Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 novembre 2016 4 24 /11 /novembre /2016 22:39

 

 

 

 

J'espère que ce dialogue imaginaire avec Dieu vous plait.

 

 

 

 

 

 

Dialogue imaginaire  avec Dieu.  Suite

 

 

 

 

 

 

 

Nous vivons donc plusieurs fois sur  Terre ?

 

Naturellement.

 

A quoi une vie pourrait-elle servir ? Si vous êtes sur Terre ? Si vous êtes sur Terre, c’est pour évoluer spirituellement, c’est-à-dire pour éveiller les vertus inhérentes à l’âme qui vous anime, telles le courage, la patience et la compassion, dont je viens de parler, mais aussi l’humilité, la générosité, l’intégrité, la non-violence, la bienveillance, etc. Et puisqu’un tel but ne peut pas être atteint en une seule vie, chacun de vous doit se réincarner aussi souvent que nécessaire.

 

 

Mais alors, que penser du paradis et de l’enfer ?

 

L’un comme l’autre n’ont jamais existé. A l’origine, les religions ont créé ces deux concepts pour encourager les hommes à faire le bien et les dissuader de faire le mal. Apparemment, cela n’a pas suffit. Mais ne dites-vous pas que « l’enfer est pavé de bonnes intentions » ?

 

 

Pourtant, c’est bien Toi qui a inspiré les religions ?

 

C’est ce que l’on dit. Toujours est-il que je n’appartiens à aucune d’entre elles. J’irai même jusqu’à dire que je me reconnais peu dans ce qu’elles enseignent, et pas du tout dans le comportement de nombreux fidèles.

 

 

Comment cela ?

 

Depuis que les hommes ont envisagé mon existence, ils n’ont, ils n’ont cessé de me rendre des cultes ayant pour but d’obtenir ma clémence et autre faveur, comme si j’étais un Etre anthropomorphique siégeant quelque part dans le ciel et décidant personnellement de leur sort, y compris du moment de leur mort. Que dire aussi de toutes les horreurs et de tous les crimes qu’ils ont commis en mon Nom !

 

 

Ce n’est donc pas Toi qui décides de l’heure de notre mort ?

 

En règle générale, non. Si, comme je viens de te le dire, vous négligez votre corps au point de développer de graves maladies, si vous êtes imprudent dans votre manière de conduire ou autre, si vous mettez votre vie en péril dans les activités extrêmes, si vous construisez vos habitations en des lieux inappropriés, si vous rendez votre milieu naturel invivable, etc., vous ne devez pas être étonnés de mourir prématurément. Vous avez donc une grande part de responsabilité dans ce domaine.

 

 

Précisément, certains pensent que c’est Toi qui es à l’origine des tremblements de terre, des éruptions volcaniques, des tempêtes, et autres cataclysmes qui dévastent notre planète et provoquent chaque fois des milliers de morts…

 

Ils ont tort. La Terre que vous avez le privilège d’habiter est un être vivant qui se transforme continuellement au fil du temps. Elle a beaucoup changé depuis qu’elle existe et continuera à se transformer, non sans vous confronter à ce que vous appelez des « cataclysmes ».Et pour ceux parmi vous qui vivent dans des régions à risques, la probabilité de connaître des désordres naturels est plus grande, avec les drames humains qui peuvent en résulter. Mais grâce aux progrès de la science, vous parviendrez de mieux en mieux à les prévoir et à vous en protéger.

 

 

Tu n’es donc pas opposé à la science ?

 

Non seulement je n’y suis pas opposé, mais c’est moi qui inspire aux scientifiques les découvertes qui contribuent au bien-être des hommes. Malheureusement, la plupart d’entre eux sont trop rationalistes et manquent de spiritualité, ce  qui explique les dérives actuelles de la science, notamment dans le domaine médical. En cela, il est vrai que  « science sans conscience n’est que ruine de l’âme ».

 

 

Quelles dérives ?

 

L’excès de médicaments et de vaccins, dont certains ont des effets secondaires qui les rendent dangereux sans pour autant être efficaces ; le clonage reproductif, qui est une atteinte à la vie et à la dignité humaine ; la manipulation génétique des plantes, dont beaucoup deviendront nocives à la santé, etc. Sans nier les bienfaits et le bien-être que la médecine vous a apportés, elle en est venue à s’éloigner de ce qui est naturel et, par là même, à devenir une cause de maladies, ce qui est paradoxal.

 

 

A MARDI 29 NOVEMBRE POUR LA SUITE

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Micheline
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : cheminphilosophique
  • cheminphilosophique
  • : Je suis passionnée de philosophie, je partage avec vous ces textes et citations qui font partie de moi.
  • Contact

Bienvenue sur mon blog!

Entrer chez moi, c'est découvrir mes idéaux, mes créations personnelles et d'autres thèmes qui me passionnent.
 

Bonne visite !

 

 

Ce blog a été créé le 22-08-2010 par mon adorable petit-fils Maxime


 

1 NOUVELLE SEPARATION

 

***

hobbies

 

  compteur pour blog