Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
10 mai 2011 2 10 /05 /mai /2011 21:44

 

ANE POUR LE TEXTE

 

 L'âne au  fond du puits
    
  
Un jour, l'âne d'un fermier  est tombé dans un puits. 
  L'animal gémissait  pitoyablement pendant des  heures,     

      et le fermier se  demandait quoi faire. 

Finalement,  il a  décidé que l'animal était vieux et le puits  devait  disparaître de toute façon, ce n'était pas rentable pour lui de récupérer l'âne.

Il a invité tous  ses voisins à venir et à l'aider. 
  Ils ont tous saisi  une pelle et ont commencé à 
    enterrer l'âne dans le  puits.


   Au début, l'âne a réalisé ce qui se  produisait et se
mit à crier terriblement. 

Puis  à la stupéfaction de chacun, il s'est  tu.
 Quelques pelletées plus tard, le  fermier a finalement regardé dans le fond du  puits et a été étonné de ce qu'il a vu.
 Avec  chaque pelletée de terre qui tombait sur lui, l'âne faisait quelque chose de stupéfiant. Il se secouait pour enlever la terre de son dos et  montait dessus
.

  Pendant que les voisins du  fermier continuaient à 
  pelleter sur l'animal, il se  secouait et montait dessus.
  Bientôt, chacun a  été stupéfié que l'âne soit hors du  puits et se  mit à trotter!'

La vie va  essayer de t'engloutir de toutes sortes  d'ordures. 
Le truc pour se sortir du trou est de  se secouer pour avancer..
  
 
Chacun  de tes ennuis est une pierre qui permet de  progresser. 
Nous pouvons sortir des puits les plus  profonds en n'arrêtant jamais.


 Il ne faut jamais  abandonner!
 
Secoue-toi  et fonce!
  Rappelle-toi, les cinq règles simples  ! À ne jamais oublier, surtout dans les moments  les plus sombres.

 
             Pour être heureux /  heureuse :


           -1.  Libère ton coeur de la haine. 
           -2. Libère ton esprit  des inquiétudes. 
           -3. Vis simplement.. 
           -4. Donne  plus. 
           -5. Attends moins.

 

 


Texte reçu d'une internaute

Partager cet article
Repost0
9 mai 2011 1 09 /05 /mai /2011 20:03

AMENOPHIS3 ET TIY

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Aménophis III et Tiy

 

Aménophis III. - Roi d'Égypte entre 1391 et 1353 av. J.-C  ( Nouvel Empire ). Petit-fils d'Aménophis II, fils de Thoutmosis IV et de la reine Maut-em-oua. Aménophis III était l'aîné de six frères. Il passa sa jeunesse, comme il nous l'apprend lui-même, dans le palais de Louqsor ; les noms mêmes de ses deux gouverneurs sont parvenus jusqu'à nous : Haq-er-beh et Haq-reshou. Aménophis III hérita d'un immense empire, à l'affermissement duquel avaient contribué son aïeul et son bisaïeul. Aussi pouvait-il se proclamer, le jour même où il monta sur le trône.

 

 

Le couronnement :

Mort à Memphis, Thoutmosis IV avait entre 25 et 40 ans (selon les estimations) ; avec lui moururent, à peu de temps près, le prince Amenemhat et la princesse Tanoutamon. Accompagné de sa mère, l'enfant-roi présida les funérailles. Il fut couronné à Memphis, vers l'âge de 12 ans, il reçut quatre noms, qui complétèrent sa titulature royale :

Nom d'Horus : " Taureau puissant, apparaissant en Maât "
Nom des deux maîtresse : " celui qui établit les lois et apaise les deux terres "
Nom d'Horus d'or : " Grand en puissance, vainqueur des asiatiques ".
Nom de roi de Haute et Basse Egypte : " Nebmaâtrê "
Nom de fils de Rê : " Aménotep, prince de Thèbes "

Il est probable que se soit à ce moment que le nouveau pharaon prit pour épouse la jeune TIY, qui devait avoir son âge.

 

Aménophis III épousa Tiy  fille de simples bourgeois égyptiens ( avec peut-être une ascendance nublienne); son père, en effet, ne porte aucun titre et se nomme Iouaa, sa mère s'appelle Touaa. Aménophis devait pouvoir facilement trouver parmi ses cousines ou ses sœurs quelque princesse de sang royal à épouser; sans tenir compte des usages en honneur à la cour pharaonique, il fit un mariage d'amour et éleva au trône une simple particulière. Ce fait est unique dans toute l'histoire d'Égypte. Même, pour braver l'opinion, le roi donna à son mariage une importance que jamais ses prédécesseurs n'avaient accordée à pareil acte, en faisant graver à un grand nombre d'exemplaires des grands scarabées de faire-part que l'on retrouve de nos jours un peu par toute l'Égypte. Tii paraît être native d'Abydos et devait être extrêmement jolie si l'on peut la juger par les portraits qui nous en restent. Le roi l'aima toute sa vie, lui fit construire un temple où elle était adorée comme une divinité et la fit représenter partout à ses côtés, la nommant « son épouse chérie Tii ».

  

 

Tiy était presque enfant quand il l'épousa, aussi lui survécut-elle de longues années. Elle fit jeter dans la tombe de son mari, avant de la laisser murer, une quantité de statuettes funéraires portant leurs deux noms réunis. De son mariage, Aménophis eut six enfants : Aménophis IV qui lui succéda, Tout-ankh-amon (Toutankhamon), qui succéda à son frère, Ptah-mès, qui eut la plus haute dignité sacerdotale de Memphis , et les princesses lsis, Hont-mer-heb, et Amensat qui épouse plus tard un roi de la famille des Ramessides.

 

http://www.cosmovisions.com/AmenophisIII.htm

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
8 mai 2011 7 08 /05 /mai /2011 21:44

A FLEUR POUR BLOG

 

 

Un credo pour la vie

Ne te sous-estime pas en te comparant aux autres.
C'est précisément parce que nous sommes tous différents

 que nous sommes tous uniques.

 
Ne fixe pas tes buts en fonction des autres.
Toi seul sais ce qui est bon pour toi.

Sois toujours à l'écoute de tes plus profonds désirs.
Tiens à eux comme tu tiens à la vie, car sans eux, la vie n'est rien.

Ne laisse pas la vie filer entre tes doigts en songeant au passé ou en rêvant à l'avenir.
Vis ta vie jour après jour, et tu vivras ainsi intensément chaque jour de ta vie.

Ne baisse pas les bras tant que tu as encore quelque chose à donner.
Rien n'est jamais perdu...
tant que tu continues de lutter.

N'aie pas peur d'admettre que tu n'es pas parfait.
C'est ce lien fragile qui nous relie les uns aux autres.

N'aie pas peur de prendre des risques.
C'est en prenant des risques que le courage s'apprend.

N'écarte pas l'amour de la vie en prétendant qu'il n'existe pas.

Le meilleur moyen de trouver l'amour est de le donner ;
le meilleur moyen de le perdre est de le retenir prisonnier ;
et le meilleur moyen de le garder est de lui donner des ailes.

N'étouffe pas tes rêves.
Ne pas avoir de rêve, c'est être sans espoir ;
être sans espoir, c'est errer sans but.

Ne fuis pas en avant tout au long de ta vie de sorte
que tu oublies d'où tu viens et où tu vas.
La vie n'est pas une course, mais un voyage
dont il faut savoir goûter chaque étape.

Nancye Sims


 
Partager cet article
Repost0
6 mai 2011 5 06 /05 /mai /2011 21:47

SUPER BOUGIE FLEUR

 

Dans le regard 

  

Il y a de cela bien des années, un vieillard attendait sur le bord d’une rivière, qu’on l’aide à traverser.

Après plusieurs jours, il aperçu enfin un groupe de cavaliers.

Il laissa passer le premier, le deuxième, le troisième, puis le quatrième sans les interpeller.

Enfin, comme il n’en restait plus qu’un, le vieillard le regarda bien en face et lui demanda : »Monsieur, me transporteriez-vous sur l’autre rive ? » Sans un moment d’hésitation, le cavalier répondit : « Certainement, mon ami, montez derrière moi ! »

 

Le gentilhomme le mena donc sur l’autre rive, mais avant de le quitter, le cavalier, quelque peu intrigué, ne put se retenir de lui poser cette question :

 

« Monsieur, je n’ai pu m’empêcher de remarquer que vous avez laissé passer tous les autres, sans même essayer d’attirer leur attention.

Pourquoi m’avoir demandé à moi et non pas à eux ? »

 

Le vieillard répondit aussitôt :  « J’ai regardé leurs yeux et je n’y ai décelé aucun amour.

Je savais que je demanderai en vain.

Mais quand j’ai croisé votre regard, j’y ai perçu de la compassion, de l’amour et de la bonne volonté.

J’ai su que vous me transporteriez avec plaisir sur l’autre rive. »

 

Si vous aviez été ce cavalier, le vieillard aurait-il sollicité votre aide pour se rendre sur l’autre rive ?

          Zig Ziglar

 

Citation ou texte prit dans le livre de Nicole Charest 

            (Petites douceurs pour le cœur, tome 1)

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
5 mai 2011 4 05 /05 /mai /2011 21:42

2 NOUVELLE FLEUR

 

DESIDERATA

 

« Va paisiblement ton chemin à travers le bruit et la hâte,

Et souviens-toi que le silence est paix.

Autant que faire se peut et sans courber la tête,

Soi ami avec tes semblables.

Exprime ta vérité calmement et clairement.

Ecoute les autres, même les plus ennuyeux ou les plus ignorants ;

Eux aussi ont quelque chose à dire.

 

«  Fuis l’homme à la voix haute et autoritaire ; il pèche contre l’esprit.

Ne te compare pas aux autres par crainte de devenir vain ou amer,

Car toujours, tu trouveras meilleur ou pire que toi.

 

« Jouis de tes succès mais aussi de tes plans.

Aime ton travail aussi humble soit-il,

Car c’est un bien réel dans un monde incertain.

Sois sage en affaires,  car le monde est trompeur.

Mais n’ignore pas non plus que vertu il y a,

Que beaucoup d’hommes poursuivent un idéal

Et que l’héroïsme n’est  chose  si rare.

 

« Sois toi-même et, surtout, ne feins pas l’amitié.

N’aborde pas non plus l’amour avec cynisme,

Car, malgré les vicissitudes et les désenchantements,

Il est aussi vivace que l’herbe que tu foules.

 

« Incline-toi devant l’inévitable passage des ans,

Laissant sans regrets la jeunesse et ses plaisirs.

Sache que, pour être fort, tu dois te prépare,

Mais ne succombe pas aux craintes chimériques

Qu’engendrent souvent fatigue et solitude.

Par-delà une sage discipline, sois bon avec toi-même.

 

« Tu es bien fils, fille de l’univers, tout comme les arbres et les étoiles.

Tu y a ta place.

Quoique tu en penses, il est clair que l’univers  continue

 

Sa marche comme il se doit.

 

« Sois donc en paix avec Dieu, quel qu’Il puisse être pour toi.

Et, quelles que soient ta tâche et tes aspirations, dans le bruit et la confusion de la vie, garde ton âme en paix.

 

« Malgré les vilenies, les labeurs, les rêves déçus, la vie a encore sa beauté. Sois prudent. Essaie d’être heureux ! »

Max Ehrmann

 

Citation ou texte prit dans le livre de Nicole Charest 

            (Petites douceurs pour le cœur, tome 1)

 

 

 

Partager cet article
Repost0
4 mai 2011 3 04 /05 /mai /2011 21:44

 

 

            larmes

 

Les oiseaux larmes

 

Les larmes sont une sorte d’oiseaux qui habitent

Le cœur des êtres.

Quelquefois, elles apparaissent en bandes,

Mais souvent une seule d’entre elles

 Vient se poser sur le bord d’une paupière.

 

S’envolant de nous, de nos cils qui bordent les paupières,

Ces oiseaux-larmes entraînent sous leurs ailes,

Cette douleur de taille,

 

Comme des pierres, qui rend le cœur lourd à porter.

 

Mais pour se rendre jusqu’à nos yeux,

D’où ils s’échappent, ils doivent lutter contre les

Vents de l’indifférence et de l’orgueil ;

Ceux-là qui, quelquefois,

Attrapent les oiseaux dans un grand filet

Et les gardent prisonniers jusqu’à ce qu’ils restent étouffés,

Comme une boule nouée au creux de la gorge.

 

 Ne capturons jamais d’oiseaux-larmes,

Ce sont des messagers du monde de notre cœur.

Ils ont quelque chose à dire,

À montrer aux autres.

Les oiseaux-larmes chantent la beauté de notre être.

 

Lorsqu’une larme jaillit des yeux d’un être et perle tendrement

Pour se laisser glisser sur la joue en la caressant,

Cueillez-la d’un baiser.

Elle donnera à vos lèvres des paroles d’amour…

 

« Les larmes qu’on pleure pas

Dans notre âme retombent toutes.

  Et de leurs patientes gouttes

Martèlent le  cœur triste et las. »

 

E. Biau  et  P. Miliet

 

 

Citation ou texte prit dans le livre de Nicole Charest 

                          (Petites douceurs pour le cœur, tome 1)

 

 

Partager cet article
Repost0
3 mai 2011 2 03 /05 /mai /2011 21:27

2 FLEUR-copie-1

 

Votre avenir vous appartient !

 

Vous êtes en soi votre propre atout le plus précieux.

Il n’y a rien en ce monde que vous puissiez entreprendre

Par vous-même.

Personne ne peut vous interdire de rêver,

vous seul pouvez empêcher que vos rêves ne deviennent réalité.

 

Ce que vous accomplissez n’est pas limité par vos seules capacités,

Mais également par le désir que vous avez de réussir.

 

 

 

 

Il n’est pas de monde en dehors de celui que vous vous créez,

Et vos seules barrières sont celles que vous élevez autour de vous

Et à l’intérieur desquelles vous choisissez de vivre.

 

Imaginez-vous dans la peau de cette personne

Que vous aimeriez vraiment être, faisant ce que vous souhaitez faire

De tout votre cœur,

Et  avancez chaque jour d’un pas vers ce but.

Et même si parfois, il vous paraît trop dur de continuer, tenez bon.

Un beau matin, vous vous réveillerez pour découvrir que

Vous  êtes devenu la personne que vous rêviez de devenir,

Ayant accompli ce que vous vouliez du plus profond de votre cœur,

Simplement parce que vous avez eu le courage de croire

Coûte que coûte en vos rêves et en vous-même.

 

            Citation ou texte prit dans le livre de Nicole Charest

              (Petites douceurs pour le cœur, tome 1)

 

Partager cet article
Repost0
2 mai 2011 1 02 /05 /mai /2011 21:39

COEUR DU MESSAGE

 

 

  LE RISQUE D’AIMER

 

Aimer est un mot galvaudé.

Aimer, c’est s’intéresser vraiment à quelqu’un, lui être attentif.

 

C’est le respecter tel qu’il est, avec ses blessures, ses ténèbres et sa pauvreté,

mais aussi avec ses potentialités, ses dons peut-être cachés...

 

C’est croire en lui, en ses capacités de grandir, c’est vouloir qu’il progresse.

 

C’est avoir pour lui une espérance folle :

« Tu n’e pas foutu ; tu es capable de grandir et de faire de belles choses ;

j’ai confiance en toi. »

 

C’est se réjouir de sa présence et de la beauté de son cœur,

 même si elle est encore dissimulée.

 

C’est accepter de créer avec lui des liens profonds et durables,

 malgré sa faiblesse et

Sa vulnérabilité, ses propensions à la révolte et à la dépression.

 

Si souvent, je peux lui faire du bien et avoir aussi

le sentiment d’être quelqu’un de bien.

A travers lui, c’est moi que j’aime.

C’est une image de moi-même que je cherche.

 

Mais si la personne commence à me déranger,

à me mettre en cause, alors je met des barrières pour me protéger.

C’est facile d’aimer quelqu’un quand cela m’arrange ou

 parce

que cela me donne le sentiment d’être utile, de réussir.

 

Aimer, c’est bien autre chose.

 

C’est être assez dépouillé de moi-même pour

que mon cœur puisse battre au rythme du cœur de l’autre ;

Que sa souffrance devienne ma souffrance ; c’est compatir.

Aimer l’autre, c’est lui révéler qu’il est beau.

 

                                                               Jean Vanier

 

          Citation ou texte pris dans le livre de Nicole Charest

                 (Petites douceurs pour le coeur, tome 1)

 

 

 

Partager cet article
Repost0
1 mai 2011 7 01 /05 /mai /2011 21:28

POUR MARDI RACISME

 

Par Serge Toussaint
Comme chacun sait,
le racisme est malheureusement une réalité,
non seulement entre personnes de races différentes
 habitant dans des pays différents,
mais également entre personnes de races différentes
résidant dans un même pays,
une même région, une même ville ou un même village.
Dans ce cas, on constate que la proximité
 attise davantage encore les passions et les haines.
 

Lire la suite...

 


 
Partager cet article
Repost0
30 avril 2011 6 30 /04 /avril /2011 21:55

MUCUET POUR TEXTE 1ER MAI

 

 

Premier mai

 

Cloches naïves du muguet,

Carillonnez ! Car voici Mai !

 

Sous une averse de lumière,

Les arbres chantent au verger,

Et les graines du potager

Sortent en riant de la terre.

 

Carillonnez ! Car voici Mai !

Cloches naïves du muguet !

 

Les yeux brillants, l’âme légère,

Les fillettes s’en vont au bois

Rejoindre les fées qui, déjà,

Dansent en rond sur la bruyère.

 

Carillonnez ! Car voici Mai !

Cloches naïves du muguet !

 

MUGUET POUR CITATION

 

   Maurice Carême

 

 http://www.coindeciel.net/textes/muguet.html

 

                

 

 

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : cheminphilosophique
  • : Je suis passionnée de philosophie, je partage avec vous ces textes et citations qui font partie de moi.
  • Contact

Bienvenue sur mon blog!

Entrer chez moi, c'est découvrir mes idéaux, mes créations personnelles et d'autres thèmes qui me passionnent.
 

Bonne visite !

 

 

Ce blog a été créé le 22-08-2010 par mon adorable petit-fils Maxime


 

1 NOUVELLE SEPARATION

 

***

hobbies

 

  compteur pour blog