Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
1 mai 2013 3 01 /05 /mai /2013 21:08

Les dimensions de la conscience...

 

Section « psychologie de l’université Rose-Croix internationale »

 

« Karma » est un terme que nous entendons de plus en plus fréquemment dans le langage courant et qui suscite beaucoup d’incompréhension.

 

Nous introduirons ensuite le rêve comme outil d’évolution en lien avec cette réalité karmique.

 

Le karma a fait l’objet de nombreuses définitions selon les différentes écoles de pensées ou philosophiques provenant de l’Orient comme de l’occident.

 

Plusieurs synonymes réfèrent également à la loi du karma, par exemple, le loi de causalité, de compensation, de rétribution, le loi de cause à effet.

 

Dans la conscience populaire, cette loi du karma est bien souvent perçue comme étant essentiellement punitive. Or, que en soit conscient ou non, nos pensées, paroles, actions dépendent de la compréhension que nous avons de ce concept.

 

 Ainsi cette incompréhension de la loi karmique se traduira bien souvent dans la vie de tous les jours par des actions basées sur la peur d’être réprimandé ou puni, comme un enfant par son parent.

 

Cette compréhension du karma repose sur la morale. Il semble que celle-ci ait été greffée au concept du karma sous l’influence religieuse ou d’autres formes d’autorité désireuses d’influencer collectivement les mentalités.

 

 

Le piège ici, est qu’au lieu de se responsabiliser face à ses actes, l’être humain reporte sa propre responsabilité sur le dos d’une autorité extérieure et c’est le karma qui devient alors le grand responsable de ce qu’il vit, pour le meilleur et pour le pire.

 

« Si je souffre, si j’ai du bonheur, c’est la justice, c’est ce que je mérite : ». NON ! Il n’en est absolument rien ! Réitérons à nouveau que le karma ne punit, ni ne récompense personne. Il est tout simplement la conséquence, l’impact naturel d’interactions des pensées, des paroles et des actions de l’individu. Nous pourrions comparer le karma à une réaction chimique, suite à la combinaison de certains éléments. Dans son essence, il est donc impersonnel et évolutif.

 

Le karma est à la fois collectif et individuel. La loi karmique s’applique uniquement au plan de la matière et non au plan de la Conscience cosmique.

 

Le karma est une  Loi universelle dans son sens le plus pur.

 

 

Ici, le mot « action » doit être compris dans un sens large. Les paroles et les pensées sont aussi des actions à un niveau subtil. Nous sommes donc responsables de nos actions, mais aussi de l’impact de nos paroles et de nos pensées sur nous-mêmes et sur autrui.

 

 

Si les actions que nous posons sont génératrices de karma, comment y échapper ? Les actions génératrices de karma sont celles accomplies dans la dualité, c’est-à-dire dans un schéma d’attraction et de répulsion. Il est possible d’échapper progressivement à l’enchaînement karmique, au plan matériel, en menant de plus en plus des actions qui se situent dans un non-jugement, une vision au-delà de cette dualité bien-mal, la vision unitive de la neutralité de toutes choses.

 

La loi du karma est l’expression dualiste de l’être humain à la recherche de l’homéostasie, l’équilibre de l’énergie naturelle dans la matière. La souffrance, la douleur morale, présente dans nos vies est une indication que nous ne sommes pas en harmonie avec les lois de l’Homme, les lois de la Nature et les lois Divines. Sans connaître toutes ces lois en profondeur, l’écoute de notre cœur, de notre intuition, cette petite voix intérieure, peut nous guider, nous mettre au diapason de ces lois.

 

Mais quand il y a déséquilibre, nos rêves viennent justement à la rescousse pour nous en informer, nous permettant de rétablir l’harmonie, d’effectuer des changements dans notre comportement et notre vision des choses. Nos rêves viennent nous enseigner, nous éduquer. Ils viennent nous informer des résultats de nos actions. En outre, ces scénarios oniriques peuvent nous faire exprimer le sentiment de la réunification, l’Unité.

 

Les rêves sont le reflet de qui nous sommes. Ils sont avant tout l’expression de nos pensées profondes, que nous alimentons le jour. Ces pensées se dévoilent, afin que l’on en prenne conscience et qu’on agisse sur elles pour les changer. De là toute l’importance de travailler avec le rêve. En tant qu’outil de conscience, le rêve est au premier plan. C’est dans la vie diurne que nous allons ensuite intégrer ses enseignements, prendre conscience de nos mécanismes, ceux qui sont à la source de nos schémas de réaction et qui nous enchaînent. En ce sens, le rêve est un instrument permettant de libérer le karma passé et prévenir la formation de karma futur.

 

Notre but d’incarnation est donc de neutraliser, purifier notre karma. Ce long cheminement d’épuration se poursuit à travers des vies successives nous conduisant d’une vision dualiste vers une conscience unitive, non dualiste. Dans une démarche d’évolution spirituelle, nous enlevons progressivement le manteau de l’ignorance pour le remplacer par la connaissance de soi qui s’avère être en fin de parcours la Connaissance du Soi.

 

 

 

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : cheminphilosophique
  • : Je suis passionnée de philosophie, je partage avec vous ces textes et citations qui font partie de moi.
  • Contact

Bienvenue sur mon blog!

Entrer chez moi, c'est découvrir mes idéaux, mes créations personnelles et d'autres thèmes qui me passionnent.
 

Bonne visite !

 

 

Ce blog a été créé le 22-08-2010 par mon adorable petit-fils Maxime


 

1 NOUVELLE SEPARATION

 

***

hobbies

 

  compteur pour blog