Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
29 août 2020 6 29 /08 /août /2020 08:42

 

 

Bonjour à chacun de vous, j’espère que vous avez passez de bonnes vacances malgré les obligations pour vous protéger et les autres personnes pour rentrer chez-vous en bonne santé.

 

Texte de Diane Gagnon

                           

Auteur, Coach, Conférencière

 

 

Actuellement, c’est presque le monde entier qui éprouve de la peur. Peur de mourir ou peur d’être privé de liberté, peur pour la santé de nos aînés ou peur pour l’avenir de nos enfants. Je n’entrerai pas dans ce premier niveau de débat. Je veux seulement vous parler de la peur, de nos peurs, individuelles et collectives.

 

Nos peurs personnelles sont généralement issues de nos traumatismes antérieurs, de l’héritage de notre éducation, de notre perméabilité aux peurs des autres. Bien souvent, même avant cette crise, beaucoup d’entre nous vivions dans la peur, la plupart du temps sans même nous en rendre compte. Toutes ces blessures que nous n’avons pas soignées ont laissé des traces : la peur qu’elles se répètent et de revivre le même trauma nous habite sans que nous en soyons conscients. Ce n’est qu’au moment où une réaction démesurée de notre part face à un événement somme tout anodin que nous sommes alors placés en face de cet engramme émotionnel jamais disparu et qui demande à être vu pour de bon.

 

D’autres fois, nous avons hérité des peurs de nos parents, de nos ancêtres même, comme la peur de perdre ce que nous possédons, la peur que notre bonheur ne dure pas, la peur d’être jugé, etc.

 

Enfin, il y a toutes ces peurs actuelles qui sont présentes en grand nombre partout sur la terre et qui peuvent nous envahir facilement, pour peu que nous prêtions légèrement attention à ce qui les crée. Les égrégores de peur sont énormes actuellement et si nous n’avons pas instauré, ou plutôt recouvré la paix en nous, nous serons facilement affectés par les peurs des autres, de nos proches, de nos connaissances ou de celles que nous pouvons lire, entendre et ressentir. La peur fait ressortir le pire de nous; elle amène des comportements que nous n’avons pas en temps normal. Elle détruit nos relations et notre santé. Les peurs des uns et des autres s’attirent entre elles.

 

Pourtant, de même que nous ne pouvons pas attirer quelqu’un qui ne vibre pas au même diapason que nous, de même nous ne pouvons éprouver ces peurs en nous si nous ne sommes pas en résonnance avec les peurs extérieures. Il nous faut donc élever nos vibrations pour ne plus nous retrouver aux mêmes bas niveaux que ceux de la peur. Oui c’est tout un défi! Mais préférons-nous vivre dans la peur ou vivre dans l’Amour? Nous savons déjà que la peur et l’Amour ne peuvent pas cohabiter, alors faisons en sorte d’amener plus d’Amour dans nos vies.

 

Toute peur s’estompe lorsqu’on la regarde bien en face. Déjà, soigner nos propres peurs est une étape fondamentale. Si nous libérons nos blessures de leurs poids émotionnel, alors nous libérons nos états de peur qui les concernent. Pour cela, parfois de l’aide professionnelle peut être requise. Mais quelle liberté une fois que nos principales peurs nous ont quittés! Déjà, nous élevons notre niveau vibratoire.

 

Si nous nous abstenons de lire ou d’écouter ce qui nous ramène à la peur, nous éviterons de nous stresser davantage. Nous informer est nécessaire, mais nous ne sommes pas tenus de tout lire, tout regarder. Si nous remplaçons tout ce temps perdu à nous promener sur les réseaux à lire ce qui fait peur par de la lecture inspirante, des balades en nature, des exercices physiques, des discussions passionnantes et positives avec nos proches, nous élèverons encore davantage tout ce qui vibre en nous.

 

En faisant chaque jour des techniques de respiration, de la méditation, du yoga ou tout ce qui nous ramène au calme, comme en étant simplement assis et en ne faisant rien d’autre que de contempler l’environnement, nous ramènerons le calme en nous. En nous reconnectant à notre Joie profonde, en cultivant soigneusement cette grande Paix qui nous habite et en nous rappelant que tout ceci passera, nous pourrons alors vibrer à un niveau bien supérieur à celui de la Peur. Ainsi, elle ne pourra plus nous atteindre, à moins que nous cessions d’être vigilants et de prendre soin de notre corps, de notre esprit, de notre âme.

 

Et si de plus, nous cultivons notre compassion, notre solidarité les uns envers les autres, notre soutien mutuel, notre entraide, notre écoute, si nous partageons notre sagesse les uns avec les autres, alors la peur n’aura plus de place pour survivre et l’Amour triomphera. Cela vous semble trop simpliste? Et pourtant l’Amour est tellement puissant! Si on s’y consacrait, tous ensemble, nous pourrions modifier la trajectoire de l’Histoire. La Conscience que nous sommes est éternelle, rien ne peut l’affecter. Pas même la Peur.

 

https://www.facebook.com/DianeGagnon.Auteur.Coach

 


 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : cheminphilosophique
  • : Je suis passionnée de philosophie, je partage avec vous ces textes et citations qui font partie de moi.
  • Contact

Bienvenue sur mon blog!

Entrer chez moi, c'est découvrir mes idéaux, mes créations personnelles et d'autres thèmes qui me passionnent.
 

Bonne visite !

 

 

Ce blog a été créé le 22-08-2010 par mon adorable petit-fils Maxime


 

1 NOUVELLE SEPARATION

 

***

hobbies

 

  compteur pour blog