Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
22 mai 2012 2 22 /05 /mai /2012 21:34
0 APPEL A LA TOLERANCE
 
 
De temps à autre, le mot « mystique » est employé par certains journalistes, chroniqueurs, avocats et autres pour désigner une personne jugée, au mieux mystérieuse ou étrange, au pire marginale, déconnectée de la réalité, voire déséquilibrée. Dans la grande majorité des cas, ce mot est utilisé d'une manière à la fois péjorative et négative, ce que naturellement je regrette. Sur le plan étymologique, le mot « mysticisme » provient du grec «musticos», qui signifie « relatif aux mystères », et par extension « étude des mystères ». Par définition, un mystique est donc un homme ou une femme qui s'intéresse aux mystères de l'existence et qui cherche à comprendre le pourquoi et le comment des choses.
 
Le point commun qui existe entre tous les mystiques, au sens noble du terme, est leur approche spiritualiste mais non religieuse de la vie. Autrement dit, ils admettent l'existence de l'âme et de Dieu, mais voient en Lui une Intelligence absolue et impersonnelle. Mieux encore, ils sont convaincus que cette Intelligence agit à travers l'univers, la nature et l'homme selon des lois physiques et métaphysiques précises. D'un point de vue mystique, c'est dans l'étude, l'application et le respect de ces lois que se situe le bonheur auquel nous aspirons. Et si les hommes, dans leur grande majorité, sont éprouvés et malheureux, c'est précisément parce qu'ils les ignorent et les violent trop souvent.
 
Contrairement aux idées reçues, on peut mener une quête mystique et avoir une vie tout à fait équilibrée et "normale". C'est même une nécessité, car le mysticisme n'a pas pour objectif de se couper de la société ou de se soustraire à la réalité. Bien au contraire, son but est de permettre à tout individu d'évoluer spirituellement au contact des autres, ce qui implique de vivre dans le monde et de voir en lui un champ d'expériences utiles et nécessaires. En cela, on peut dire, pour reprendre un adage connu, qu'un mystique «a la tête dans le ciel, mais les pieds sur terre».
 
En fait, je pense que le mysticisme est la forme la plus élevée de spiritualité, car il n'est pas fondé sur la simple croyance en Dieu, mais, comme je l'ai rappelé précédemment, sur la compréhension des lois par lesquelles Il se manifeste en nous et autour de nous. Autrement dit, il est une voie de connaissance, non seulement de soi-même, mais également de la Création en général. Par ailleurs, un mystique est convaincu qu'il est possible à l'homme de maîtriser son destin et de rendre sa vie aussi conforme que possible à ses espérances, ce qui, naturellement, suppose de penser, de parler et d'agir en conséquence.
 
En conclusion, rappelons cette déclaration d’Albert Einstein : « L’émotion la plus belle et la plus profonde que nous puissions vivre est celle du sentiment mystique… Savoir que ce que nous ne saurions pénétrer existe réellement et se manifeste comme la sagesse la plus haute et la beauté la plus radieuse dont nous ne pouvons saisir que la forme la plus élémentaire, est au cœur de la vraie spiritualité. »
 
 
 
 
Vidéo "Les Rose Croix d'hier et d'aujourd'hui" 1 ère partie

 
 
 
 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : cheminphilosophique
  • : Je suis passionnée de philosophie, je partage avec vous ces textes et citations qui font partie de moi.
  • Contact

Bienvenue sur mon blog!

Entrer chez moi, c'est découvrir mes idéaux, mes créations personnelles et d'autres thèmes qui me passionnent.
 

Bonne visite !

 

 

Ce blog a été créé le 22-08-2010 par mon adorable petit-fils Maxime


 

1 NOUVELLE SEPARATION

 

***

hobbies

 

  compteur pour blog