Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 octobre 2016 4 06 /10 /octobre /2016 21:49

 

 

 

Auteur : Monique Mathieu

 

Source : DUCIELALATERRE.org

 

 

 

 

 

 

Le but du chemin spirituel   (Seconde partie)

 

 

 

La vie foisonne. Enfants de la Terre, énormément d'êtres humains ont l'impression qu'ils sont pratiquement les seuls êtres vivants ; ils ont l'impression que la vie n'existe pas ailleurs, parce vos chercheurs, vos savants (savants, on ne sait pas de quoi, mais savants) disent que la vie ne peut pas exister sur Mars, sur la Lune, sur une autre planète du système solaire et même dans d'autres systèmes solaires et dans votre galaxie ; ils affirment avec certitude que si la vie sur d'autres mondes existait ils le sauraient, que leurs habitants auraient pris contact avec ceux de la Terre et que, puisqu'il n'y a eu aucun contact de pris, la vie n'existe pas. Il y a aussi énormément d'erreurs « volontaires » mais nous n'en parlerons pas maintenant. Donc la Vie est vraiment extraordinaire ! Que ce soit au niveau de la conscience supérieure des êtres vivant dans la matière, et même au niveau de la conscience de la matière, la Vie une école qui apprend en permanence ; à partir du moment où vous avez acquis certaines connaissances, des milliers, des millions, des milliards de connaissances s'offrent encore à vous en fonction de votre capacité de comprendre, d'intégrer et également de « digérer » toutes ces informations.

 

Les êtres humains font parfois une boulimie d'informations. Ils veulent connaître, ils veulent savoir, ils veulent tout comprendre, mais souvent ils sautent des marches de l'escalier qu'ils montent. Ils ont toujours l'impression que les marches qu'ils ont franchies leur ont appris cette Connaissance, parce qu'au plus profond d'eux cette Connaissance existe, enfouie dans leur Partie Divine, et qu'ils ont le désir de la retrouver.

 

Mêmes les âmes toutes jeunes - celles qui n'ont pas encore vécu beaucoup d'incarnations dans la matière – ont au plus profond d'elles-mêmes ce souhait, conscient et inconscient, qui les pousse, qui les tire vers leur propre évolution, ce souhait de retrouver le Père/Mère, la Source de toute vie dans cet Univers.

 

C'est pour cela qu'il est important de vous parler de ce chemin spirituel. Chacun l'appréhende à sa manière, avec ses capacités, avec son courage, avec sa confiance, avec sa foi, parce que le chemin spirituel peut aussi s'accomplir avec une connaissance différente de celle que nous vous enseignons depuis maintenant si longtemps, c'est à dire qu'il peut s'accomplir au travers de ce que vous appelez les religions.

 

Cependant nous allons tout de même, comme vous dîtes sur Terre, mettre un bémol à ce niveau-là, parce que les vraies religions mènent toujours celui qui chemine sur le chemin de la Vérité. Les vraies religions devraient vous enseigner, comme nous le faisons, que vous devez être libres de comprendre, d'assimiler, d'avancer à votre rythme, que vous devez être libres d'aimer sans aucune contrainte ; les religions peuvent donc être une aide pour celui qui chemine vers la Lumière.

 

Maintenant que vous avez tous grandi, que vous avez franchi certaines étapes totalement indispensables, beaucoup d'obstacles vous seront enlevés et vous devrez marcher librement et tout seuls, ce qui ne veut pas dire que vous n'aurez pas la protection de vos guides et notre aide. Lorsque nous disons tout seuls, nous voulons dire qu'à partir du moment où vous avez conscience du but qui est le votre, le chemin est beaucoup plus facile, et vous n'avez pas besoin qu'il vous soit tracé.

 

A partir du moment où vous avez trouvé un chemin qui vous convient et qui correspond à votre ressenti profond, un chemin qui vous guide vers votre but et sur lequel vous souhaitez aller, vous pouvez avancer seuls, c'est-à-dire sans dépendance, sans main mise sur vous, tout simplement libres.

 

Dans l'enseignement que nous vous donnons depuis très longtemps nous avons toujours insisté sur la notion de liberté, c'est-à-dire sur le fait de ne pas vous laisser enfermer dans quoi que ce soit, d'être libres de vos pensées, libres de vos sentiments et de vos émotions, parce que pensées, sentiments et émotions sont aussi des outils de transformation et d'avancement, car il y a parfois de la souffrance dans les émotions, dans les pensées et dans les sentiments.

 

Vous avez de plus en plus en mains tout ce qui est nécessaire pour vous ouvrir réellement les portes menant à la dimension supérieure. Nous ne parlerons pas de la quatrième dimension car de plus en plus l'humanité est à cheval sur la troisième et la quatrième dimension ; progressivement l'humanité commence à sortir de la quatrième dimension, et vous pouvez vous en rendre compte au travers du souhait profond mais pas totalement conscient des êtres de vivre en Paix, dans la Fraternité, dans l'Harmonie, dans la Joie et dans l'Amour, ce qui commence à prendre racine dans la conscience humaine.

 

 

 

 

A mardi pour la suite et fin de ce très beau texte.

 

 

 

 

 

 

Le but du chemin spirituel   (Seconde partie)

Partager cet article

Repost 0
Published by Micheline - dans TEXTES PHILOSOPHIQUES
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : cheminphilosophique
  • cheminphilosophique
  • : Je suis passionnée de philosophie, je partage avec vous ces textes et citations qui font partie de moi.
  • Contact

Bienvenue sur mon blog!

Entrer chez moi, c'est découvrir mes idéaux, mes créations personnelles et d'autres thèmes qui me passionnent.
 

Bonne visite !

 

 

Ce blog a été créé le 22-08-2010 par mon adorable petit-fils Maxime


 

1 NOUVELLE SEPARATION

 

***

hobbies

 

  compteur pour blog