Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
18 août 2011 4 18 /08 /août /2011 21:22

25q3gag

 

 

 

Votre vie est truffée de combats à mener, de défis à relever et d’efforts à déployer. Chaque jour, même si vous ne vous en rendez pas compte, vous vous rapprochez de vos objectifs. Mais attention ! Vous pouvez avoir un ennemi capable de détruire sans pitié TOUT ce que vous avez construit au fil des années avec tant de soin et d’application. Je veux parler du ressentiment.

 

Avoir du ressentiment, c’est comme de boire soi-même un poison pour essayer d’empoisonner l’autre. Au moment où la douleur la plus vive s’estompe, la rancœur s’installe. Elle s’envenime, comme une plaie ouverte qui ne peut guérir.

 

Le ressentiment est un monstre. Il peut prendre les proportions que vous lui donnez : vous pouvez l’alimenter de vos pensées et de votre apitoiement sur vous-même. Plus il se développe, plus votre vie en est affectée.

 

Et pourtant, l’énergie que vous investissez dans ce fantôme de votre esprit est la même que celle que vous pourriez utiliser pour réaliser vos rêves et vivre la vie pleine et entière que vous méritez.

 

Celui qui ne pardonne pas s’isole de plus en plus, sa rancœur l’empêche de goûter pleinement aux fruits de la vie. Avec la rancœur, tout devient négatif, et se retrouve comme embrumé par les vapeurs du tourment de l’amertume.

 

Est-ce celui qui souffre de rancœur qui mérite le plus notre admiration ?

Ne serait-ce pas plutôt CELUI QUI PARDONNE ? Tout ce qu’obtient celui qui se venge, c’est de fixer à jamais sa douleur impitoyable dans son inconscient.

 

La meilleure vengeance, c’est en somme de prendre sa revanche. Elle consiste à « laisser tomber », à lâcher prise, à renoncer à cette aigreur qui intoxique le cœur afin de poursuivre sa route, débarrassé du poids de la rancune et de choisir de construire plein d’espoir plutôt que de se laisser détruire par la désespérance.

 

Le pardon est un cadeau que vous vous faites à vous-même. C’est une offrande de paix, un soulagement. C’est de prendre la décision d’ouvrir les yeux sur la lumière au lieu de rester cantonné dans l’obscurité, de  marcher allégrement et avec confiance vers cette lumière bienfaisante, vers le meilleur de votre vie et de vous- même.

 

N’accordez pas votre pardon à quelqu’un dans l’espoir secret de le voir changer. Votre démarche serait alors beaucoup moins altruiste. Acceptez le fait qu’il ne sera jamais comme vous le souhaitez, cela ne dépend pas de vous. Vous avez donné à un autre le pouvoir de vous rendre malheureux. Reprenez-lui ce pouvoir. Pardonnez-lui, et vous reviendra en force votre immense capacité d’édifier en vous las assises de votre propre tranquillité d’esprit.

 

             texte pris dans le livre de Nicole Charest

(Petites douceurs pour le coeur, tome 1)

          

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : cheminphilosophique
  • : Je suis passionnée de philosophie, je partage avec vous ces textes et citations qui font partie de moi.
  • Contact

Bienvenue sur mon blog!

Entrer chez moi, c'est découvrir mes idéaux, mes créations personnelles et d'autres thèmes qui me passionnent.
 

Bonne visite !

 

 

Ce blog a été créé le 22-08-2010 par mon adorable petit-fils Maxime


 

1 NOUVELLE SEPARATION

 

***

hobbies

 

  compteur pour blog