Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 décembre 2016 2 20 /12 /décembre /2016 22:03

 

 

 

Suite pour un tout autre sujet : questions sur la méditation,

 

les rêves et autres …

 

 

 

 

 

Dialogue imaginaire avec Dieu suite et fin de ce dialogue.

 

 

 

Et qu’en est-il de la méditation ?

 

 

Elle est le meilleur moyen, non pas de me contacter, mais de communiez avec la Sagesse qui est mienne et d’en recevoir l’inspiration. Tout ce qui a été dit de plus vrai à mon sujet a été le fruit des méditations que les plus sages parmi vous ont effectuées pour tenter de me connaître et de me comprendre.

 

 

Quelle importance devons-nous accorder aux rêves ?

 

Les plus inspirants correspondent à une communion de votre âme avec le monde spirituel et vous permettent de mieux vous connaître vous-mêmes. Vous devez donc être attentifs à vos rêves notamment à ceux dont le contenu vous interpelle.

 

 

Que penses-Tu des athées et des matérialistes ?

 

 

Ce sont des êtres en voie d’évolution, comme le sont les croyants et les spiritualistes. J’ajouterai que de nombreux athées le sont devenus après avoir rejeté les croyances religieuses qui étaient autrefois les leurs, le plus souvent parce qu’elles ne répondent plus à leur questionnement. Quant aux matérialistes, ils pensent à tort que la Création se réduit au monde matériel et que lui seul peut leur apporter le bien-être et le bonheur. Mais les uns comme les autres sont appelés à retrouver ou à acquérir la foi.

 

 

Mais la foi est un sentiment religieux !

 

Non, elle est le propre de tous ceux parmi vous qui admettent mon existence, qu’elle que soit la conception qu’ils ont de moi, qu’ils appartiennent ou non à une religion.

 

 

Peux-tu lever le voile sur l’avenir du monde ?

 

Votre avenir n’est pas prédéterminé, et ce n’est pas moi qui en décide. Il dépend de vous et sera ce que vous en ferez individuellement et collectivement. Au plus profond de vous-mêmes, vous possédez la connaissance et la sagesse qui devraient vous permettre de le rendre conforme à vos espérances les plus chères. Il vous appartient donc d’en prendre conscience et d’agir en conséquence, d’autant que le monde n’est désormais qu’un seul pays.

 

 

Précisément, certains parmi nous sont opposés à ce que l’on

appelle la « mondialisation ». Ont-ils raison ?

 

Non, car elle correspond à une étape « programmée » dans l’évolution de l’humanité. Il était inévitable que les pays et les nations qui la constituent finissent un jour par nouer des relations politiques, économiques, culturelles et autres. Plutôt que de la craindre, vous devriez vous en réjouir, car ce processus est un facteur de rapprochement et de paix entre les hommes. Naturellement, vous avez encore beaucoup à faire pour qu’il contribue au bien-être de tous et de chacun sans exclusion.

 

 

Contrairement à ce que certains prétendent, le monde n’est donc

pas voué à disparaître dans une apocalypse définitive ?

 

Non, Il est vrai que la situation de l’humanité est préoccupante. Dans de nombreux domaines, elle peut donner le sentiment qu’elle est, sinon en voie de disparition, du moins sur le déclin. Mais au-delà des apparences, elle est dans une phase de mutation qui devrait la conduire à se ressaisir et à se forger un bel avenir. Si elle en est arrivée à cette situation, c’est parce que d’une manière générale, vous êtes devenus trop individualistes et trop matérialistes. Mais il n’est pas encore trop tard pour réagir.

 

 

Que faire alors ?

 

Donnez à votre avenir une orientation humaniste et spiritualiste.

 

 

Que doit-on comprendre par « humaniste » ?

 

L’humanisme consiste à tout faire pour rendre les hommes heureux, sans distinction de race, de nationalité, de milieu socio-culturel, ou de tout autre élément apparemment distinctif. Cela implique de mettre à leur service tous les secteurs majeurs de la société : l’économie, la politique, la technologie, la science, etc. Mais pour cela, encore faut-il que ceux qui dirigent ces secteurs soient eux-mêmes humanistes, ce qui est encore loin d’être le cas. Il faut également que chacun de vous soit soucieux du bien-être des autres, ce qui suppose de faire preuve mutuellement de tolérance, de générosité, de bienveillance, etc. Cela nous ramène à la nécessité de vous parfaire et de vous comporter véritablement en citoyens du monde.

 

 

En quoi sommes-nous devenus trop matérialistes ?

 

Il est normal que vous cherchiez à améliorer vos conditions de vie et à acquérir un certain confort matériel. Cette aspiration est légitime et fait partie de la nature humaine. Mais avec le temps, vous en êtes venus à vous comporter comme si c’était le but ultime de votre existence, au point de vouloir toujours plus de possessions, de biens et de richesses. Que dire aussi du culte du corps et des apparences, auquel vous vous livrez de plus en plus et dont vous avez quasiment fait une religion ? Or, force est de constater que cela ne vous rend pas vraiment plus heureux.

 

 

La spiritualité suffit-elle à rendre heureux ?

 

Non. L’idéal est de mener une vie qui s’équilibre entre le matériel et le spirituel. Ne s’intéresser qu’à la spiritualité est tout aussi néfaste que de rechercher le bonheur uniquement dans la matérialité. Vous êtes corps et âme. Par conséquent, vous devez répondre aux besoins, aux désirs et aux aspirations de l’un comme de l’autre.

 

 

Et s’il fallait choisir entre humanisme et spiritualité ?

 

Au risque de t’étonner, il faudrait privilégier l’humanisme, car votre bonheur dépend avant tout de votre aptitude à vous respecter et à vous aimer les uns les autres. Cela dit, vous n’y parviendrez qu’à partir du moment où vous admettrez que tous les êtres humains ont la même origine spirituelle et qu’au-delà des apparences, ils sont des âmes-sœurs.

 

 

Une telle prise de conscience demandera beaucoup de temps !

 

Oui, mais une fois encore, c’est elle qui justifie votre présence sur Terre. Et d’elle dépend votre avenir.

 

 

Que faire pour l’accélérer ?

 

 

L’humanité a plus que jamais besoin d’un projet fédérateur et unificateur. En l’état actuel des choses, ce devrait être la préservation de votre planète, car votre survie en dépend. Si vous réussissez à en faire une cause mondiale, vous vous rapprocherez de la nature et comprendrez à quel point elle est un chef-d’œuvre de la Création. Ce faisant, vous vous éveillerez à la spiritualité, au sens mystique du terme. Dés lors, vous vous rendrez à l’évidence ; l’homme n’est pas le fruit du hasard ou d’un concours de circonstances. S’il vit sur Terre ; c’est dans un but précis : évoluer graduellement vers l’état de sagesse.

 

 

Cela veut-il dire, comme certains le prétendent, que l’humanité

évolue vers une théocratie ?

 

Non. La notion de théocratie a une connotation religieuse et suppose que ceux qui vous gouvernent le fassent en mon Nom. L’histoire a montré à quelles dérives pouvait mener une telle présomption. La spiritualité ne peut être un mode de gouvernement ; elle doit être un choix de vie individuel, étant entendu que plus vous serez nombreux à vous y conformer ; mieux ce sera pour l’humanité.

 

 

Serais-Tu laïc ?

 

A cette question quelque peu malicieuse, je te répondrai par cette injonction que beaucoup connaissent : « Rendez à César ce qui est à César, et à Dieu ce qui est à Dieu ». En d’autres termes : « Ne mélangez pas la politique avec la religion ». Les dogmes qui leur sont propres les rendent inconciliables. Au regard de tout ce que je t’ai dit jusqu’à présent, l’idéal en la matière est d’œuvre à l’avènement d’une laïcité spiritualiste ou, si tu préfères, d’une spiritualité laïque.

 

 

Si l’avenir n’est pas prédéterminé, que penser de ceux qui prétendent le deviner ou le prévoir ?

 

Pour des raisons qu’ils vous sont difficile de comprendre, le temps ne s’applique qu’au monde matériel. Sur le plan spirituel, le passé, le présent et le futur sont simultanés et ne font qu’un dans la conscience cosmique. En s’harmonisant avec elle, il est donc possible d’avoir des visions sur l’avenir. Mais une telle harmonisation est difficile à réaliser, de sorte que très peu de personnes sont capables d’entrevoir ce que le futur vous réserve. Et puis, est-il vraiment utile de le savoir ?

 

 

Est-ce qu’un prophète ou un messie comparable à Moïse,

Bouddha, Jésus, Mahomet… va s’incarner au cours de ce siècle

pour guider les hommes sur la voie de la sagesse ?.

 

Non. Cela appartient au passé, aux temps où les hommes avaient besoin de religions pour vivre leur foi. Désormais, ils ont atteint un niveau de conscience suffisamment élevé pour se prendre en main et assumer eux-mêmes leur évolution spirituelle.

 

 

Pour finir, à moi de te poser une question : Pourquoi as-tu sollicité cet entretien ?

 

Peut-être parce que Tu m’as inspiré le désir de le faire ?

 

 

Qui sait !

 

 

 

Quelle que soit la conclusion à laquelle vous en viendrez après

l’avoir lu,

 

je vous souhaite sincèrement de trouver ce à quoi nous

aspirons tous :

 

le bonheur.

 

 

 

Texte de Serge Toussaint

 

Grand Maître de l’Ordre de la Rose-Croix

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : cheminphilosophique
  • cheminphilosophique
  • : Je suis passionnée de philosophie, je partage avec vous ces textes et citations qui font partie de moi.
  • Contact

Bienvenue sur mon blog!

Entrer chez moi, c'est découvrir mes idéaux, mes créations personnelles et d'autres thèmes qui me passionnent.
 

Bonne visite !

 

 

Ce blog a été créé le 22-08-2010 par mon adorable petit-fils Maxime


 

1 NOUVELLE SEPARATION

 

***

hobbies

 

  compteur pour blog