Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
18 février 2014 2 18 /02 /février /2014 10:01

00 QUELLE RELATION AVOIR AVEC LES MORTS

 

Ces indésirables ne peuvent évidemment que tromper et égarer ceux qui les interrogent, et non seulement elles les égarent, mais elles les épuisent parce que, pour rester un peu plus longtemps actives, elles absorbent leur vitalité.

 

 

Entrer dans la tête d’un médium et vous parler au nom de qui vous voulez : Moïse, Jésus, Jeanne d’Arc… est à la portée de l’entité la plus inférieure ; cela ne prouve donc rien.

 

 

Et en tout cas, ce n’est pas un ramassis de personnes frivoles, curieuses, sensuelles, comme on en trouve tant dans les réunions spirites, qui vont attirer des esprits évolués. Tout ce qu’elles peuvent attirer, ces personnes, c’est la racaille qui peuple l’astral inférieur, des larves, des ombres…

 

 

Par contre, si des êtres purs, lumineux, désintéressés, se réunissent pour prier et entrer en contact avec le monde divin, des entités vraiment lumineuses peuvent se manifester parmi eux ; Mais leurs manifestations n’ont rien de commun avec celles des entités évoquées dans les séances spirites, elles ne font aucun bruit, elles ne produisent pas d’effets spectaculaires, elles remplissent seulement les âmes de lumière, de paix et d’inspiration.

 

 

Dans le monde psychique existent aussi des êtres créés par l’imagination des humains : certains personnages de la littérature romanesque et théâtrale, ou même des saints dont la vie a été entièrement inventée, ont tellement occupé les pensées et les sentiments des lecteurs et des croyants qu’ils ont fini par avoir une réalité ; non pas une réalité physique évidemment, mais fluidique ; elles existent ; et puisqu’ils existent, ils agissent, ils exercent une influence sur les mentalités.

 

 

Les entités appelées « égrégores » ont la même origine. Un égrégore est une entité collective créée par la pensée de tous les individus appartenant à un groupe, un peuple, une religion… Leurs pensées, leurs désirs qui sont tous orientés dans la même direction forment un égrégore ; une entité imprégnée, nourrie, façonnée par cette collectivité.

 

 

Toutes les Églises, tous les mouvements spiritualistes ont leur égrégore, de même que tous les mouvements politiques, et évidemment dans l’invisible il arrive que ces égrégores s’opposent et se combattent ; chaque égrégore aide la communauté qui l’a créée, car elle est un réservoir de forces formidables. Elle possède une forme symbolique, souvent celle d’un animal : ours, tigre, coq, aigle, colombe etc..

 

 

Les humains feront un grand progrès le jour où ils comprendront comment ils peuvent former une égrégore puissante qui travaillera à aider et éclairer toutes les créatures dans le monde.

 

 

Le plan astral est donc habité par des créatures de toutes sortes dont la plupart des gens n’ont aucune idée. Mais qu’ils les connaissent ou non, ils attirent celles avec lesquelles ils entrent en relation par la loi de l’affinité.

 

 

Voilà comment, dans les séances spirites, les participants attirent des présences de l’océan astral, mais ces présences sont rarement celles des morts qu’ils veulent rencontrer.

 

 

Si vous croyez qu’il suffit qu’un médium demande : «Esprit, es-tu là ? » pour que vous rencontriez réellement celui que vous cherchez.

 

 

Rien n’est moins sûr et les entités qui répondent à vos questions à travers des médiums sont souvent des larves du plan astral qui savent très bien comment tromper les humains. L’être que vous cherchez, Dieu seul sait où il se trouve. […]

 

 

Il est des cas où certains esprits sont forcés de quitter leur région pour répondre à l’appel de magiciens très puissants : ceux-ci les contraignent à descendre en se servant de formules magiques dont ils connaissent le secret.

 

 

Mais ce n’est pas normal, ce n’est pas naturel, c’est à l’homme de s’élever par la pensée pour rencontrer les esprits dans la région où ils se trouvent.

 

 

Les morts, eux, ne doivent pas avoir à redescendre sur la terre.

 

 

Il existe donc deux manières d’entrer en relation avec les morts ; s’élever par la pensée jusqu’aux êtres supérieurs dont on veut obtenir des bénédictions, ce qui s’appelle une invocation ; et tenter de faire revenir les âmes des morts pour qu’ils se manifestent, ce qui s’appelle une évocation.

 

 

Mais, en général, je le répète, on ne réussit pas à obtenir la présence réelle de ces esprits qu’on a voulu évoquer ; ce sont d’autres créatures qui prennent leur forme ou leur voix parce qu’elles ont intérêt à tromper les humains.

 

 

 

Auteur

Omraam Mikhaël Aïvanhov

Source : FBU.org

 

http://www.choix-realite.org/7087/quelles-relations-avoir-avec-les-ames-des-morts


 

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : cheminphilosophique
  • : Je suis passionnée de philosophie, je partage avec vous ces textes et citations qui font partie de moi.
  • Contact

Bienvenue sur mon blog!

Entrer chez moi, c'est découvrir mes idéaux, mes créations personnelles et d'autres thèmes qui me passionnent.
 

Bonne visite !

 

 

Ce blog a été créé le 22-08-2010 par mon adorable petit-fils Maxime


 

1 NOUVELLE SEPARATION

 

***

hobbies

 

  compteur pour blog