Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
12 juillet 2013 5 12 /07 /juillet /2013 21:19

FLEUR COCCINELLE

 

 

 

Notre baluchon

 

A notre naissance, nous recevons tous un baluchon.

Que nous remplissons au fil des ans.

Un petit colis de chagrins, un autre de surprises.

Un gros de joies, un moyen de peines.

 

 

La vie est chaque fois un commencement.

A chaque âge elle nous apporte des naissances, des deuils.

Nous avançons toujours sans savoir que sera notre avenir.

Notre baluchon devient de plus en plus pesant.

 

 

Nos épaules se courbent sous le poids.

Parfois, nous laissons à d'autres le soin de le porter.

Mais il nous revient toujours, c'est notre baluchon.

Il fait partie de notre vécu, de notre cheminement.

 

 

A la fin de notre vie, il est rempli de souvenirs.

Des légers et des lourds, des joyeux et des tristes.

Notre voyage est plein, nous ne pouvons plus rien y ajouter.

Alors, nous le déposons dans le cœur de ceux qui nous aiment.

 

 

Jacqueline G. Bujold

 

http://motiviation-energie.skynetblogs.be/archive/2013/06/20/notre-baluchon.html

 

                                 

 

 

                                   000 NOUVELLE SEPARATION

 

 

 

 

Prévenir plutôt que guérir

 

 

Notre corps n’est pas une machine.

 

 

Nous le considérons trop souvent bien moins qu’une voiture, dans laquelle, nous pensons à rajouter de l’huile et de l’essence pour qu’elle fonctionne.

 

 

Nous exigeons souvent de notre corps qu’il continue à fonctionner alors que nous ne lui donnons pas le minimum pour qu’il fonctionne bien.

 

 

Vous avez par exemple souvent mal à la tête, au ventre, c’est trop de travail, nuits écourtées, les raisons sont nombreuses, Que fait-on ?

 

 

Hop une pilule et on a l’impression, que le mal va partir, on ne fait que masquer le mal.

 

 

Il faut faire attention, c’est le feu qui couve les malaises réapparaîtrons ailleurs et plus grave.

 

 

Il faut être à l’écoute de son corps.

 

 

En Chine cette pratique est courante, c’est là la principale différence entre nos deux médecines.

 

 

En Chine un bon médecin est à l’écoute du plus petit symptôme.

 

 

En Occident, notre philosophie est différente : nous nous rendons chez le médecin lorsque nous sommes malades et nous attendons du médicament qu’il nous donne la guérison. On cherche avant tout à effacer la douleur, effacer ce qui nous gêne.

 

 

STOP ! Nous demandons à notre corps d’effectuer des prouesses tous les jours, sans nous arrêter un instant pour l’écouter,

 

Je pense en particulier à une petite fourmi qui se reconnaitra.

 

On lève le pied, on écoute son corps !

 

http://motiviation-energie.skynetblogs.be/archive/2013/06/24/prevenir-plutot.html

 

 

 

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : cheminphilosophique
  • : Je suis passionnée de philosophie, je partage avec vous ces textes et citations qui font partie de moi.
  • Contact

Bienvenue sur mon blog!

Entrer chez moi, c'est découvrir mes idéaux, mes créations personnelles et d'autres thèmes qui me passionnent.
 

Bonne visite !

 

 

Ce blog a été créé le 22-08-2010 par mon adorable petit-fils Maxime


 

1 NOUVELLE SEPARATION

 

***

hobbies

 

  compteur pour blog