Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
3 avril 2021 6 03 /04 /avril /2021 09:08

 

Texte de Diane Gagnon - Auteur,

 

 Coach, Conférencière

 

 

Avons-nous tendance à nous trouver des excuses pour justifier nos comportements, nos décisions, nos peurs?

 

Est-ce que nous ramenons souvent sur le plancher d’aujourd’hui nos blessures d’hier pour expliquer ce que nous avons fait et pourquoi nous l’avons fait ainsi?

 

Nous croyons-nous justifiés de réagir d’une certaine façon parce que dans le passé, on nous a blessé et donc notre réaction actuelle est justifiée par notre peur d’être à nouveau blessés?

 

Eh bien, cela ne sera pas facile! Car tant que nous avons des excuses pour expliquer nos réactions, nous restons dans le déni et nous n’avançons pas! Nous n’assumons pas nos responsabilités et nous nous croyons justifiés d’agir d’une certaine manière qui nous maintient fermement ancrés dans le passé.

 

Car le passé ne peut pas toujours tout excuser, tout justifier, tout expliquer. Il vient un temps où nous devons mûrir et prendre nos responsabilités actuelles en assumant que nos réactions n’ont peut-être rien à voir avec ce qui se passe actuellement.

 

Lorsque nous trouvons des excuses à nos gestes, c’est comme si nous refusions de faire un pas en avant, de faire autrement, de guérir, d’essayer une nouvelle manière de voir les choses alors même que nous nous complaisons dans notre rôle de victime du passé.

 

Puisque nous sommes adultes aujourd’hui, il est peut-être temps de nous comporter en adultes justement et plutôt que de nous justifier, il est plus que temps de régler certains de nos comportements encore enfantins.

 

Bien sûr nous avons des blessures que nous traînons depuis longtemps. Mais justement, peut-être est-il enfin le temps de faire les choses différemment, d’agir autrement, de comprendre plus profondément et d’assumer pleinement l’adulte que nous sommes devenus en cessant de tout justifier par une enfance malheureuse, des parents imparfaits, des difficultés passées, des drames même qui nous ont bouleversés.

 

Cessons de traîner dans notre présent ce qui appartient désormais au passé. Réglons ce qui doit être réglé afin que nous puissions continuer d’avancer sans toujours justifier ce qui n’a plus sa raison d’être.

 

Soyons libres de ce qui nous entrave, soyons libres de nos pensées limitatives et assumons pleinement notre liberté si chèrement acquise!

 

www.dianegagnon.com

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

A
Coucou ma Micheline,
J'espère que tout va bien pour toi et Obiwann ! Que dire,encore un texte très intéressant et plein de vérité !! Evidemment,je suis d'accord avec les mots de Diane ! Je pense aussi qu'il ne faut pas oublier que ce que nous avons pu vivre dans le passé ( bon ou moins bon ) était "prévu" dans notre chemin de vie pour nous 'apprendre' la vie ....et parfois même,il faudrait 'merci' aux 'choses' difficiles que l'on a dû 'surmonter' car 'grâce' à elles,on a pû "grandir"...et voir les choses différemment...Je pense aussi qu'il faut se "concentrer" sur le présent,"ici et maintenant" le passé n'existe plus...Soyons le plus positif possible ,malgré tout, et nos pensées ne seront que lumineuses pour le TOUT....
Gros bisous du coeur et bon week-end! (ici nous avons perdu 15 degrés en un jour...)
Répondre
M
coucou ma grande
Tout va bien pour nous deux car la température a baissé.
Pour moi le passé existe bien mais il est derrière moi et en plus je pardonne les souffrances que j'ai vécu mais ne les oublie pas.
je m'occupe de mon avenir qui est limité vu mon âge .
Il est vrai que les malheurs du passé nous donne plus de force de caractère pour le présent et l'avenir.
Nous aussi nous avons perdu 10 degrés et ça me convient , hihi .
Très bon week-end à toi en famille .
Gros bisous mon amie
M
coucou,
Un texte qui donne à réfléchir, pour moi, le passé je le laisse que du présent, et en plus je ne garde
que le bon pareil dans mes souvenirs . Les soucis du présent me suffises.
Gros bisous, bonne journée, et surtout bonne balade avec le toutou.
Répondre
M
coucou ma grande tu es partie chez ta sœur , je te souhaite une belle journée et à tout à l'heure .
Je sui d'accord avec toi pour les soucis du présent .
Je vais peut être aller à la chéneraie , pas certain , je verrai cette aprem , je serai rentré vers 16 h 30 .
Gros bisous ma Monique
C
bonjour ma Mimi.
J'ai cette chance de ne me souvenir que des bonnes choses du passé. Alors ce ne sont pas les mauvais souvenirs qui me guident en ce moment. Je fais à l'instant T, sans me poser de questions
la température a chuté mais bon avril ne te découvre pas d'un fil
gros bisous
Répondre
M
Bonjour ma Claudine
Je suis comme toi je je pense qu'aux bons souvenirs de mon passé .
Je suis vaccinée , mais je reste prudente en appliquant les gestes barrières surtout que nous les parisiens qui descendent pour Pâques .
Prend bien soin de toi , je te souhaite un très bon week-end Pasqual.
Gros bisous ma grande .

Présentation

  • : cheminphilosophique
  • : Je suis passionnée de philosophie, je partage avec vous ces textes et citations qui font partie de moi.
  • Contact

Bienvenue sur mon blog!

Entrer chez moi, c'est découvrir mes idéaux, mes créations personnelles et d'autres thèmes qui me passionnent.
 

Bonne visite !

 

 

Ce blog a été créé le 22-08-2010 par mon adorable petit-fils Maxime


 

1 NOUVELLE SEPARATION

 

***

hobbies

 

  compteur pour blog