Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
6 novembre 2021 6 06 /11 /novembre /2021 09:28

 

 

Diane Gagnon –    

 

Auteur, Coach, Conférencière

 

 

 

 

Nous devrions porter attention à tout ce qui nous fait réagir. Chaque fois que nous réagissons, que nous nous emportons, que nous nous énervons, montons le ton, enrageons, pétons les plombs, nous devrions prendre un moment pour nous arrêter et pour observer ce qui se joue, là, à ce moment, dans notre corps.

Toutes nos réactions révèlent clairement les endroits en nous où de vieilles souffrances sont enfouies.

C’est rarement l’émotion qui apparaît spontanément qui devrait nous parler le plus mais plutôt ce qu’elle cache de plus profond. Car au fil des années, nous avons développé tant de mécanismes de protection, de fuite, d’image et de survie que nos émotions spontanées actuelles cachent une vieille souffrance, une vieille blessure qui n’a pas été résolue.

Si nous réagissons avec colère aux opinions de ceux qui pensent à l’opposé de nous, est-ce que cette colère cache la peur de perdre le contrôle, de se tromper, d’être rejetés, ridiculisés? Est-ce qu’elle nous ramène directement à une blessure d’enfance, par exemple, où nous aurions été bafoués parce que nous étions différents? Ou est-ce la peur de se tromper et de faire ou d’avoir fait le mauvais choix qui s’immisce dans nos veines et qui réveille en nous la bonne vieille peur de mourir… ou de vivre?

Si nous réagissons avec force et frustrations à la perte de nos libertés et nos droits humains, même si notre réaction peut être tout à fait justifiée, est-ce que cela ne vient pas raviver l’encadrement parental ou scolaire où nous étouffions, où nous ne pouvions jamais faire ce dont nous avions envie? Ou peut-être avons-nous été un bébé privé des soins les plus élémentaires et nous avons développé la peur de revivre un tel abandon, une telle maltraitance?

Si nous nous impatientons fortement devant un problème somme toute bénin, comme un problème informatique, est-ce que cela pourrait être parce que cela menace toutes les stratégies de survie et de contrôle que nous avons mis en place tant bien que mal pour que notre vie ait apparence d’équilibre?

Si la honte nous envahit instantanément lorsque nous faisons une erreur en public, n’est-ce pas une réminiscence de la honte ressentie un jour quand nous avons donné une mauvaise réponse au professeur et que toute la classe s’est mise à rire?

Quand nous avons le courage de creuser un peu en nous, nous découvrons que nos réactions présentes sont des répétitions du passé. Il n’est donc pas très utile de tenter de soigner la réaction actuelle mais plutôt d’aller voir au fond de soi, le plus loin que nous pouvons nous souvenir, quelle est la première fois où nous avons éprouvé ce sentiment. Ou la plus ancienne fois dont nous nous rappelons. C’est cette première fois qu’il faut soigner avec notre regard d’adulte bienveillant.

Tout excès de colère, d’impatience, de frustration est relié à une souffrance antérieure non guérie. En soignant la douleur à la source, l’intensité de nos réactions actuelles s’amenuisera car nous serons libérés d’un poids du passé que nous traînons inconsciemment dans notre présent.

 

www.dianegagnon.net

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

C
bonsoir Mimi.
Je suis de plus en plus calme, je garde mes reflexions pour moi mais je garde mon opinion, de toute façon ça ne sert à rien de s'énerver, il faut faire selon nos pensées intérieures et voilaà
bonne soirée et gros bisous
Répondre
M
Bonjour ma Claudine
Tu as entièrement raison Bravo !!
Gros bisous ma grande
M
Coucou ma sœur de coeur, voilà un texte qui donne un besoin de réflexion, nous en parlerons au cour de notre balade demain.
Aujourd'hui il fait beau tu vas pouvoir promener tranquille avec Obiwann.
Je te fais de gros bisous , bonne après-midi et à ce soir pour un coucou téléphonique .
Répondre
M
Bonjour ma grande
Je vais au cardiologue pense à moi .
Gros bisous ma Monique et à ce soir au tel
A
Bonjour ma Micheline et coucou les amies,
J'espère sincèrement que tu vas bien ainsi qu'Obiwan et que tu es plus sereine.....Evidemment,très beau texte...! Je pense que lorsque on arrive à PARDONNER "tout" ce qui a pu nous blesser (dans notre enfance : parents,instituteurs etc etc..ou dans notre vie d'adulte (conjoint,patron etc etc....) et même à "nous" même puisque chacun de nous avons pu faire des erreurs,se tromper..etc etc.....,le fait de "pardonner" et SE pardonner,change TOUT ! puisque avec la mâturité,la sagesse que l'on acquière au fil du temps,les choses,les situations qui se présentent à nous (cool ou moins cool) seront gérées avec 'maitrise' ,'bienveillance','sagesse'....,les "casseroles" qu'on a pu 'traîner' dans le passé inconsciemment ou pas,ne nous 'concernent' PLUS !! Et,il ne faut pas oublier que la LIBERTE se trouve d'abord dans le COEUR et dans la TETE,ça,personne ne peut nous l'enlever...même si on "tente" de tout faire pour ...
Et puis aussi,il ne faut pas oublier que certaines situations même douloureuses se sont certainement 'présentées" à nous pour "apprendre","réparer" etc....pour avancer et aussi GRANDIR....c'est mon avis..
Gros bisous ma belle et bon week-end à toutes
Répondre
M
Bonjour mon amie
Pas une grande réponse , quelques soucis à régler , pas grave mais ennuyeux pour être polie hihi.
bonne journée à toi , gros bisous amicaux .

Présentation

  • : cheminphilosophique
  • : Je suis passionnée de philosophie, je partage avec vous ces textes et citations qui font partie de moi.
  • Contact

Bienvenue sur mon blog!

Entrer chez moi, c'est découvrir mes idéaux, mes créations personnelles et d'autres thèmes qui me passionnent.
 

Bonne visite !

 

 

Ce blog a été créé le 22-08-2010 par mon adorable petit-fils Maxime


 

1 NOUVELLE SEPARATION

 

***

hobbies

 

  compteur pour blog