiter complètement. Merci à ce merveilleux corps qui m'a été donné et que j'ai, d'une grande inconscience, maltraité pendant toutes ces années. Je désire t'honorer, te laisser t'exprimer dans toute ta splendeur et ta créativité, e t partager ta lumière et ton Amour au monde. Chers corps et âme, je désire désormais vous offrir douceurs, cadeaux et amour. Merci de m'inspirer à vous combler.

 

Merci d'être.

 

À moi de «faire» maintenant.

 

Alexandra Poulin Baie St-Paul, Canada

 

http://www.matinmagique.com

 

 

 

«J'ai enfin dit OUI à mon âme…»

 

 

Un exercice qui permettra de nombreux développements

 

L'exercice de la bougie est spécialement adapté et à conseiller à tous ceux qui éprouvent de la difficulté à calmer leur effervescence mentale.

 

Le principe consiste à allumer une bougie et à se concentrer dessus durant quelques minutes en confiant à la flamme toutes les pensées parasites.

 

L'exercice terminé on respectera la flamme en l'éteignant sans souffler dessus...

Partager cet article
Repost0
2 mai 2015 6 02 /05 /mai /2015 09:05
Partager cet article
Repost0
2 mai 2015 6 02 /05 /mai /2015 09:03
Partager cet article
Repost0
29 avril 2015 3 29 /04 /avril /2015 19:30
Quand l'ego prend le contrôle + vidéo (Nicole Charest)

 

La plupart d’entre nous avons de la difficulté à identifier quand c’est notre ego qui prend le contrôle de nos réactions.

 

 

Nous aimerions croire que notre ego n’est pas si imposant que ça et qu’il n’apparaît que rarement dans notre vie.

 

Pourtant, les signes suivants indiquent toujours que c’est notre ego qui nous dirige…

 

Quand nous cherchons à avoir raison;

 

Quand nous bâtissons des scénarios dans notre tête;

 

Quand nous nous sentons attaqués, que nous sommes susceptibles;

 

Quand nous jugeons, les autres ou nous-mêmes;

 

Quand nous nous comparons en nous croyant supérieurs ou inférieurs; en nous croyant supérieurs ou inférieurs .

 

Quand nous ruminons le passé ou que nous anticipons l’avenir;

 

Quand nous sommes en colère et que nous n’en sortons pas, et que nous n’en sortons pas, que nous cultivons notre vengeance ou préparons notre réponse;

 

Quand nous nous sentons petits, tristes, angoissés, nerveux;

 

Quand nous avons peur de ne pas être à la hauteur;

 

Quand tout semble aller de travers et contre nos désirs.

 

L’ego déteste avoir tort; il se compare toujours aux autres;

 

Il ne vit pas dans le présent mais toujours dans le passé ou dans l’avenir; il aime les mélodrames, les choses compliquées, les scénarios de catastrophe.

 

Il fuit quand nous nous centrons sur l’Amour.

 

On ne peut pas se débarrasser de notre ego : il fait partie de nous et si nous le maîtrisons, il est fort utile dans notre vie pour nous aider à réaliser nos rêves.

 

Mais il est hautement toxique quand nous le laissons nous envahir et prendre le contrôle de nos réactions, parfois même de notre vie.

 

Il n’y a qu’une seule recette pour diminuer le pouvoir de notre ego :

 

C’est d’être dans l’Amour.

Car le but de toute chose, c’est de nous apprendre à mieux aimer.

 

 

Conception : Nicole Charest

© www.lapetitedouceur.org

 

Texte : Diane Gagnon Auteure, coach, conférencière

Consultation Formaction

 

Quand l'ego prend le contrôle + vidéo (Nicole Charest)
Partager cet article
Repost0
24 avril 2015 5 24 /04 /avril /2015 07:36
L'arbre de la tolérance

 

 

Quels mots veux-tu que j'apprivoise pour toi aujourd'hui ?

 

Pendre, prendre, prétendre Ils sont bien trop enferrés Aux boulets de la vanité

 

 

 

 

Prévaloir, pouvoir, avoir

Ceux-ci vivent leur deuil

Au fond des prisons d'orgueil

 

 

 

Imposer, condamner, spéculer

Tous sont opprimés

Dans les étaux de la cupidité

 

 

 

Pour toi, j'apprivoiserai plutôt les mots

Ecouter, respecter, partager

Et si c'est leur préférence

Je leur offrirai les fleurs de la tolérance .

 

 

 

Pour toi, j'apprivoiserai plutôt les mots

Apprendre, comprendre, entendre

Et si c'est leur volonté

Je leur offrirai

Les branches de l'humilité

Pour toi, j'apprivoiserai surtout les mots

S'ouvrir, sourire, offrir

Et si c'est pour toujours

Je leur offrirai l'arbre d'amour

 

 

Auteur inconnu

 

 

http://www.frizou.org/textes/14/79-reflexion.html

 

 

 

 

 

 

citation

 

« L’art, c’est la contemplation ;

 

c’est le plaisir de l’esprit qui pénètre la nature et

 

qui y devine l’esprit dont elle-même est animée ».

 

Auguste Rodin

Partager cet article
Repost0
19 avril 2015 7 19 /04 /avril /2015 21:16
A propos de l’avortement

 

 

Régulièrement, des personnes manifestent ça et là, parfois violemment, contre l’avortement. En règle générale, elles sont croyantes et se font l’écho de la position adoptée en la matière par la plupart des religions. Selon elles, l’enfant à naître possède une âme dès sa conception et s’apparente par conséquent à un être humain à part entière. En vertu de ce principe, pour ne pas dire de ce dogme, elles considèrent donc qu’une femme qui se fait avorter se rend complice d’un infanticide et s’oppose à la volonté de Dieu.

 

 

D’un point de vue rosicrucien, l’âme s’incarne au moment, non pas de la conception, mais de la naissance. Autrement dit, elle pénètre dans l’enfant lorsqu’il sort du ventre maternel et inspire pour la première fois. Cela veut dire que l’embryon, puis le fœtus, ne constitue pas un être humain en tant que tel, mais un être humain en devenir. Et il le devient effectivement lorsqu’il naît à la vie extra-utérine, sous l’impulsion de l’âme qui pénètre en lui avec la première inspiration. En cela, vous noterez que toutes les religions s’accordent à dire que la mort intervient avec le dernier souffle.

 

 

Est-ce à dire que l’avortement est un acte anodin ? Bien sûr que non. Certes, il ne provoque pas la mort d’un être humain, mais il met fin au processus physiologique qui aurait permis à une âme de bénéficier d’un corps grâce auquel elle aurait pu vivre sur le plan terrestre et mener à bien son évolution spirituelle. Avorter est donc un choix qui correspond à une grave décision pour la future mère, et pour le futur père si elle l’a informé de la situation. Mais il y a des cas qui le justifient, et le fait de pouvoir recourir à l’avortement en toute légalité et en toute sécurité est un progrès social et humain majeur.

 

 

 

Lorsqu’un enfant à naître est la conséquence d’un viol, lorsque son développement embryonnaire et fœtal présente un grand risque pour la santé de la mère ou même sa survie, lorsque celle-ci a déjà de nombreux enfants et ne souhaite plus en avoir en raison de difficultés familiales, économiques ou autres, lorsque le fœtus présente de graves malformations physiques ou de grandes déficiences neurologiques, est-il vraiment “criminel” de recourir à l’avortement ?

 

 

Quelles que soient les idées philosophiques ou religieuses de chacun, il est légitime de considérer la vie comme le bien le plus précieux qui soit en ce monde. Mais contrairement à ce que pensent la plupart des opposants à l’avortement, la grande majorité des femmes qui y ont recours ne le font pas à la légère et sont malheureuses d’en venir à ce choix ultime. Les condamner au nom d’un interdit religieux constitue un manque de compréhension et de compassion. Naturellement, cela ne veut pas dire qu’il faut banaliser ou encourager l’avortement, mais il s’agit d’un choix qui doit être laissé aux personnes directement concernées, d’autant plus que Dieu seul, si on croit en Lui, peut juger leurs intentions.

 

 

Serge Toussaint Grand Maître de l’Ordre de la Rose-Croix

 

http://www.blog-rose-croix.fr/20100514a-propos-de-lavortement/

 

 

 

 

CITATION

 

Pour que le bonheur puisse entrer dans notre âme,

 

il faut commencer par nettoyer la place et

 

en avoir chassé les maux imaginaires.

 

Partager cet article
Repost0
15 avril 2015 3 15 /04 /avril /2015 21:28
De là lumière des ténèbres.

 

 

 

 

« La vie est un grand jardin, à chacun son sentier, à chacun ses choix. Qu'importe quelle choix tu à fait tu à choisi c'est bien! C'est comme ça que tu apprends. Tu entreprends, tu tombe, te relève...repart.

 

 

Des moments fort est difficile, des incompris, des regrets, ou des espoirs inavoués... Tout cela froisse le manteau de tes songes, mais cela fait partie aussi des reliefs qui te rendent beau qui font de toi un être sensible. Tu ne peux et ne doit pas te faire la guerre, il est bon certes de ce mètre un coup de botte de temps en temps pour avancer et ne pas s'engluer justement dans un cercle sans fin de celui qui ce perd dans les froissures de son manteau. Regarde les telle qu'elles sont, laisse les être, accepte toi dans tes forces et tes faiblesses. Tu auras forcément des émotions négatives, et d'autres positives, tu ne peux te maintenir tout le temps dans le positif. Mais sache que le soi ton être est inchangé inaltéré il brille telle une étoile mon ami. Tu à pleuré en voyant les guerres, les souffrances, la maladie sur cette terre, tu à voulu prendre ces souffrances ne pouvant supporter la souffrance d'autrui, chaque soir tu pries pour guérir cette terre.

 

 

 

Mais le Christ doit descendre de sa croix comme nous l'avons dit à tes amis .., pense bien a cela, le chemin n'est pas d'endurer la souffrance. Le chemin et de vivre le bonheur en ton corps et de partager celui ci avec autrui, le bonheur partout ou il ce trouve, et quand tu sens que celui ci s'en va, n’oubli pas que le changement ne cesse mais qu'en le centre du cyclone demeure l'étoile de ton être mon enfants.

 

 

Il est bon de soigner oui, mais il faut savoir aussi ce détacher prendre de la hauteur, suivez l'aigle dans le ciel qui voit la vie d'un oeil libre. Et qui de ca hauteur ce rend compte que certaines choses ne mérité pas de monopoliser son attention, qu'il suffisait de prendre un peut de hauteur pour alors ce sentir libéré de ces attentes. Ou pense comme le verre de terre, oui cela fait rire mais il aère la terre, il s'en nourri est la renouvelle. Il n'a pas peur de ce tremper dans la tourbe il s'y plonge la transforme et ce transforme. Toi aussi plonge sans peur dans tes noirceur, non pas en voulant la rendre parfaite mais en s'y plongeant sans jugement sur toi, en lui donnant le droit d'être là ... c'est important pour ton équilibre.

 

 

 

Les compréhensions à laquelle t'amène ton expérience, son les clés de la guérison, le retour à la vibration primordiale. Par tes main tu peut rappeler certaine zone du corps que tu touche à cette vibration primordiale, par résonance, et par transfert d’énergie, comme cela ta main peut offrir un miroir pour que cette zone ou ta main agis ce rappelle, qu'elle fait partie d'un tout interconnecté qu'elle est part d'une étoile, qu'elle est une étoile ,alors ce libéré des impression , alors évolué, alors parfois guérir, dans le cœur et parfois au votre grand bonheur et aux notre dans le corps ...

 

 

 

Tout cela pour vous te dire de ne pas entrez en guerre, mais de prendre part à la grande danse de la respiration , de la vie avec douceur, et sans s'engluer mentalement ou émotionnellement dans une recherche effrénée de ce blocage qui vous empêche d'aller plus loin, cela vient au moment opportun sache une chose, rien ne vous sépare jamais de ce que tu est, une étoile irradiante et sur laquelle les ténèbres ne peuvent avoir prises ,cependant les ténèbres, son amour aussi son le fruit de la lumière... oui les ténèbres son le fruit de la lumière... »

 

 

Merci ... Lesister Crow.

 

 

 Auteur : Princesse De Ce Jour

 

http://www.choix-realite.org/7532/de-la-lumiere-des-tenebres

 

 

 

 

 

 

 

CITATION

 

 

« L’homme est poussé à l’espoir et à l’optimisme par

 

une injonction de sa nature divine

 

et par un instinct biologique de survie.

 

En cela, l’aspiration à la Transcendance apparaît comme

 

une exigence ».

 

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : cheminphilosophique
  • : Je suis passionnée de philosophie, je partage avec vous ces textes et citations qui font partie de moi.
  • Contact

Bienvenue sur mon blog!

Entrer chez moi, c'est découvrir mes idéaux, mes créations personnelles et d'autres thèmes qui me passionnent.
 

Bonne visite !

 

 

Ce blog a été créé le 22-08-2010 par mon adorable petit-fils Maxime


 

1 NOUVELLE SEPARATION

 

***

hobbies

 

  compteur pour blog