Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
12 octobre 2012 5 12 /10 /octobre /2012 21:07

couronne-colombe-de-la-paix

 

Il y a plus de 2000 ans, l’un des plus grand philosophe que le monde ait connus, Tchouang-Tseu, disait : « Si je discute avec toi et que tu l’emportes sur moi au lieu que je l’emporte sur toi, as-tu nécessairement raison, et ai-je nécessairement tort ?

Si je je l’emporte sur toi ai-je nécessairement raison et toi nécessairement tort ? Ou bien l’un de nous deux a raison et l’autre tort ? Ni toi ni moi nous ne pouvons le savoir et un tiers serait tout autant dans l’obscurité.

Qui peut en décider sans erreur ?

Si nous interrogeons quelqu’un qui est de ton avis, du faitqu’il est de ton avis, comment peut-il en décider ?

S’il est de mon avis, du fait qu’il est de mon avis, comment peut-il en décider ?

Il en sera de même s’il s’agit de quelqu’un qui est à la fois de ton avis et du mien, ou d’un avis différent de chacun de nous deux.

Et alors, ni moi, ni toi, ni un tiers, ne peuvent trancher.

Faudra-t-il attendre un quatrième ?3.

 

De fait, un tel exemple de sagesse ne peut que nous inciter à plus d’humilité, en considérant le caractère ain de vouloir avoir l’avantage dans une discussion.

Mais au-delà de cette première lecture, le philosophe taoïste nous invite à modifier notre regard et notre comportement.

En effet, à l’image du Tao qui unit dans le même cercle le Yang et Yin, le masculin et le féminin, le positif et le négatif, etc…, il y a une part d’erreur dans chaque vérité, et une vérité à découvrir derrière ce qui nous semble être une contre-vérité.

Le chercheur de vérité se doit donc de concilier la démarche la plus ouverte possible, d’où l’importance de la culture de la tolérance et du respect ; respect de l’autre, et respect de ce qui constitue notre richesse mutuelle : notre différence.

Cependant, il ne doit pas perdre de vue que la vérité est au fond de lui dans le silence et la lumière qui baignent son Sanctuaire Intérieur, que la Vérité se manifeste dans le monde des phénomènes et de la dualité de différentes manières qui peuvent être des contraintes et des opposés.

La plus grande ouverture vers l’autre implique également d’avoir développé sa conscience intérieure et de vivre en harmonie avec son Centre.

Pour paraphraser Saint-Exupéry, je dirai que l’on ne parle bien qu’avec son cœur.

 Puisque la violence est un vecteur de désagrégation, et puisque la non-violence fait partie des vertus que l’éducation devrait inculquer, permettez-moi de rappeler les paroles de Platon, à l’aube du déclin de la civilisation grecque :

« Lorsque les pères s’habituent à laisser faire les enfants, lorsque les fils ne tiennent plus compte de leurs paroles, lorsque les maîtres tremblent devant leur élèves et préfèrent les flatter, lorsque finalement les jeunes méprisent les lois parce qu’ils ne reconnaissent plus au-dessus d’eux l’autorité de rien ne de personne, alors c’est là en toute beauté et en toute jeunesse le début de la tyrannie ».

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : cheminphilosophique
  • : Je suis passionnée de philosophie, je partage avec vous ces textes et citations qui font partie de moi.
  • Contact

Bienvenue sur mon blog!

Entrer chez moi, c'est découvrir mes idéaux, mes créations personnelles et d'autres thèmes qui me passionnent.
 

Bonne visite !

 

 

Ce blog a été créé le 22-08-2010 par mon adorable petit-fils Maxime


 

1 NOUVELLE SEPARATION

 

***

hobbies

 

  compteur pour blog